Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

Immo neuf 2021 : quelles perspectives ?

immo neuf 2021
Le groupe bancaire BPCE regrette que le logement neuf soit l'angle mort du plan de relance, un soutien à l'immo neuf en 2021 semble nécessaire. © Shutterstock

Tags : Immobilier neuf, immobilier neuf 2021, PTZ 2021, loi Pinel 2021, groupe BPCE


Les perspectives pour l’immobilier neuf en 2021 et même après ne sont pas rassurantes, d'après les économistes du groupe bancaire BPCE. D’autant que les pouvoirs publics semblent sous-estimer la crise actuelle dans le logement neuf. Perspectives pour le marché du neuf en 2021 et 2022.



Si l’immobilier ancien a plutôt bien résisté aux conséquences de la crise sanitaire en 2020, avec un niveau de transactions toujours proche du record de 2019, au-delà du million de transactions, ce n’est pas le cas de l’immobilier neuf. D’autant que les difficultés pour le logement neuf vont se poursuivre en 2021 et 2022, selon les économistes du groupe bancaire BPCE. D’après Alain Tourdjman, directeur des Études économiques et de la Prospective de BPCE, « les pouvoirs publics sous-estiment l'impact de la crise du logement neuf qui est à venir, d'autant plus si la crise sanitaire se poursuit et qu'elle impose un troisième confinement ». Bilan 2020 et perspectives pour l'immobilier neuf en 2021.

 

Les atouts de l’immobilier neuf

 

Pourtant, le secteur profite de facteurs de soutiens structurels ; mais qui ne parviendront pas à redynamiser la croissance à court terme. 

- Les taux de crédit immobilier devraient rester durablement bas.

- L’immobilier et notamment l’investissement immobilier conserve une image de valeur refuge, avec une aspiration à accéder à la propriété qui reste forte. Selon BPCE, l’investissement immobilier apparaît comme plus rassurant que les placements financiers

- Le secteur profite encore d’aides publiques substantielles comme le PTZ et la loi Pinel.

investissement locatif 2021
Bonne nouvelle pour l'immobilier neuf en 2021 : l'investissement locatif rassure davantage que les placements financiers. © Shutterstock
- Le pouvoir d’achat des ménages est globalement préservé au regard de la crise.

 

Pas de recul majeur pour la promotion immobilière

 

Après 98 000 ventes de logements neufs aux particuliers en 2020, le niveau devrait rester stable à 100 000 ventes en 2021, dont 30 000 ventes aux investisseurs en raison de la non reconstitution des stocks de programmes neufs ; mais aussi à la forte hausse des ventes en bloc, représentant plus de 20 % des ventes totales. 2022 pourrait profiter d’un nouveau rebond à 110 000 ventes aux particuliers, grâce à un effet d’aubaine lié à la fin de la loi Pinel à taux plein et au rattrapage des investissements immobiliers non-réalisés les années précédentes. 

Lire aussi - Loi Pinel : quels changements en 2021 et après ?

 

La maison neuve plus touchée

 

La maison individuelle en diffus sera en revanche plus impactée, en étant le premier secteur affecté par la crise à moyen terme, selon BPCE, en raison de la RE 2020, de la Zéro Artificialisation Nette, des restrictions sur les conditions d’octroi des prêts immobiliers imposées par le HCSF, de la crise économique qui touche davantage les accédants modestes, clientèle de base de la construction de maisons… « Nous pourrions passer sous la barre des 100 000 mises en chantier de maisons par an, ce serait du jamais vu », selon Alain Tourdjman.

 

Impossible baisse des prix de l’immobilier neuf

 

maison neuve 2021
La construction de maisons neuves sera plus impactée à moyen terme : conséquences de la crise économique, RE 2020, accès au crédit immobilier...
Ne pas compter sur une baisse des prix de l’immobilier neuf. Certains pourraient croire que face au recul des ventes de logements neufs, les prix des logements neufs vont baisser ; ce n’est pas ce qu'entrevoit le groupe BPCE. Pour Alain Tourdjman, « il est difficile d’imaginer une baisse dans un contexte de baisse de la productivité sur les chantiers en raison du contexte sanitaire et donc de la hausse du coût de construction inhérente à l’application des mesures sanitaires ». Aux impératifs sanitaires, s’ajoute l’entrée en vigueur de la RE 2020, la nouvelle réglementation environnementale : « si le gouvernement table sur un surcoût de 4 % et les professionnels sur une hausse de 15 %, il y aura inévitablement une hausse du coût de construction », dans un contexte de hausse actuelle des prix des matières premières. « Sauf à une baisse du prix du foncier, ce qui ne semble pas être le cas, d’autant plus en raison du délai d’inertie lié à la promotion immobilière, une baisse des prix du neuf à court terme semble impossible, ce qui va rendre encore plus difficile la commercialisation », conclut le directeur des Études économiques et de la Prospective de BPCE. 

Le groupe BPCE qui estime donc qu’un soutien, tel un renforcement du PTZ  2021, Prêt à Taux Zéro pour l’accession dans le neuf, aurait été bien utile : « on laisse dériver la construction neuve comme si ce n’était pas un problème », s’inquiète Alain Tourdjman, regrettant que « le logement neuf soit l’angle mort du plan de relance ».

Par Céline Coletto

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2021

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2021

Simulation gratuite PTZ
bot