Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Frénésie pour l’immobilier neuf à Chartres

immobilier neuf Chartres 28
L'année 2018 devrait permettre de battre des records de ventes de logements neufs à Chartres, autour des 400 ventes. © Stocklib

Tags : Immobilier neuf Centre Val de Loire, immobilier neuf Tours, immobilier neuf Orléans, immobilier neuf Chartres, Ocelor


Alors que les ventes diminuent à Orléans et Tours, le marché du logement neuf à Chartres continue d’étonner les spécialistes, comme le montrent les chiffres de l’observatoire Ocelor. Revue de détails.

A l’inverse des marchés tourangeaux et orléanais, l’immobilier neuf à Chartres et sa région ne cesse de progresser depuis le début de l’année. L’observatoire Ocelor vient en effet de présenter des chiffres exponentiels pour le marché du neuf à Chartres.
Après une année exceptionnelle sur les deux plus gros marchés régionaux d’Orléans et de Tours, la frénésie du logement neuf à Chartres repérée au premier semestre se confirme au troisième trimestre.

Vers une année record pour les ventes de logements neufs à Chartres


Même si les volumes restent moindres qu’à Orléans et Tours, le marché du neuf dans le Chartrain ne cesse de surprendre. En tablant sur un quatrième trimestre très bas, comme c’était le cas en 2017 avec seulement 37 lots vendus, l’année sera record avec plus de 400 logements neufs vendus ce qui n’a jamais été le cas depuis 2010 et est à comparer aux « seulement » 420 logements neufs d’Orléans en 2014.
Depuis le début de l’année, les ventes ont progressé de 72 %, comparé aux 9 premiers mois de 2017, soit 340 logements neufs vendus.

Les ventes aux investisseurs ont doublé


Le
immobilier neuf Orléans
Depuis le début de l'année, en revanche, le marché du neuf à Orléans Métropole recule de 13 % avec moins de 580 logements neufs vendus. © Stocklib
début de l’année est marqué par des ventes à investisseurs qui ont doublé avec une hausse particulièrement prononcée sur la périphérie. Si intra-muros, les ventes aux investisseurs progressent de 25 % avec un peu moins d’une centaine de lots vendus, les ventes en périphérie passe de 33 en 2017 à 123 sur les 9 premiers mois de 2018. Le moyenne est de 65 ventes sur les deux dernières années.
Les ventes aux occupants augmentent également : + 37 %, dont + 25 % dans Chartres avec près de 80 ventes et + 63 % dans le reste de l’agglomération avec 44 lots vendus, contre en moyenne une trentaine sur les 5 dernières années.
Au global, investisseurs et occupants réunis, sur Chartres intra-muros, la hausse est de 25 % et 173 lots vendus. Après une stabilité de l’activité au premier semestre, le troisième trimestre enregistre une forte progression, passant de 29 lots vendus à 63, un an plus tard. C’est grâce aux ventes dans la périphérie de Chartres qu’une telle dynamique s’explique : + 178 % avec 167 logements vendus, boostée par le nombre important de mises en vente.

Très fort rebond des commercialisations


Après + 139 % et 502 nouveaux logements mis en vente au premier semestre, la tendance reste très bonne depuis le début de l’année : + 102 % et 617 logements neufs commercialisés sur le Chartrain. Cela représente 14 nouveaux programmes neufs, contre 11 en 2017. Ces opérations oscillent entre 11 et 96 logements neufs, pour une moyenne de 41 appartements neufs par programme.
A noter que les prix des logements neufs à Chartres ont augmenté en raison de plusieurs nouvelles opérations à plus de 3 700 €/m², parking inclus, soit un prix moyen de 3 581 €/m², à fin septembre 2018. La tendance est plus sage dans l’agglomération avec une stabilité sur un an à 3 300 €/m².

Comment se porte le logement neuf en Centre Val de Loire ?


Depuis le mois de janvier, sur l’ensemble des trois marchés immobiliers de la région Centre Val de Loire, l’observatoire Ocelor a noté un léger repli des ventes avec 1 693 logements neufs vendus, soit - 4 %. Les mises en vente restent en progression : + 7 %.
Sur la région d’Orléans, malgré trois trimestres très constants avec environ 200 lots par trimestre, dont - 13 % au troisième trimestre ; en extrapolant sur l’année complète, cela représentera 800 logements vendus contre 948 l’année dernière à Orléans Métropole. Cette année sera donc certainement moins bonne que 2017 d’environ - 20 % voir que 2016.
Sur la région de Tours, là aussi, le troisième trimestre n’est pas au niveau de 2017 avec un recul des ventes de 14 % et 257 lots vendus contre 300 l’année dernière. L’année devrait donc aussi se terminer moins bonne que 2017 avec moins de 1 000 logements neufs vendus. Cette baisse quasi certaine ne devrait pas être aussi forte qu’à Orléans, soit environ - 10 %.
A noter que l’équilibre du ratio investisseur/occupant observé au cours du premier semestre 2018 s’est inversé au cours de ce troisième trimestre sur les trois marchés avec 64 % d’investisseurs. En ce qui concerne l’offre commerciale, elle reste proche d’une année de vente pour Orléans et Chartres et environ 14 mois pour Tours.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2018

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2018

Simulation gratuite PTZ
bot