Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Comment Nexity profite-t-il du repli du logement neuf ?

promoteur immobilier Nexity
Avec 13000 logements neufs réservés depuis le début de l'année, les ventes augmentent de 3 % chez Nexity, permettant une hausse des parts de marché.

Tags : Logement neuf, immobilier neuf, promoteur immobilier, Nexity


Alors que le marché du logement neuf est en repli, certains promoteurs, comme Nexity, tirent mieux leur épingle du jeu et en profitent même pour gagner des parts de marché. Retour sur une stratégie réussie.

Avec plus de 13 000 logements neufs vendus sur les 9 premiers mois de 2018, en hausse de 3 % en volume, le promoteur Nexity parvient tout de même à tirer bénéfice de l’actuel repli du marché du logement neuf. Leader de la promotion immobilière en France, le groupe gagne encore des parts de marché, dans un marché du logement neuf en France qu'il anticipe en baisse de 10 000 logements par rapport à 2017, soit - 8 %.

Primo-accédants et investisseurs institutionnels font le succès de Nexity


En termes de répartition géographique, les réservations ont été dynamiques en régions : + 5 % et quasi stables en Île-de-France : + 1 %. Près de 9 ventes sur 10 chez Nexity sont localisées dans les zones tendues : zones A, Abis et B1 selon le zonage Pinel en vigueur. Cette croissance a été portée par les primo-accédants : + 12 % depuis le début de l’année mais également par les réservations aux bailleurs professionnels : + 10 %.
À fin septembre 2018, Nexity a lancé un total de 11 608 lots, en baisse de 27 % par rapport aux 9 premiers mois de 2017. « Cette évolution reflète d’une part un certain attentisme lié au contexte politique et réglementaire actuel (projet de loi ELAN et approche des élections municipales de 2020 ralentissant les obtentions de permis de construire) et d’autre part la politique toujours prudente du groupe corrélée à l’anticipation de la demande future », analyse Nexity.
Du coup, en raison d’un nombre moindre de lancements d’opérations, au troisième trimestre, les réservations nettes de logements neufs en France sont en retrait de 1 % en volume mais en progression de 1 % en valeur.
« Nos prévisions de début d’année se confirment. Nous avons été clairs au moment du budget 2018. La politique du gouvernement en matière de logement ne pouvait que conduire mécaniquement à une baisse globale du secteur. Il ne s’agit en aucune manière de la fin d’un cycle mais d’une erreur manifeste d’appréciation des mécanismes de cette industrie », explique Alain Dinin, PDG de Nexity. « Une telle situation ne remet absolument pas en cause les orientations stratégiques de Nexity, et lui ouvre même des opportunités : elle peut assainir le marché, particulièrement dans des zones où certains acteurs surpayent le foncier ; elle devrait logiquement conduire à des prix de vente plus raisonnables ».

Vers une baisse des prix des logements neufs ?


Pour l’heure, le prix moyen des logements neufs réservés par les clients particuliers de Nexity à fin septembre 2018 continue d’augmenter de 2,7 % par rapport à fin septembre 2017, « compte tenu notamment du mix géographique, la dynamique des réservations au détail étant plus forte en Île-de-France où les lots réservés atteignent un prix moyen plus élevé », explique le groupe. De quoi permettre également d’augmenter le chiffre d’affaires du promoteur : + 12 %, pour atteindre près de 2.5 milliards d’euros en 9 mois.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2018

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2018

Simulation gratuite PTZ
bot