Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Le moral dans l’immobilier reste haut

moral professionnel immobilier
Le moral des professionnels de l'immobilier reste bon en cette rentrée 2017, malgré l'incertitude sur la politique publique du logement.

Tags : Immobilier, immobilier neuf, moral, Crédit Foncier


Même si l’incertitude plane sur la politique logement du gouvernement, les professionnels de l’immobilier restent très optimistes pour leur secteur en cette rentrée 2017. Explications.

Pour la troisième édition annuelle de l’enquête du Crédit Foncier auprès des professionnels de l’immobilier, le moral dans l’immobilier reste très haut. En effet, 4 professionnels sur 5, soit 82 %, sont optimistes pour les douze prochains mois, un score stable depuis un an.
Une proportion qui a fortement augmenté en deux ans et demi puisque seuls 35 % des professionnels interrogés étaient optimistes pour leur secteur en janvier 2015. Une part qui s’est accrue à 78 % il y a un an et qui se stabilise désormais à un niveau très élevé. C’est en Ile-de-France que les professionnels sont les plus optimistes avec un score de 86 %, quand le Sud-Ouest n’en compte « que » 77 %.
A noter que selon leur profession, la tendance n’est pas forcément comparable : si 90 % des agents immobiliers et commercialisateurs se disent optimistes, ils ne sont que 79 % des promoteurs et lotisseurs à l’être et même seulement 76 % des défiscalisateurs et gestionnaires de patrimoine.
Si l’optimisme des professionnels se nourrit principalement du niveau bas des taux d'intérêt de crédit, du dynamisme du marché et d’un contexte économique plus favorable. A contrario, le pessimisme est nourri, pour deux tiers des répondants, par les incertitudes liées au maintien des dispositifs publics de soutien au marché immobilier.

Lire aussi - En attendant la loi logement du président Macron

Paradoxalement, si le moral des professionnels reste haut, le contexte du marché des derniers mois s’est détérioré pour 13 % des personnes interrogées, contre 11 % lors de la précédente enquête ; mais ils sont toujours 86 % a considéré que le marché du logement s’est amélioré (45 %) ou stabilisé (41 %) au cours des quatre derniers mois.
Pour ce qui est des perspectives dans l’immobilier neuf, moins de professionnels tablent sur une nouvelle hausse des prix des logements neufs : 31 % contre 36 % en avril. La majorité, 59 % contre 51 % il y a quatre mois, penche pour une stabilité, quand 6 % contre 3 % pensent qu’il y aura une baisse des prix de l’immobilier neuf dans les douze mois à venir.
En ce qui concerne le nombre de transactions dans le neuf, si la majorité des professionnels estime que le marché restera stable ou progressera encore, ils sont davantage à penser que le nombre de ventes dans l’immobilier neuf diminuera dans les prochains mois : 12 % contre 8 % en avril. Si de façon globale, la tendance reste très positive, on note quelques signes d’incertitudes chez les professionnels. Prochaine enquête début 2018.
Enquête réalisée par le CSA du 28 août au 4 septembre 2017, par téléphone, auprès d’un échantillon représentatif de 400 professionnels de l’immobilier : agents immobiliers, commercialisateurs, lotisseurs, promoteurs, constructeurs de maisons individuelles, gestionnaires de patrimoine.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2017

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2017

Simulation gratuite PTZ
bot