Recherche d'articles

 
 

Le spécialiste pour trouver un logement neuf

Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

L’immobilier neuf dans les Hauts-de-France porté par Lille Métropole

immobilier neuf Hauts de France
Lille Métropole limite le recul des ventes de logements neufs en 2018, permettant de maintenir une belle dynamique dans les Hauts-de-France.

Tags : Immobilier neuf Lille, immobilier neuf Hauts-de-France, prix immobilier neuf, FPI


Même si les ventes d’immobilier neuf dans les Hauts-de-France ont globalement diminué de 10 % en 2018 ; le logement collectif a soutenu la dynamique, notamment grâce à la métropole lilloise et la reprise des mises en vente. Explications.

Après une année 2017 exceptionnelle, le recul des ventes de logements neufs dans les Hauts-de-France est à dédramatiser. En effet, après presque 6 000 ventes en 2017, les ventes reculent de 10 % en 2018 à un peu moins de 5 500 ventes, c’est-à-dire le niveau de 2016, selon les chiffres de l’observatoire Cecimnord. C’est surtout les ventes de maisons individuelles et les ventes en résidences services : - 50 %, qui ont ralenti l’activité car le logement neuf en collectif, issu de la promotion immobilière, ne recule lui que de 2 % sur toute l’année sur le périmètre du SCOT de Lille.

2 500 ventes d’appartements neufs dans Lille Métropole


Les ventes d’appartements neufs à Lille et sa métropole ont même augmenté de 4 % au dernier trimestre 2018, permettant à l’immobilier neuf dans la métropole lilloise de terminer l’année avec 2 500 réservations d’appartements neufs, selon les chiffres fournis par la FPI régionale. Ce sont surtout les ventes aux investisseurs qui ont diminué : - 14 % en un an, représentant désormais 6 ventes sur 10.
Toujours sur le périmètre de la métropole de Lille, les réservations à propriétaires occupants augmentent, elles, de + 26 % au dernier trimestre 2018, avec 259 réservations. Sur toute l’année 2018, leur volume est en nette augmentation de 24 % par rapport à 2017 avec un millier de ventes en accession à la propriété.
A noter que l’immobilier neuf à Lille intra-muros représente à lui seul 39 % des ventes de logements neufs sur l’ensemble des Hauts-de-France, les 133 communes de la métropole de Lille : 70 % et l’immobilier neuf dans le Nord et le Pas-de-Calais : 87 % du total régional.

Un rebond surprise des mises en vente de logements neufs


Particularité des Hauts-de-France : la forte reprise des nouvelles commercialisations dans les Hauts-de-France : + 23 %, avec une offre disponible en progression de 21 %, alors qu’au niveau national, les mises en vente reculent de 11 %.
Pour la seule métropole lilloise, en 2018, le nombre de mises en vente atteint 3 213 lots, soit une augmentation de 36 % par rapport à 2017 et même de + 47 % sur le seul dernier trimestre.
Avec plus de 2 700 logements disponibles à fin 2018, le taux d’écoulement se situe désormais à 13 mois de commercialisation en moyenne, après 9,4 mois à fin 2017, quand un marché équilibré offre environ un an de stock théorique de vente. De quoi donc bien reconstituer l’offre de nouvelles opérations et donner du choix aux accédants comme aux investisseurs sur la métropole lilloise. De quoi également limiter la pression sur les prix de l’immobilier neuf à Lille et son agglomération : + 1.1 % à 3 351 €/m². La hausse est plus forte sur l’ensemble de la région des Hauts-de-France, selon le Cecimnord : + 1.8 % en un an dans le collectif, contre 3.1 % au niveau national.
Par Vincent Durand

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2019

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2019

Simulation gratuite PTZ
bot