Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

Le promoteur Kaufman & Broad ne réclame pas de plan de relance mais des permis de construire !

Nordine Hachemi, PDG de Kaufman & Broad
Nordine Hachemi, PDG de Kaufman & Broad réclame des permis de construire, plutôt qu'un plan de relance pour le logement neuf.

Tags : Immobilier neuf, permis de construire, promoteur immobilier, Kaufman & Broad


Nous n’avons pas besoin d’un plan de relance, nous avons besoin de permis de construire, voilà en substance la demande du promoteur Kaufman & Broad en marge de la présentation des résultats financiers du premier semestre 2020. Explications.


Paradoxalement, à l’occasion de la présentation de son bilan financier du premier semestre 2020, le promoteur Kaufman & Broad, via son président directeur général, Nordine Hachemi, n’a pas réclamé de plan de relance pour le logement neuf. Selon lui, pas besoin d’un plan de relance, « les clients sont là, il n’y a pas besoin d’injecter de l’argent, nous avons seulement besoin des permis de construire délivrés pour les logements neufs que nous vendons ». 
En effet, car suite à un niveau rarement atteint d’attentisme une année avant les élections municipales, la délivrance des permis de construire s’est effondrée, un phénomène « seulement » accentué par la crise sanitaire, précise le groupe. 
D’ailleurs, le promoteur conserve une bonne dynamique commerciale avec une hausse du chiffre d’affaires logement en valeur : + 7,9 % mais un recul en volume : - 13 % à 3 635 logements neufs vendus, comparé à la même période de décembre 2018 à fin mai 2019. Une baisse en volume qui s’explique notamment par moins de ventes de « petits » logements en résidence services, compensées par de plus grands logements vendus en ce premier semestre 2020. Une progression du chiffre d’affaires malgré les grèves dans les transports en décembre, notamment en Ile-de-France et malgré le confinement, indique le promoteur.

Retour en force des investisseurs institutionnels


Un dynamisme soutenu par la forte présence des investisseurs institutionnels publics mais surtout privés, tant français qu’internationaux. « C’est d’ailleurs la reconnaissance du besoin de logements en France », décrypte Nordine Hachemi. Les « zinzins » représentent désormais deux-tiers des ventes de logements neufs chez Kaufman & Broad, contre la moitié en 2019. Parmi ces investisseurs, il faut noter la forte présence de la CDC Habitat.
De quoi accélérer encore le rythme d’écoulement des opérations à seulement 3,1 mois. « C’est notre stratégie et cela permet d’avoir une meilleure réactivité, afin de monter des programmes neufs répondant à l’environnement économique, c’est-à-dire actuellement correspondant aux demandes des investisseurs institutionnels en l’occurrence
programme neuf écologique Bordeaux
La Tour Silva de 18 étages en écoconstruction bois, en cours de commercialisation, est un des projets urbains importants du moment.
». Quand le dispositif Pinel représentait un tiers des ventes en 2015, ce n’est plus que 20 % lors des six derniers mois.


Des vastes projets immobiliers en préparation


Evoquant les relais de croissance à long terme, Kaufman & Broad indique de grands projets d’aménagement, passant notamment par la réhabilitation de friches industrielles comme le projet immobilier à Reims, quartier Port Colbert, dans le secteur des Magasins Généraux. 85 000 m² de logements neufs et d’activités sont à développer, à proximité de la gare et donc à 40 minutes de Paris. 
A Toulouse, dans le quartier du stade toulousain, ce sont 100 000 m² qui sont en projet, associant logements neufs et résidences gérées. A Bordeaux, le projet de la tour Silva de 18 étages en écoconstruction bois est, elle, en commercialisation ; tandis que l’enquête publique démarre pour le vaste projet de métamorphose de la Gare d’Austerlitz. 
Après un premier semestre complètement atypique, le groupe effectue un recalage de ses objectifs 2020 mais envisage toujours une hausse du chiffre d’affaires de 30 % en 2021 si la situation sanitaire se stabilise comme actuellement, hors projet gare d’Austerlitz. 

Maison neuve et coliving, post-confinement !


Interrogé sur le retour en force de la maison, créneau historique de Kaufman & Broad, Nordine Hachemi parle de « réactions épidermiques, déconnectées de la réalité. On nous parle de maison mais on veut zéro artificialisation, zéro voiture, tout en télétravaillant, alors que l'on ne peut pas tous télétravailler. Il n’y aura pas de révolution, peut-être des évolutions suite à ce confinement, mais c’est tout ».
Il rappelle d’ailleurs qu’en janvier seulement on l’interrogeait sur la pertinence
logement neuf Reims
Plutôt que la maison individuelle, Kaufman & Broad croit davantage au potentiel d'une ville moyenne comme Reims, à 40 minutes en train de Paris. © Port Colbert / Reims / Kaufman & Broad
du coliving qu’on lui demandait de développer partout, ces lieux où l’on vit tous ensemble, avec des cuisines et des espaces partagés et où l’on n’a que des chambres privées comme espace privatif. 

Quid de la vague verte dans les grandes villes ?


Face à la vague verte qui a touché la France suite au second tour des élections municipales, Nordine Hachemi n’imagine pas qu’une « politique puisse décider de stopper la construction de logements compte-tenu des besoins. Ce serait absurde ». S’il comprend qu’un inventaire des projets immobiliers en cours soit effectué par les nouvelles équipes, il s’interroge : « comment de nouveaux maires élus par des jeunes pourraient leur dire qu’ils ne pourront pas quitter le logement de leurs parents, par des seniors qu'ils n'auront pas de logements adaptés, par des ménages qu'ils n'auront pas de logements sociaux à proximité de leur travail ». 
Il précise également qu’un logement neuf produit cinq fois moins de consommation d’énergie que le parc ancien. Alors que la totalité des chantiers du promoteur a repris, avec une productivité entre 90 et 95 %, un retrait principalement dû au manque de personnel, c’est en effet surtout le manque de permis de construire qui risque de perturber encore plusieurs mois l’activité du promoteur.
Par Céline Coletto

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2020

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2020

Simulation gratuite PTZ
bot