Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

Agir vite pour le logement afin de reconstruire la ville de demain

chantier appartements neufs
7 acteurs de l'immobilier et de la construction publient un manifeste pour réclamer des mesures rapides pour le logement et la ville de demain. © Shutterstock

Les principaux acteurs de l’immobilier et de la construction ont publié un manifeste pour promouvoir la reconstruction de la ville de demain et agir vite pour le secteur.



« Agir vite, simplifier normes et procédures, adapter les règles existantes : un manifeste pour un immobilier désirable, durable et abordable », voilà l’ambition de cette mobilisation des professionnels des filières de l’immobilier, de la construction et de la fabrication de la ville, soit Afilog, Aspim, CNCC, FEI, FFB, FPI, IFPimm.

 

Unis pour promouvoir la construction

 

Promoteurs, constructeurs, acteurs de la logistique et des centres commerciaux… proposent ici une approche volontariste pour répondre aux besoins immobiliers des Français. En effet, selon eux, construire, rénover et repenser les bâtiments qui constituent le quotidien des Français est au cœur des préoccupations des différentes filières de la construction et de l’immobilier. « Répondre aux besoins immobiliers est une priorité sociétale, environnementale et économique. Apporter des solutions, c’est permettre de générer satisfaction et bien-être pour les utilisateurs, de favoriser l’innovation durable et de stimuler la croissance », précisent dans un communiqué commun les sept fédérations et associations, acteurs de la filière immobilière. Ils veulent ici proposer une approche novatrice afin de placer l’immobilier et la fabrication de la ville au cœur du débat et de l’action publique dans cette nouvelle mandature qui s’ouvre. 
Face à l’urgence immobilière et les besoins en matière de « rénovation et construction de logements, de résidences gérées, de commerces, de bureaux, usines, ateliers et entrepôts », la filière recommande à travers ce manifeste une approche volontariste combinant trois principes élémentaires pour l’action : 
- agir à court terme, 
- simplifier à tous les niveaux ;
- et adapter les règles existantes avec un objectif d’accélération et de croissance de la rénovation et de la production immobilière. 

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Agir vite pour construire du neuf

 

Pour ces signataires, le constat est sans appel : changements des usages, des modes de vie et de travail, évolutions technologiques, enjeux de la sobriété imposent un rythme accéléré, notamment en matière de simplification et d’adaptation des règles existantes. A l’image de la mobilisation réussie des pouvoirs publics pour la reconstruction de Notre-Dame ou de la préparation des Jeux Olympiques en 2024, la filière réclame que « des mesures similaires soient prises dès le début du quinquennat », compléter par des expérimentations, voire des dispositifs temporaires.

 

Un moratoire sur les normes de construction

 


En revanche, les acteurs immobiliers proposent un moratoire concernant la création de nouvelles normes et procédures et réclament, une nouvelle fois, la nécessité qu’au sein du grand Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, « les enjeux de la construction durable et de l’aménagement des territoires et plus largement de l’immobilier soient pris en charge et soutenus politiquement pour assurer la nécessaire impulsion d’une action publique coordonnée et ambitieuse », soulignent les signataires. 

 

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier

Adapter les règles existantes

 

Autre demande : l’adaptation, à la marge, de certains dispositifs existants afin de les rendre plus efficaces pour accélérer à la fois la rénovation et la production d’immeubles, ainsi que la création de nouveaux quartiers. Exemple : inclure, temporairement, la création de logements intermédiaires : LLI et logement Pinel dans le ratio de l’article 55 de la Loi SRU, afin de créer un choc d’offre de logements locatifs abordables, d’autant que son financement est disponible à travers l’investissement des particuliers, l’implication des investisseurs institutionnels en direct ou via des véhicules dédiés (SCPI, OPCI, etc.). 
Des ajustements réglementaires pourraient permettre de réinventer les zones d’entrée de ville et les équipements de périphérie en y créant des locaux mixtes : logement, services publics, santé, éducation… ou de faciliter la transformation de bureaux ou d’hôtels en logement. Les sept fédérations espèrent maintenant être sollicitées afin d’aider les pouvoirs publics à concrétiser ces mesures.

Par Céline Coletto

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2022

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2022

Simulation gratuite PTZ
bot