Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

5 000 ventes de logements neufs à Lyon et sa métropole en 2019

immobilier neuf Lyon
Le marché du logement neuf à Lyon et sa métropole recule de 12 % en 2019, tandis que les ventes se stabilisent dans le reste du Rhône.

Tags : Immobilier neuf Lyon, prix immobilier neuf Lyon, FPI, FPI Lyon


Même si plus de 5 000 logements neufs ont été vendus à Lyon et sa région en 2019, cela reste une année faible pour le marché du neuf, selon les promoteurs lyonnais. Alors à quoi s‘attendre pour l’immobilier neuf à Lyon en 2020 ?

5 096 logements neufs ont été vendus au total sur la métropole de Lyon l’an dernier, un volume bas pour la région, selon la FPI de la région lyonnaise. D’après les chiffres de la Fédération régionale des Promoteurs Immobiliers, ce sont un peu plus de 4 300 logements neufs qui ont été vendus aux particuliers en 2019, cela représente une baisse des ventes de 12 % en un an. 

Moins d’accédants à la propriété dans le logement neuf à Lyon


Un recul dû pour la première fois en 10 ans par une baisse des ventes aux accédants à la propriété, alors que la Métropole de Lyon est connue pour disposer depuis plusieurs années, d’un socle solide et stable d’acquéreurs occupants. Reste que l’an dernier, les ventes de logements neufs en accession à la propriété à Lyon ont reculé de 11 %, soit environ 2 200 ventes et 51 % des ventes aux particuliers. Les ventes à TVA réduite n’ont d’ailleurs représenté qu’un quart de ce marché, soit 550 lots.


En parallèle, le marché de l’immobilier neuf à Lyon s’est aussi accompagné d’une diminution des ventes en investissement locatif : - 13 % et 2 119 ventes que la FPI explique par le fait que l’augmentation des prix observés, notamment dans la zone A, entraîne une baisse de la rentabilité des investissements immobiliers en Pinel
A cela, il faut ajouter la baisse de 45 % des ventes en bloc, aux bailleurs sociaux notamment. 


3 900 mises en vente de logements neufs à Lyon


Autre explication à ce recul des ventes : le manque de renouvellement de l’offre pour répondre à la demande et soutenir l’activité avec 3 928 nouveaux logements mis à la vente contre 4 031 fin 2018, soit une baisse de 2,5 %. « La baisse des mises en vente n’est pas une volonté de la profession de mettre moins de produits à la vente. Cette insuffisance trouve son origine dans la difficulté d’acquérir des terrains constructibles, l’allongement des délais de pré-instruction des autorisations à construire, les difficultés pour l’obtention des PC, les recours dont certains sont abusifs et qui retardent les nouvelles opérations sur le marché voire les bloquent pour de longues périodes », rappelle la FPI et son président Hervé Simon.
Du coup, la baisse de l’offre disponible amorcée depuis 2015 se poursuit avec - 12 % par rapport à l’offre disponible à fin décembre 2018. Sur la métropole de Lyon, la durée prospective d’écoulement de l’offre disponible tombe à 9 mois avec 3 139 logements à la vente, quand un marché équilibré offre une année de stock théorique. 
Un manque d’offre qui induit également de la pression sur les prix de l’immobilier neuf à Lyon : + 5,3 % à 4 683 €/m².  

L’immobilier neuf dans le Rhône = marché de report


En dehors de la métropole lyonnaise, le marché du neuf est resté stable en 2019 avec un peu plus d’un millier de logements neufs vendus. Les accédants à la propriété y représentent 60 % des acquéreurs. A noter que l’offre disponible est en hausse de 29 % avec près de 1 200 logements disponibles fin 2019. Le nombre de logements mis en vente est même en forte hausse : + 40 % et 1 300 logements neufs mis en vente. Sur les extérieurs de Lyon, le prix moyen est de à 3 284 €/m². 
Les promoteurs lyonnais observent donc « un transfert de la production de logements collectifs neufs vers les extérieurs de Lyon liés à la difficulté d’acquérir des terrains et d’obtenir les autorisations de construire sur la Métropole de Lyon ». C’est ainsi que la production de logements neufs sur les extérieurs de Lyon représente désormais 27 % de la production de toute l’agglomération lyonnaise. « Ce marché de report n’est pas sans risque vis-à-vis de l’artificialisation des sols et ne permet pas d’utiliser le foncier au mieux et de valoriser les équipements publics », détaille la FPI, qui s’inquiète également de la préoccupante baisse des ventes en blocs.

Quelles perspectives pour l’immobilier neuf à Lyon en 2020 ?


Pour l’année 2020, le principal indicateur à surveiller est celui du renouvellement de l’offre, insiste la FPI. Ce dernier sera indispensable pour répondre dans un premier temps à la demande des acquéreurs de logements, et ensuite à la demande locative. De même, l’offre doit être suffisante pour enrayer une hausse des prix qui va se poursuivre. L’observatoire CECIM prévoit d’ailleurs que la durée prospective d’écoulement s’établisse à seulement 8,7 mois courant 2020. 

Par Vincent Durand

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2020

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2020

Simulation gratuite PTZ
bot