Recherche d'articles
 
 
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

1500 logements neufs vendus en Normandie

immobilier neuf Le Havre
L'immobilier neuf au Havre surperforme au premier semestre 2017 tirant l'ensemble de la Normandie dans son sillage. © OT Le Havre / Pic Eure

Tags : Immobilier neuf Normandie, immobilier neuf Rouen, immobilier neuf Le Havre, terrain à bâtir


Le cap des 1 500 logements neufs vendus en Normandie a été franchi au premier semestre 2017, d’après les chiffres des promoteurs réunis dans l’observatoire Olonn.

Dynamique conservée pour l’immobilier neuf en Normandie au premier semestre 2017 tant pour la vente des logements neufs : + 12 % que pour les terrains à bâtir : + 13 % en Seine-Maritime. D’après les chiffres de l’observatoire Olonn, la tendance reste bonne, malgré des signes d’attentisme.  

L’immobilier neuf à Rouen à la peine


Si la dynamique du marché du logement neuf est conservée en Normandie, ce sont essentiellement l’agglomération du Havre et le territoire de la Côte Fleurie qui tirent leur épingle du jeu. En effet, la métropole de Rouen affiche un certain essoufflement : les ventes représentent 452 ventes ce premier semestre 2017 soit une baisse de 18 %.
Bien que les ventes ont diminué en ce premier semestre 2017, la part des ventes à investisseurs est stable et représente plus de deux-tiers des ventes. Les accédants à la propriété ne sont pas en reste puisqu’ils représentent le tiers restant des ventes. Un socle indispensable pour garantir le bon équilibre du marché.
Le marché est porté par quelques communes des plateaux Nord qui affichent une belle dynamique : Bihorel, Bois-Guillaume ou encore Mont-Saint-Aignan. Déville-lès-Rouen se démarque également et, sur la rive Sud de la Métropole, Le Petit-Quevilly est très actif. La commune de Rouen représente 42 % des ventes, principalement sur des quartiers comme Luciline ou Saint-Clément / Jardin des Plantes.
L’offre de logements neufs est stable : ce sont aujourd’hui près de 1 100 logements disponibles à la vente sur la Métropole Rouen Normandie.
Fait notable : l’écart entre le prix de vente moyen sur la ville de Rouen et la périphérie est très faible, de l’ordre de 20 €/m², à savoir environ 3 350€/m², en TVA pleine et parking inclus. Cela s’explique notamment par une offre sur la ville centre qui se raréfie sur des secteurs type hyper-centre en raison de la pénurie de fonciers disponibles et, à l’inverse, une offre en première couronne sur les plateaux Nord entre autres, qui tirent les prix vers le haut.

L’immobilier neuf au Havre et à Deauville en super forme !


Les territoires qui tirent le marché du neuf en Normandie sont au premier trimestre Le Havre et la Côte Fleurie. Au Havre par exemple, les ventes ont augmenté de 128 % pour atteindre 217 logements neufs vendus, dans un marché plutôt équilibré entre investisseurs et accédants. Les investisseurs représentent ici 58 % des acquéreurs. Les mises en vente progressent de 2 % sur les six premiers mois de l’année. Compter un prix moyenne de 3 120 €/m² pour acheter dans le neuf.
L’immobilier neuf à Deauville réalise une encore meilleure performance au premier semestre : + 192 % des ventes en plus, soit 257 logements neufs vendus. Les accédants sont davantage présents que les investisseurs : 53 %. Tous profitent de nombreuses mises en vente : + 373 % ! Le prix moyen de vente s’établit à 4 200 €/m².
En revanche, le marché du logement neuf à Caen se tend, comme au niveau national, les ventes reculent de 4 % avec 510 ventes. Les ventes aux investisseurs reculent de 2 %, les ventes aux accédants de 7 %. Un marché qui reste dominé par les investisseurs qui représentent 73 % des acquéreurs. A noter tout de même la bonne tenue des mises en vente : + 58 %, ce qui représente un millier de logements neufs en commercialisation, soit une année de stock environ. Signe d’un marché plutôt bien équilibré entre offre et demande.
Par Céline Coletto

Hausse des ventes de terrains à bâtir en Seine-Maritime

Sur le marché des terrains aménagés en Seine-Maritime, l’observatoire Olonn note aussi plusieurs signes encourageants, même si l’inquiétude domine compte-tenu des mesures annoncées par le gouvernement en matière de logement.
Concrètement, 285 terrains ont été mis en vente, soit + 14 % par rapport au premier semestre 2016, tandis que les ventes ont elles aussi augmenté de 13 %, soit 348 ventes. Pour autant, le nombre de biens nouveaux proposés sur le marché ne permet pas de renouveler suffisamment l’offre globale qui ne représente que l’équivalent de 11 mois de stock.
D’autant que la situation du marché de l’individuel aménagé sur la Métropole Rouen Normandie est, elle, encore plus préoccupante : seulement 45 lots sont disponibles à fin juin 2017. Les stocks disponibles s’écoulent en seulement 4 mois ! Les ventes de la Métropole représentent 21 % des ventes de la Seine-Maritime, pour des mises en vente qui ne sont que de 9 %.
A noter que 52 % des ventes de terrains à bâtir en secteur aménagé sont réalisées dans des communes classées en zone C, c’est-à-dire des communes où la tension du marché immobilier est faible, d’où l’inquiétude des aménageurs normands de l’UNAM quant à la disparition du PTZ, dispositif de soutien à la primo-accession, annoncé par le gouvernement sur les zones dites détendues. Lire aussi - Stratégie Logement : la maison neuve principale victime du gouvernement ?

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2019

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2019

Simulation gratuite PTZ
bot