Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Les mesures-choc du PDG de Nexity pour le logement

Alain Dinin, PDG Nexity
Le PDG de Nexity, Alain Dinin, a adressé une lettre virulente à Emmanuel Macron sur l'urgence du logement en France.

Tags : Immobilier neuf, logement neuf, promoteur, Alain Dinin, Nexity


Le PDG de Nexity, Alain Dinin, veut un véritable choc de l’offre pour loger tous les Français, aujourd’hui mais aussi dans le futur ; alors l’un des leaders tricolores de la promotion immobilière monte au créneau avec 22 mesures phares.

« Si votre gouvernement ne corrige pas très rapidement les choix faits en matière de logement, d’ici 20 ans, plus de 10 millions de personnes n’auront pas accès à un logement décent ou adapté et pour certains pas de logement du tout ! », c’est par ces mots qu’Alain Dinin, président de Nexity, s’est adressé dans une lettre au Président de la République, Emmanuel Macron et son Premier ministre, Édouard Philippe.
Face à cet avenir incertain pour le logement, Nexity, par le biais de son PDG, formule 22 propositions à la fois fiscales, législatives et structurelles pour endiguer la crise du logement.
Alors que le nombre de logements neufs construits cette année serait en forte baisse, aux alentours de 400 000, Alain Dinin évoque les défis multiples qui vont s’imposer à la France dans les prochaines années. Avec une population en hausse de 7 millions d’habitants d’ici 2040, un phénomène de décohabitation qui s’amplifie, l’allongement de la durée de la vie, « le logement n’est pas un objet », rappelle le PDG, « il est au cœur du parcours de vie ».


"L’État vit sur le logement et pas l'inverse", rappelle Alain Dinin


Rappelant dans sa lettre que le logement rapporte toujours plus à l’État, 35 milliards d’euros d’excédent l’an passé, dont 4 milliards supplémentaires depuis 2016, il regrette que le gouvernement, et notamment Bercy, privilégie « une vision comptable, oubliant les gens, d’abord les plus modestes ». D’où l’impératif, selon lui, de faire baisser le prix des logements en s’attaquant de front « aux causes profondes : le poids de la fiscalité et le prix du foncier ». En effet, rappelle Alain Dinin, la fiscalité « pèse pour 40 % du prix : à l’achat, à l’usage, à la détention, à la transmission ! C’est l’État qui vit sur le logement des Français. Pas l’inverse ! »
D’où sa proposition de lancer un « programme pluriannuel de désintoxication fiscale et réglementaire » : rétablir l’APL Accession, prolonger le PTZ en zones B2 et C jusqu’en 2021, maintenir également le dispositif Pinel en zone B2 tout en révisant le zonage, étendre le dispositif Censi-Bouvard aux jeunes actifs jusqu’en 2021, créer un statut de bailleur privé conventionné, créer un dispositif de location-accession intermédiaire…
Pour le prix du foncier, qui a été multipliée par quatre en dix ans, rappelle le PDG de Nexity, il expose des solutions : « encadrer le prix des terrains, oser la densité et, quand la situation le justifie, imposer, non plus une hauteur maximum, mais une hauteur minimum pour le bâti ». Exemples de mesures proposées : « donner la garantie de pouvoir utiliser la totalité de la constructibilité en zones tendues » ; mais aussi « rendre transparents les prix de cession du foncier et les prix de sortie des programmes neufs ».
Objectif affiché des 22 propositions d’Alain Dinin, « que chaque Français puisse trouver un toit adapté et abordable ».

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2018

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2018

Simulation gratuite PTZ
bot