Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

Crédit immobilier : le marché se durcit encore et cela va continuer

crédit immobilier conditions d'octroi
Fin juin, le marché du crédit montre de nouveaux signes de durcissement avec une nouvelle remontée des taux d'intérêt et un recul de la production. © Fotolia

Les taux d’intérêt poursuivent leur remontée et le marché du crédit immobilier est toujours plus dans la difficulté au cours de cette année 2022. Tour d’horizon des actuelles et futures conditions d’octroi des prêts immobiliers.



De trimestre en trimestre, les chiffres fournis par l’Observatoire Crédit Logement sont inédits et l’expression « du jamais vu » peut être répétée à chaque particularité du marché du crédit immobilier. 

 

Prêt immobilier : des fondamentaux toujours sains

 

Pourtant, le risque semble toujours maîtrisé et les fondamentaux restent sains, selon une étude du superviseur ACPR, rapportée par Jean-Marc Vilon, directeur général de Crédit Logement en ouverture de la présentation trimestrielle. En effet, le superviseur parle de base solide pour le marché du crédit immobilier tricolore grâce aux taux fixes, à la quasi-totalité de l’encours garanti par des cautions, l’octroi basé sur la solvabilité de l’emprunteur. Seul bémol rapporté : la contraction des marges des établissements bancaires. 
Reste que quand on se place du côté de l’emprunteur, les difficultés s’amoncèlent. D’abord, la hausse des taux d’intérêt se poursuit. Le taux moyen au cours du deuxième trimestre 2022 s’établit à 1,40 % et même 1,52 % en juin. « Cela augmente progressivement, notamment depuis le mois de mars », détaille l’économiste Michel Mouillart. Les taux ont augmenté de 46 points de base depuis décembre 2021, soit bien moins que l’inflation qui a été multipliée par 4 et a donc progressé de 184 points de base.

Du coup, bonne nouvelle : la totalité des emprunteurs profitent de taux encore sous l’inflation, les taux réels n’ont jamais été aussi faibles en comparaison de l’inflation. Du jamais vu ! 

 

Lire aussi - Prêt immobilier : comment bien négocier son crédit ?


Autre situation inédite sur le marché du crédit immobilier : le nouvel allongement de la durée moyenne des prêts : 240 mois, 20 ans tout pile, ce qui « permet d’amortir la hausse des taux, notamment en cas d’apport personnel trop faible », précise le professeur Mouillart. Désormais, 65 % des prêts ont des durées comprises entre plus de 20 ans et 25 ans, quand la part des prêts de 15 ans et moins passe à 13,6 %. C’est à nouveau « du jamais vu » !
Face à une part de l’apport personnel encore en progression, un montant moyen par opération qui augmente également, malgré les soutiens des banques qui veulent fidéliser une clientèle porteuse dans le temps, le marché du crédit recule au deuxième trimestre : - 9 % en nombre de prêt, - 12,5 % en production. Le tendance se dégrade même au vue des chiffres du premier semestre : - 7,3 % en nombre de prêts accordés, - 5,6 % en production.  

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Emprunter pour acheter dans l’immobilier neuf

 

Sur le marché spécifique du neuf, le taux moyen est finalement plus faible à 1,51 %. Le coût des opérations progresse moins vite que dans l’ancien. Le coût moyen d’un crédit immobilier dans l’immobilier neuf atteint tout de même 5,5 ans de revenus et c’est encore « du jamais vu », malgré le soutien dérogatoire du HCSF. « Le marché du neuf n’échappe pas au bouleversement du marché mais c’est moins brutal que sur l’ensemble du marché », indique Michel Mouillart, certainement en raison des soutiens et autres dispositifs spécifiques dans le neuf.

 

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier

Quel avenir pour les taux d’intérêt ?

 

A noter qu’en juillet, la hausse des taux semble se poursuivre d’après les premiers prêts signés : 1,64 %, contre 1,06 % en fin 2021. Les durées s’allongent encore à 244 mois. Si cela se confirme, cela sera à nouveau du jamais vu. Paraphrasant Christine Lagarde, la présidente de la Banque Centrale Européenne, Michel Mouillart prévient qu’il va falloir s’habituer à un marché qui évolue à tâtons, dans le noir, en marge d’un contexte économique et international complètement incertain, notamment en cas de choc de plus en plus probable en matière d’approvisionnement énergétique. Du coup, les experts tablent sur un taux moyen entre 1,90 % et 2,25 % à fin 2022. Le recul annuel de la production pourrait s’établir à - 15 %, soit un niveau équivalent à 2018 et 2020. 
A propos de l’évolution du taux d’usure qui fait l’actualité, Michel Mouillart analyse que « sans taux d’usure, il aurait été impossible de savoir à quel rythme aurait progressé les taux d’intérêt, même si les banques font tout pour protéger les emprunteurs jusqu'ici ». 

Par Céline Coletto

Quel taux d’intérêt dans votre région ?

 

Les chiffres et analyses de l’Observatoire Crédit Logement se confirment dans les barèmes de taux régionaux fournis par le courtier Empruntis. Les taux de crédits immobiliers y continuent inlassablement leur progression. En région et selon les durées, les hausses dans les barèmes peuvent aller jusqu’à 40 points de base. En Ile-de-France et dans la région Est, le taux moyen sur 20 ans a passé le cap des 2 %. Ailleurs en France, les emprunteurs peuvent obtenir un taux moyen sur 20 ans entre 1,75 % et 1,95 %. Pour les acquéreurs qui présentent de très bons dossiers de prêt, les taux d’intérêt minimum sur 20 ans, sont désormais entre 1,35 % et 1,67 %. Empruntis rapporte qu’il existe à présent un écart notable entre les régions : en moyenne 35 points de base entre la région la moins chère et celle la plus chère pour les taux moyens. Le courtier s’interroge également sur les politiques d’attribution de crédit qui diffèrent sensiblement, puisqu’il est plus difficile d’obtenir un crédit en Ile-de-France qu’en région actuellement.


NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2022

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2022

Simulation gratuite PTZ
bot