Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Quelle incidence a la hausse des prix de l’immobilier neuf ?

corrélation vente logements neufs et prix
Dans quelle mesure la hausse des prix de l'immobilier neuf limite-t-elle les ventes de logements neufs en France au 3ème trimestre ?

Tags : Immobilier neuf, logement neuf, prix immobilier neuf, promoteur immobilier, FPI


Les prix de l’immobilier neuf continuent de grimper en France au terme du troisième trimestre 2018, est-ce l’une des raisons de la baisse des ventes de logements neufs ?

Les prix de l’immobilier neuf ont augmenté de 3.9 % au troisième trimestre 2018, comparé au troisième trimestre 2017, d’après l’observatoire de la FPI, Fédération des Promoteurs Immobiliers. Alors que les ventes de logements neufs ont fortement reculé dans le même temps, est-ce que cette hausse des prix explique à elle-seule ce recul ?


Si les promoteurs analysent la baisse des ventes par le recul des investissements locatifs, l’autre raison invoquée par la FPI est la « difficulté croissante à produire les logements attendus par les ménages, faute de permis de construire ». Ce que l’on pourrait traduire par : produire du logement neuf au prix attendu par les ménages. Car, toujours selon la FPI, les fondamentaux du marché restent bons : faiblesse des taux d’intérêt, maintien des aides publiques en zones tendues comme le PTZ, propension à l’épargne des jeunes ménages…
Même si l’offre n’est plus forcément au rendez-vous : - 17.5 % au seul troisième trimestre ; avec tout de même 88 000 logements neufs commercialisés depuis le début de l'année, n’est-ce pas l’offre accessible à un plus grand nombre de ménages qui n’est pas disponible ?

Le cap des 5 000 €/m² franchi en Ile-de-France


Le prix moyen pour acquérir un logement neuf en France était de 4 256 €/m² au troisième trimestre, soit une hausse de 3.9 %, par rapport au troisième trimestre 2017. En régions, le prix moyen est de 3 865 €/m², en augmentation de 2.1 %, tandis qu’en Ile-de-France, le cap des 5 000 € est franchi pour s’établir à 5 060 €/m² et + 4.1 %.
Cette évolution masque, comme toujours, de fortes disparités. L’agglomération de Besançon enregistrant la plus forte hausse : + 7.5 %, mais à des prix restant attractifs : 3 254 €/m², quand, à l’inverse, les prix reculent de 8.7 % à Brest Métropole, permettant à la ville bretonne d’être toujours la plus abordable.
Il faut donc en moyenne débourser un peu plus de 237 500 € pour acquérir un trois-pièces en régions, contre presque 300 000 € en Ile-de-France. Le prix moyen en France pour un T3 étant au troisième trimestre de presque 260 000 €.

Prix de l'immobilier neuf dans les grandes métropoles


Besançon CA : 3 254 €, +7,5%
Clermont-Ferrand Métropole : 3 401 €, +7,1%
Nantes Métropole : 4 028 €, +6,2%
Saint-Malo CA : 3 889 €, +6,1%
La Rochelle CA : 4 229 €, +5,3%
Strasbourg Eurométropole : 3 697 €, +4,3%
Ile-de-France : 5 060 €, +4,3%
Rennes Métropole : 3 674 €, +4,2%
Caen Métropole : 3 440 €; +3,8%
Lyon AU : 4 207 €, +2,7%
Tours Métropole : 3 433 €, +1,7%
Toulouse AU : 3 612 €, +1,7%
Lille SCOT : 3 347 €; +1,6%
Dijon CA : 3 167 €; +1%
Bordeaux Métropole : 3 979 €; +0,8%
Montpellier Méditerranée Métropole : 3 923 €; +0,7%
Nice Côte d’Azur Métropole : 5 395 €; +0,5%
Rouen Normandie Métropole : 3 136 €; +0,4%

Grenoble Métropole : 3 676 €; -0,1%
Angers-Loire Métropole : 2 989 €; -1,5%
Orléans Métropole : 3 006 €; -3,5%
Le Havre CA : 3 227 €; -3,8%
Brest Métropole : 2 798 €; -8,7%
Aix-Marseille Métropole : 3 621 €; -11,9%
Prix au m² en TVA normal au troisième trimestre 2018, comparé à la même période en 2017 par l'observatoire de la FPI

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2018

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2018

Simulation gratuite PTZ
bot