Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Crédit immobilier : les banques toujours volontaires

financement achat immobilier neuf
Les taux d'intérêt restent particulièrement attractifs en ce printemps de l'immobilier 2018. © Candy1812 / F.

Tags : Crédit immobilier, prêt immobilier, taux d'intérêt, Empruntis,


Bonne nouvelle : les taux d’intérêt restent bas en ce printemps de l’immobilier et pourtant, la période est loin d’être à l’euphorie, tandis que les conséquences de la nouvelle loi Logement seront assez longues à venir. Explications.

Les banques poursuivent leurs efforts pour attirer les emprunteurs, c’est ainsi que l’on peut résumer ce printemps de l’immobilier. En effet, selon le courtier en crédit immobilier, Empruntis, alors qu’un faible nombre d'établissements bancaires a transmis de nouveaux barèmes pour le mois d’avril, les taux restent très attractifs.
Depuis le début d'année, les barèmes sont plutôt à la baisse, qu'il s'agisse de barèmes nationaux ou régionaux.
Comme le marché immobilier accuse un ralentissement évident, la demande de financement a baissé de 16 % au premier trimestre 2018 par rapport à celui de 2017, les banques subissent donc de plein fouet la décélération du marché. « Certaines accusent même une baisse de volume supérieure à 20 % », annonce le courtier. D’où la modération des établissements bancaires.    

Stabilité parfaite pour les taux d’intérêt des prêts immobiliers

 
Dans le détail, sur moins d'une trentaine de barèmes reçus par Empruntis, la moitié des barèmes affiche des baisses de 5 à 20 centimes ; l'autre moitié des barèmes se répartit entre stabilité et hausse : deux tiers restent stables, un tiers sont en légère hausse de 5 à 10 centimes.
De fait, le baromètre des taux du courtier est quasi-identique à celui du mois dernier, avec même de légères baisses sur les taux mini. Stabilité parfaite sur les taux moyens : 1.50 % sur 15 ans et 1.70 % sur 20 ans.
Malgré cela et alors que le printemps est habituellement la période de l'année la plus propice à l'achat, le fameux « printemps de l'immobilier » tarde à se déclarer, concède Cécile Roquelaure, directrice des études d'Empruntis. « Dans le même temps, les banques ne peuvent pas se permettre d'attendre. Rappelons qu'elles ont des objectifs de production très élevés pour 2018. C'est pourquoi, elles poursuivent leur politique accommodante en matière de taux. Cela est d'autant plus nécessaire que le recentrage des aides à l'accession et l'évolution des prix se font très clairement sentir aujourd'hui sur le marché, et viennent amplifier l'effet manque d'offres », analyse le courtier.

Quelles conséquences aura la politique logement du gouvernement ?


En parallèle, le marché attend également les conséquences de la loi ELAN, nouvelle loi sur le logement, présentée officiellement cette semaine. Cette loi d'évolution du logement, de l'aménagement et du numérique, ELAN, a pour objectif de « libérer les initiatives et protéger les plus fragiles », mais quand ? S'interroge Empruntis.

Lire aussi - Loi Logement : les principales mesures pour l'immobilier neuf


En effet, rappelle le courtier, chez les professionnels du secteur immobilier, ce projet de loi fait débat. Beaucoup restent sceptiques sur la mise en œuvre des diverses dispositions. Pour Cécile Roquelaure, « ces dispositions doivent créer le choc d'offres tant attendu, qui aurait dû prévaloir sur le choc (négatif) de la demande opérée par le gouvernement qui est venu accroître la tendance baissière du marché. Malheureusement, ce choc d'offres n'aura pas d'effets immédiats. Il faudra probablement attendre 3 à 5 ans pour en voir les bénéfices ».
En attendant, Empruntis croit davantage en la mise en place de l' « Action Cœur de ville » qui devrait permettre de redynamiser des territoires moins tendus, « ce qui peut avoir un effet bénéfique pour les ménages », espère le courtier.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2018

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2018

Simulation gratuite PTZ
bot