Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

Nicolas Sarkozy : « La métropolisation, phénomène inarrêtable malgré le Covid »

Nicolas Sarkozy, MIPIM
L’ancien chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy a ouvert le MIPIM Urban Forum avec un plaidoyer pour les métropoles. © Mipim

Tags : MIPIM, métropolisation, ville


Dans un plaidoyer pour la ville et les « gestes architecturaux », Nicolas Sarkozy a ouvert ce mercredi le MIPIM Urban Forum, en marge de la Paris Real Estate Week.

« Il n’y aura pas de développement économique sans métropoles », voilà l’analyse de l’ancien chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy qui ouvrait ce mercredi l’Urban Forum du Mipim, dans la grande salle de la Seine Musicale sur l’Ile Seguin à Boulogne-Billancourt. En attendant cet après-midi, la venue de plusieurs nouveaux maires écologistes comme Grégory Doucet, maire de Lyon, Nicolas Sarkozy ouvrait cet Urban Forum, journée dédiée à la ville au sein de la Paris Real Estate Week. Événement qui a remplacé l’édition cannoise de cet habituel salon international des professionnels de l’immobilier, annulée à cause de la crise sanitaire liée au Covid-19. Le Covid ne changera pas le phénomène de métropolisation, a d’ailleurs expliqué l’ancien Président de la République. Pour lui, la vie après le Covid ressemblera à la vie d’avant, comme à chaque crise, « la vie ayant plus d’importance que les circonstances ». « Rien ni personne ne pourra entraver le phénomène de métropolisation », selon Nicolas Sarkozy.


Les métropoles tirent l’économie


Les métropoles tireront l’ensemble du train économique d’un pays. L’Afrique compte davantage de métropoles que de nations, a précisé l’ancien président, qui plaide pour une ville idéale que ne soit justement pas normée, sans qu’elle est à choisir entre identité et modernité. Nicolas Sarkozy a notamment salué le développement de Moscou, « et pas seulement pour son métro », mais pour son admirable capacité à changer tout en préservant son passé. Doha, Abou Dabi, avec quatre projets de musées, Dubaï sont parvenus, d’après lui, à changer en trois générations et dépasser Hong-Kong grâce à des gestes architecturaux audacieux.  Lagos et ses 22 millions d’habitants, 10 fois plus que Paris, Pékin et son 7ème périphérique, voilà quelques exemples de villes évoquées par l’ancien chef de l’Etat.


Des gestes architecturaux forts pour les villes


« J’aime la ville qui bouge, qui ose, qui a des gestes architecturaux, qui vit grâce à des gestes architecturaux et non des cubes normés », a plaidé Nicolas Sarkozy. Au Grand Paris qu’il a initié, il évoque un Grand Lyon, un Grand Marseille pour en faire une capitale culturelle de la Méditerranée, un canal Seine Nord pour soutenir le développement des Hauts-de-France, un TGV jusqu’à Brest et Le Havre. Face aux « réactions caricaturales » de certains, ciblant les nouveaux maires écologistes, Nicolas Sarkozy souhaite lui des investissements dans de grands projets architecturaux , « ce sera une réponse à la crise économique actuelle » comme un vrai acte de relance, a conclu l’ancien Président de la République.
Par Céline Coletto

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2020

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2020

Simulation gratuite PTZ
bot