Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

Immobilier neuf sillon alpin : un début d'année très mal engagé !

immobilier neuf Annecy
L'immobilier neuf à Annecy et son agglomération connaît la plus forte chute des ventes du sillon alpin au cours de ce premier trimestre 2022. © Adobe Stock

De Grenoble au Genevois français, l’année 2022 débute mal en matière de ventes de logements neufs. Cela recule partout, jusqu’à - 36 % dans le Grand Annecy, en raison notamment du fort recul des mises en vente et du stock. Tour d’horizon de l’immobilier neuf dans les Alpes.



Face à des marchés très tendus en ce qui concernent les mises en ventes et l’offre disponible, des ventes en fort recul, des prix partout à la hausse, les promoteurs immobiliers du sillon alpin lancent un nouveau signal d’alarme. En effet, tous les marchés du neuf dans les Alpes affichent des niveaux de réservations en baisse en ce début 2022.

 

Plus de 4 000 €/m² pour un appartement neuf à Grenoble

 

Dans la métropole grenobloise, la FPI des Alpes, Fédération des Promoteurs Immobiliers, a enregistré un recul des réservations de 23 %, soit 204 ventes précisément au premier trimestre 2022. Retrait issu tant des acquéreurs occupants : - 20 % que des investisseurs : - 29 %. 

Avec 132 appartements neufs mis en vente dans Grenoble Alpes Métropole, cela diminue de 38 % en un an, avec un stock de 1 164 logements disponibles à fin mars, soit une diminution de 8 % en un an. Mais ce qui marque ce début d’année dans l’immobilier neuf à Grenoble, c’est la forte hausse des prix du neuf : + 9 %, avec un prix de vente qui dépasse désormais les 4 000 €/m² habitable, hors stationnement en TVA normale, dans la métropole. 

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Fort recul des ventes aux investisseurs dans le Grand Chambéry

 

En remontant dans le sillon alpin, dans le Grand Chambéry, les réservations de logements collectifs sont au nombre de 165 au cours du premier trimestre, soit - 24 %, comparé au premier trimestre 2021. Un recul surtout dû au retrait des investisseurs privés : - 38 %, quand les ventes en résidence principale diminuent de 11 %.

Avec 333 logements disponibles à la vente au 31 mars 2022, en diminution de 25 % par rapport à la même date de l’année précédente, cela représente à peine six mois de stock dans l’agglomération chambérienne. Les seulement 58 mises en vente effectuées au premier trimestre 2022, - 9 % en un an, ne devraient pas permettre d’assez renouveler le stock. A noter que le prix de vente moyen en secteur libre s’établit à 3 918 €/m², soit + 4 %.

 

L’immobilier neuf à Aix-les-Bains résiste mieux

 

immobilier neuf Aix-les-Bains
Le marché du neuf à Aix-les-Bains est celui qui résiste le mieux en ce début d'année, selon les chiffres de la FPI Alpes. © Shutterstock
Dans l’agglomération d’Aix-les-Bains, le marché du neuf résiste mieux qu’ailleurs dans le sillon alpin. Les réservations de logements collectifs ne diminuent « que » de 4 %, soit 93 réservations lors des trois premiers mois de 2022. Un recul comparable entre accession à la propriété et investissement locatif à Aix-les-Bains, - 13 % et - 12 %.

L’inquiétude vient surtout de la forte diminution des mises en vente : un tiers de moins qu’il y a un an, avec 43 lots commercialisés. Du coup, l’offre disponible régresse de 11 % avec moins de 180 appartements neufs à vendre à Aix-les-Bains. Le prix de vente y a progressé de 2 % en un an, pour atteindre les 4 692 €/m².

 

Effondrement de l’immobilier neuf à Annecy

 

L’immobilier neuf dans le Grand Annecy est celui qui s’écroule le plus au terme du premier trimestre. Les ventes diminuent de 36 % avec 177 réservations, tant du côté des accédants : - 27 % que des investisseurs : - 58 %.

Dans le même temps, les mises en vente chutent de 75 % avec seulement 71 appartements neufs commercialisés en trois mois. Du coup, l’offre disponible est divisée par deux avec moins de 400 logements neufs en vente. A souligner que le prix du neuf à Annecy progresse de 3 % à fin avril 2022 pour s’établir à 5 445 €/m².

 

2 000 logements neufs disponibles dans le Genevois français

 

Enfin, dans le Genevois français, les réservations de logements collectifs sont au nombre de 404, soit 19 % de moins en un an. Les acquéreurs occupants et les investisseurs privés y diminuent chacun de près de 20 %. 

Malgré une baisse de 35 % des mises en vente au premier trimestre, soit moins de 300 lots commercialisés en trois mois, l’offre disponible reste stable avec environ 2 000 logements en stock à fin mars 2022. Les prix de l’immobilier neuf dans le Genevois français restent sous l’inflation : + 2 %, à tout de même 5 146 €/m², soit le niveau le plus élevé du sillon alpin.

D’ailleurs, si les prix de vente augmentent, c’est pour plusieurs raisons, rappelle la FPI Alpes. D’un côté, la demande est de plus en plus forte et croissante, tandis que, de l’autre, l’offre se raréfie. « Il est urgent de renouveler l’offre et donc de délivrer des permis de construire », martèlent les promoteurs immobiliers des Alpes. 

 

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier

Attention aux contraintes imposées par les chartes de construction

 

D’autant plus avec la crise ukrainienne, la pénurie des matériaux et la hausse des coûts des matériaux, l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation environnementale 2020, qui génère des surcoûts et la mise en œuvre de plus en plus fréquente par certains élus dans leurs communes de chartes ou référentiels. « Si ces chartes ou référentiels ont pour but d’améliorer la qualité de la construction pour la rendre plus vertueuse, elles/ils doivent s’inscrire dans une logique d’aider et favoriser la construction », alertent les promoteurs. En effet, certaines chartes ou référentiels peuvent conduire à la surenchère de demandes et contraintes, qui aboutissent à une augmentation du coût de la construction et donc à une évidente répercussion sur le prix de vente final, tout en freinant la construction.

D’où ce rappel de la FPI Alpes que « grâce à la construction de logements collectifs neufs, il sera possible de loger les Français décemment, à des prix raisonnables et abordables, dans des logements qui répondent aux normes environnementales et qui sont respectueux de l’environnement ». 

Par Céline Coletto

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2022

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2022

Simulation gratuite PTZ
bot