Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Nouveau coup d’arrêt sur les ventes de logements neufs à Bordeaux

achat logement neuf Bordeaux
Depuis le début de l'année, les ventes de logements neufs continuent de diminuer dans la métropole de Bordeaux et toute la Nouvelle-Aquitaine. © Thomas Sanson / Mairie de Bordeaux

Tags : Immobilier neuf Bordeaux, immobilier neuf Nouvelle Aquitaine, FPI, OISO


Les ventes de logements neufs ont reculé de 40 % dans Bordeaux Métropole et dans toute la Nouvelle-Aquitaine au troisième trimestre 2018, d’après les données des promoteurs. De quoi reconstituer un peu les stocks et de stabiliser les prix du neuf ; mais cela sera-t-il suffisant ?

Après des années 2016 et 2017 d’anthologie, le marché du logement neuf à Bordeaux et dans toute la Nouvelle-Aquitaine continue de peiner au terme du troisième trimestre 2018. Selon les chiffres fournis par la FPI, issus de l’observatoire OISO, les réservations ont diminué de 40 % par rapport au troisième trimestre 2017 dans la Nouvelle-Aquitaine et notamment - 43 % dans le Sud-Aquitaine, - 40 % dans Bordeaux Métropole et « seulement » - 7 % dans l’agglomération de La Rochelle.
Après - 22 % au premier trimestre, - 23 % au deuxième trimestre, - 40 % au troisième trimestre, le coup d’arrêt sur les ventes de logements neufs en Nouvelle-Aquitaine ne semble pas vouloir prendre fin ; même si ce sont tout de même près de 1 570 logements neufs qui ont été vendus en trois mois.
Cela comprend 848 ventes aux investisseurs, soit un retrait de 45 % comparé au troisième trimestre 2017 et notamment - 46 % à Bordeaux Métropole, - 55 % dans le Sud-Aquitaine, - 10 % à La Rochelle. La part des investisseurs diminue, passant de 58 % en 2017 à 54 % au troisième trimestre 2018.

Un tiers d’accédants à la propriété en moins


Les propriétaires-occupants sont également moins nombreux au terme du troisième trimestre : - 33 % avec 721 ventes aux accédants à la propriété. Ils sont 32 % de moins dans Bordeaux Métropole, - 30 % dans le Sud-Aquitaine, - 2 % à La Rochelle.
Dans le même temps, les ventes en bloc aux bailleurs sociaux reculent de 65 % avec seulement 113 ventes en trois mois sur l’ensemble du périmètre observé par l’OISO.

Une offre de logements neufs qui se reconstitue


Si les mises en vente progressent de 18 % au troisième trimestre avec près de 1 800 logements neufs commercialisés ; depuis le début de l’année, les nouvelles commercialisations continuent de diminuer sur les 9 premiers mois de 2018 : - 9 % sur la Nouvelle-Aquitaine, dont - 10 % sur Bordeaux Métropole.
Face à la faiblesse des ventes, cela permet tout de même à l’offre commerciale de se reconstituer : avec plus de 5 700 logements neufs en commercialisation, soit + 14 % à fin septembre, dont + 34 % dans Bordeaux Métropole. Cela représente 8.6 mois de vente, quand le marché est jugé à l’équilibre à 12 mois de stock théorique de ventes.

Vers une stabilisation des prix de l’immobilier neuf à Bordeaux Métropole ?


Après avoir fortement augmenté ces dernières années, le prix de l’immobilier neuf en Nouvelle Aquitaine se stabilise à fin septembre 2018 à 3 971 €/m². Cela représente encore + 0.7 % dans la métropole de Bordeaux à 3 979 €/m², mais aussi + 2 % dans le Sud-Aquitaine à presque 4 100 €/m² et + 4.5 % à La Rochelle à 4 229 €/m². Des prix qui semblent avoir atteint leur plafond pour les acquéreurs, compte-tenu du fort repli des ventes de logements neufs ces derniers mois.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2018

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2018

Simulation gratuite PTZ
bot