Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

Immobilier neuf IDF : seul le logement neuf à Paris tire son épingle du jeu

programme neuf Paris
Seul l'immobilier neuf à Paris parvient à progresser au cours du deuxième trimestre 2020 dans l'ensemble du marché du logement neuf en IDF.

Tags : Immobilier neuf Ile-de-France, immobilier neuf Paris, prix immobilier neuf, ADIL


En dehors de Paris, le deuxième trimestre 2020 a été marqué par un sévère recul des ventes et des mises en vente de logements neufs en Ile-de-France, selon l’observatoire du logement de l’Adil de Paris. Tour d’horizon du marché immobilier neuf en IDF. 

Comme on pouvait s’y attendre, confinement oblige, l’immobilier neuf en Ile-de-France dégringole au cours du deuxième trimestre 2020. A noter tout de même l’exception enregistrée par le logement neuf à Paris. En effet, si l’immobilier neuf francilien recule partout, cela progresse de 2,4 % pour les ventes d’appartements neufs à Paris sur un an, soit 87 ventes trimestrielles, d’après l’observatoire du logement de l’Adil de Paris.

6 000 logements neufs vendus en IDF


Au total, ce sont donc 6 007 logements neufs qui ont été vendus en Ile-de-France au cours du deuxième trimestre 2020, soit une baisse de 24 % d’un trimestre à l’autre et une chute de 47 % sur un an. En dehors de l’immobilier neuf à Paris, l’ensemble des départements voit son niveau de transactions s’abaisser, entre - 31 % en Seine-et-Marne jusqu’à - 53 % dans les Hauts-de-Seine.

1 vente sur 6 de logements neufs en Seine-Saint-Denis


Si 4 ventes sur 10 se sont déroulées en Seine-Saint-Denis et dans les Hauts-de-Seine, au-delà de 1 150 réservations chacun, le reste des départements franciliens ne dépasse pas le seuil des 1 000 transactions entre mars et juin 2020. Avec 880 logements vendus, l’immobilier neuf de Seine-et-Marne est le troisième marché le plus prisé de la région. La zone centrale ne regroupe qu’un peu plus de la moitié des contrats de vente signés ce trimestre.

3 800 logements neufs en IDF commercialisés


Si le confinement est l’une des raisons de ce recul des ventes, on peut penser aussi que la forte diminution des commercialisations n’a pas aidé à renouveler l’offre de logements neufs à la vente. L’observatoire parle même d’un « effondrement du niveau des commercialisations » : - 60 % au deuxième trimestre 2020, avec « seulement » 3 807 logements neufs mis en vente en Ile-de-France en trois mois.
Les commercialisations reculent particulièrement en petite couronne : deux-tiers de moins, tandis que l’Essonne et la Seine-Saint-Denis sont les seuls départements à ne pas subir une baisse de plus de 60 % des lancements de programmes neufs en Ile-de-France. En volume, aucun département ne dépasse le seuil des 1 000 nouveaux logements neufs commercialisés. L’immobilier neuf en Seine-Saint-Denis, avec 798 lots, suivi de l’immobilier neuf en Essonne, 779 lots, comptabilisent 41 % des lancements de programmes immobiliers en Ile-de-France. 

20 000 appartements neufs à Paris et sa région


Suite à un nombre de ventes bien plus élevés que les mises en vente, l’encours de logements neufs disponibles en Ile-de-France se réduit de 28 % sur un an, soit 20 346 logements à fin juin 2020. Paris fait de nouveau exception avec un encours en hausse de + 34 % alors que le stock se réduit dans le reste des territoires franciliens. L’offre disponible s’affaisse de 15 % dans l’Essonne et jusqu’à 47 % dans l’immobilier neuf du Val-d’Oise. À la fin du deuxième trimestre 2020, 53 % de l’offre disponible se situe dans l’immobilier neuf du Grand Paris. 

Hausse du prix de l’immobilier neuf à Paris et en IDF


Hormis pour le prix de l’immobilier neuf en Essonne : - 0,9 % sur un an, le prix des logements neufs en Ile-de-France augmente partout et jusqu’à 13,1 % pour l’immobilier neuf du Val-de-Marne. Acheter un appartement neuf à Paris reste le plus onéreux à presque 13 000 €/m², suivi par les Hauts-de-Seine à 7 567 €/m² en zone centrale et par les Yvelines à 5 346 €/m² en grande couronne. De même, la Seine-Saint-Denis à 4 801 €/m² en petite couronne et la Seine-et-Marne à 4 104 €/m² en deuxième périphérie persistent à être les territoires les plus accessibles de la région.
Par Vincent Durand

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2021

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2021

Simulation gratuite PTZ
bot