Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

Emprunter avec un profil atypique, c’est possible !

crédit immobilier avec CDD
Emprunter avec un profil atypique, c'est possible, malgré des conditions d'octroi de crédit immobilier durcies, selon le courtier Vousfinancer.

Tags : Crédit immobilier, taux d'intérêt, Crédit Logement, Vousfinancer


Vous êtes sans apport personnel ? Intérimaire ? En CDD ? Avec peu de revenus ? Voici comment boucler le financement de son projet immobilier malgré un profil d’emprunteur atypique.

Alors que les taux d’intérêt des crédits immobiliers ont battu un nouveau record historique au mois de novembre 2019, certains profils atypiques peuvent avoir des difficultés à emprunter. Pourtant, grâce au travail des courtiers, ces « mauvais » dossiers de prêt parviennent à boucler leur financement et devenir propriétaire. Voici comment emprunter avec un profil atypique.

Comment obtenir un crédit immobilier avec un seul salaire ?


Pas ou peu d’apport, pas de CDI, des revenus modérés, certains profils d’emprunteurs ont bien sûr plus de difficultés à financer leur projet immobilier. D’où l’intérêt de faire jouer la concurrence entre les établissements bancaires, surtout en fin d’année, quand les objectifs sont bouclés et que les banques deviennent plus exigeantes. 

Emprunter avec un SMIC


Tout n’est pas une question de taux. En effet, alors que les taux d’intérêt n’ont jamais été aussi bas : 1,12 % au mois de novembre selon l’observatoire Crédit Logement, l’important pour certains profils d’emprunteurs, avec peu de revenus, comme avec un ou deux SMIC, est de boucler leur financement. 

Crédit immobilier et refus des banques


Chez le courtier Vousfinancer, il y a le sentiment en cette fin d’année d’un durcissement des conditions d’octroi des crédits immobiliers, majoritairement à propos de l’apport et des revenus. Parmi les dossiers de prêt refusés ces derniers mois, la moitié avait des revenus inférieurs à 25 000 € et 38 % entre 25 000 et 48 000 € de revenus, un niveau permettant pourtant de devenir propriétaires dans certaines régions, précise le courtier. Seuls 9 % des refus le sont avec des revenus supérieurs à plus de 50 000 €, le refus étant alors souvent lié à un taux d’endettement trop élevé ou à une mauvaise gestion des comptes par exemple. Idem pour le niveau d’apport personnel : deux-tiers des refus de prêt avaient moins de 10 000 € d’apport.


« En cette fin d’année, nos courtiers constatent qu’ils ont des difficultés accrues à financer certains profils d’emprunteurs, considérés comme plus risqués ou moins rentables : essentiellement les financements à 110 %, c’est-à-dire incluant le montant du bien ainsi que l’ensemble des frais, et les revenus inférieurs à 30 000 € par an », détaille Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer. Pourtant, rien n’est perdu grâce au jeu de concurrence.

Crédit immobilier et CDD, c’est possible !


Le courtier Vousfinancer a donc aussi étudié les dossiers de prêt acceptés malgré des profils moins flatteurs : emprunteurs en intérim, crédit immobilier avec un CDD, des co-emprunteurs sans emploi ou avec un problème de santé, un prêt immobilier sans apport ou avec très peu d'épargne, des emprunteurs seuls avec des revenus peu élevés. 


« Notre métier de courtier n’est pas seulement de négocier le taux le plus bas pour les profils les plus recherchés par les banques. Nous avons chaque jour des particuliers qui viennent nous voir avec l’envie de devenir propriétaires, même s’ils ont bien conscience que compte tenu de leur profil, cela sera sans doute compliqué », analyse Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer.

Qui sont les emprunteurs atypiques ?


Parmi les dossiers de prêt acceptés grâce au courtier, voici quelques-uns des profils d’emprunteurs atypiques :
A Lille, un couple, sans apport, avec moins de 1000 € d'épargne, un crédit conso en cours, 1 650 € de revenus pour lui, 1100 € pour elle a obtenu un prêt immobilier de 170 000 € à 1,70 % sur 300 mois, hors assurance. 
A Firminy, un célibataire, 26 ans, en CDI depuis septembre 2019, 1500 €/mois, pas d’apport, 0 € d’épargne a obtenu un prêt de 100 000 € à 1,30 % sur 25 ans + 40 000 € de Prêt à Taux Zéro ou encore ce couple, avec un CDI et un sans emploi, 35 ans, 4 enfants, salaire 2 500 €/mois, pas
crédit immobilier sans CDI
Obtenir un crédit immobilier sans CDI, c'est possible grâce au jeu de concurrence entre banques et un dossier de prêt rigoureux.
d’apport, 0 € d’épargne, obtient un prêt immobilier de 180 000 € à 1,40 % sur 25 ans. 
A Maubeuge, un célibataire de 28 ans, intérimaire depuis 2011, avec des revenus de 1600 € en moyenne et un d’apport de 5 000 € obtient un crédit immobilier de 113 000 € à 2 % sur 25 ans. 
A Saint-Quentin, dans l’Aisne, un jeune couple de 24 ans, sans apport, lui en CDI avec 1 800 € de revenus, elle étudiante, obtient un prêt immobilier de 62 000 € à 1,5 % sur 20 ans avec 35 000 € de PTZ sur 25 ans. 
A Laval, un couple, de 28 ans et 25 ans, avec un enfant, lui en CDD contractuel avec 1 250 € de revenus, elle licenciée et en contrat de sécurisation professionnelle. Avec 10 000 € d’apport, ils obtiennent un prêt immobilier de 80 000 € à 1,55 % sur 25 ans et 52 000 € de PTZ sur 20 ans pour faire construire une maison
A Châteauroux, ce célibataire, 46 ans, avec un enfant, 2 400 € par mois, en arrêt de travail, 4 000 € d’apport, obtient pour son projet d’achat d’un terrain à bâtir et la construction d’une maison, un prêt immobilier de 140 000 € à 1,3 % sur 25 ans et PTZ de 30 000 € sur 20 ans.

Les atouts des profils d’emprunteurs atypiques


« Des comptes bien tenus, un peu d’épargne ou de l’ancienneté professionnelle sont alors autant d’atouts que nous mettons en avant. Beaucoup sont des primo-accédants qui ont pu acheter grâce à l’aide du PTZ. Son maintien en 2020 en zone B2 et C est aujourd’hui un véritable enjeu pour ces emprunteurs moins recherchés qui veulent eux aussi devenir propriétaires », décrit Sandrine Allonier. D’où l’intérêt de faire appel à des courtiers pour monter un dossier de prêt rigoureux et ainsi parvenir à obtenir un crédit immobilier, malgré un profil atypique.
Par Céline Coletto

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2020

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2020

Simulation gratuite PTZ
bot