Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Quels aménagements pour soutenir le marché immobilier ?

soutien marché immobilier
Immoprêt propose plusieurs aménagements au PTZ et à la taxation des plus-values pour redynamiser le marché immobilier. © Fotolia

Tags : Immobilier, immobilier neuf, Immoprêt, PTZ, dispositif Pinel


Alors que le premier semestre se termine, le courtier Immoprêt a dressé un premier bilan du début de l’année, mais surtout les pistes d’aménagement pour continuer à soutenir le marché immobilier neuf et ancien.

Oui, 2018 reste et restera une année tonique pour l’immobilier dans son ensemble ; mais quid de la suite face au ralentissement engagé pour le marché de l’immobilier neuf ? En effet, permis de construire et mise en chantier de logements neufs sont en recul ces derniers mois, les ventes des promoteurs régressent également au terme du premier trimestre… le spécialiste du courtage en crédit immobilier, Immoprêt, a donc profité du début de l’été pour lancer quelques pistes d’aménagement pour continuer à soutenir la dynamique.


Après un million de transactions immobilières dans l’ancien en 2017, le courtier table sur un recul à 850 000 / 900 000 ventes cette année, avec un panier moyen de financement de 179 000 € chez Immoprêt.
Dans le neuf, le recul enregistré début 2018 s’expliquerait, selon le courtier, par la « décision tardive concernant l'avenir du Prêt à Taux Zéro et du dispositif Pinel », qui permettent d’accélérer les mises en chantier dans le neuf. « Ce retard a entraîné un report de la commercialisation du neuf jusqu'aux mois de mars, ou même d'avril. Le premier trimestre 2018 a donc été perdu pour le marché immobilier », faute de stock, détaille Jauffrey Ianszen, porte-parole du groupe Immoprêt.

Réorganiser la taxation des plus-values immobilières


Depuis ce printemps, le marché reprend pourtant, toujours selon le courtier, le « PTZ joue à plein son rôle d'entraînement auprès des primo-accédants ». Mais jusqu’à quand ? Outre le suspense autour de l’approbation de la loi ELAN, les experts s’interrogent sur la probable remontée des taux d’intérêt. Si au cours du prochain semestre, il sera toujours le moment d'acheter, « les taux ne pourront pas rester éternellement bas », selon le courtier.
Immoprêt reste pourtant confiant à moyen terme sur l’évolution des taux, encore faut-il avoir de quoi vendre ! Et le courtier de réclamer un aménagement de la taxation sur les plus-values pour libérer du foncier.
Pour que les propriétaires qui détiennent des terrains depuis des décennies puissent les remettre sur le marché plus rapidement, Immoprêt propose de ramener l'exonération totale des plus-values au titre de l'impôt sur le revenu à 15 ans au lieu de 22 ans.

Aménager le PTZ en cas de divorce


Si le courtier demande également un retour du PTZ dans l’ancien, il propose de reconstituer les droits au PTZ suite à un divorce. Alors que la moitié des mariages se soldent par un divorce, « avec souvent une situation immobilière compliquée à la clé, cette autre mesure est attendue par le marché ». Autre piste : reconstituer les droits au PTZ pour les secundo-accédants, dans le cas d'une mutation professionnelle. De quoi « conserver un marché immobilier dynamique et fluide ».

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2018

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2018

Simulation gratuite PTZ
bot