Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Le logement neuf à Aix-les-Bains séduit de plus en plus

immobilier neuf Aix les Bains
Au bord du lac du Bourget, l'immobilier neuf à Aix-les-Bains profite d'un important marché de report, grâce à des prix plus abordables qu'à Annecy.

Tags : Immobilier neuf Aix-les-Bains, immobilier neuf Savoie, FPI, FPI Alpes,


C’est un véritable marché de report qui se crée actuellement pour l’immobilier neuf à Aix-les-Bains et son agglomération autour du lac du Bourget en Savoie. Explications avec la fédération des promoteurs des Alpes.

Même si, comme au niveau régional, l’immobilier neuf à Aix-les-Bains a reculé en 2018, le marché du neuf aixois est un marché de report très prisé, séduisant investisseurs, nouveaux arrivants comme frontaliers. C’est en effet la première fois que la FPI Alpes, en partenariat avec le CECIM, présente des chiffres pour le marché du territoire de Grand Lac, autour d’Aix-les-Bains, en Savoie.

Plus de 400 logements neufs vendus à Aix-les-Bains


Une année 2018 qui avec 409 réservations, serait tout de même en recul de 10 à 20 %, en comparaison de 2017, année particulièrement dynamique avec 564 réservations recensées officiellement par la DREAL, record sur les 10 dernières années. « Il est par conséquent logique que la tendance soit à la baisse pour revenir au niveau du volume de réservations constaté en 2016 », analyse Olivier Gallais, président de la FPI des Alpes.
Avec une part relative de 50 %, la présence des investisseurs reste importante et permet au marché de Grand Lac de faire jeu égal avec le marché lyonnais, en ce qui concerne l’attractivité auprès de ce segment de clientèle. Il faut y voir probablement l’attractivité du lac du Bourget, combinant qualité de vie dans cette ville thermale labellisée « Ville d’Art et d’Histoire », pour des prix bien plus raisonnables que chez sa voisine haut-savoyarde, Annecy. Le niveau de rentabilité d'un investissement Pinel à Aix-les-Bains reste correct avec un loyer plafonné à 10,15 €, en zone B1, dans une commune recherchée par une clientèle aux revenus supérieurs à la moyenne.

1000 €/m² d’écart avec les prix du neuf à Annecy


En effet, les prix de l’immobilier neuf à Aix-les-Bains qui plafonnent désormais autour des 4 000 €/m² hors stationnement, prix qui sont rarement dépassés, mis à part des programmes neufs exceptionnels qui offrent des vues lac, restent 1 000 € moins chers que dans le Grand Annecy. D’où ce marché de report qui séduit donc investisseurs mais aussi des accédants à la propriété, qui peuvent acheter plus grand qu’à Annecy.


Reste que, comme à Annecy, la dynamique est pénalisée par un manque d’offre. Avec 415 logements mis en vente en 2018, le renouvellement de l’offre est en forte baisse. Les mises en vente sont en retrait d’environ 30 % par rapport à 2017. En cause, selon la FPI, le PLU d’Aix-les-Bains qui a été récemment modifié et qui ne permet plus autant de densité que précédemment. Par ailleurs, le maire historique, Dominique Dord, a démissionné de son mandat pour laisser la place au premier adjoint, Renaud Beretti, dont les perspectives en matière d’urbanisme sont à l’accalmie et à l’apaisement alors qu’approchent les élections municipales. « Même si les grues sont nombreuses en ce moment dans le ciel aixois, il y a un réel coup de frein sur les projets à venir », précise Olivier Gallais.

Coup de frein sur les mises en vente de logements neufs


L’offre disponible est donc logiquement en baisse avec 382 logements en collectif, ce qui génère une DPE, Durée prospective d’écoulement, de seulement 11,2 mois. « Cela témoigne d’un marché dynamique et demandeur et qui présente de bonnes caractéristiques en termes d’écoulement des stocks si le marché se maintient en 2019 », détaille le président des promoteurs de l’arc alpin. Le stock physique, qui est toujours encombrant pour les opérateurs, est quasiment inexistant autour de 2 %. Le fort ralentissement des mises en vente en 2018 fait naturellement baisser l’offre sur plan par rapport à l’offre en cours de construction qui elle passe de 13 % à 56 %.
Comme au niveau national, la FPI Alpes anticipe une nouvelle baisse du nombre de réservations pour l’année 2019 dans l’agglomération de Grand Lac, d’autant plus que la ville centre souhaite un ralentissement du rythme des constructions neuves dont la croissance s’était accélérée en 2016 et en 2017. En parallèle, le niveau de prix ne devrait pas dépasser la barre des 4 000 €/m² et ce « malgré la très classique « tension sur les prix » que va provoquer la diminution de l’offre sur un marché recherché, notamment pour ce qui concerne les emplacements de qualité », conclut Olivier Gallais.
Par Céline Coletto

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2019

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2019

Simulation gratuite PTZ
bot