Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

Paris 2024 : visite guidée du village olympique, futurs quartiers de Seine-Saint-Denis


De Saint-Ouen à Saint-Denis, les chantiers du village des athlètes des futurs JO de Paris 2024 débutent. Diaporama de ces futurs quartiers réversibles et durables de Seine-Saint-Denis.





Diaporama
<strong>Saint-Ouen</strong> - Porté par <strong>Nexity et Eiffage Immobilier</strong>, le secteur E du village des athlètes recouvrira environ 58 000 m2 de surface de plancher pour <strong>527 logements neufs</strong> : accession libre, logements locatifs et logements sociaux, un immeuble de bureaux, une crèche et des locaux d’activités et commerciaux. Il accueillera environ 2 500 athlètes et para-athlètes à l’été 2024 puis dès 2025, de futurs Audoniens au sein d’un nouveau quartier mixte, à la qualité de vie augmentée.

Saint-Ouen - Porté par Nexity et Eiffage Immobilier, le secteur E du village des athlètes recouvrira environ 58 000 m2 de surface de plancher pour 527 logements neufs : accession libre, logements locatifs et logements sociaux, un immeuble de bureaux, une crèche et des locaux d’activités et commerciaux. Il accueillera environ 2 500 athlètes et para-athlètes à l’été 2024 puis dès 2025, de futurs Audoniens au sein d’un nouveau quartier mixte, à la qualité de vie augmentée.

<strong>Saint-Ouen</strong> - D’une grande qualité architecturale, l’ensemble a été pensé pour répondre aux défis environnementaux et sociétaux, et laisser ainsi aux habitants de Saint-Ouen, un héritage durable, grâce notamment à un mode constructif économe mixant bois et béton bas carbone. Le bois utilisé pour les structures porteuses aura comme objectif cible d’être à 80 % d’origine de France Métropolitaine, aussi bien pour la ressource que pour ces lieux de transformation. 

Saint-Ouen - D’une grande qualité architecturale, l’ensemble a été pensé pour répondre aux défis environnementaux et sociétaux, et laisser ainsi aux habitants de Saint-Ouen, un héritage durable, grâce notamment à un mode constructif économe mixant bois et béton bas carbone. Le bois utilisé pour les structures porteuses aura comme objectif cible d’être à 80 % d’origine de France Métropolitaine, aussi bien pour la ressource que pour ces lieux de transformation. 

<strong>Saint-Ouen</strong> - La consommation d’énergie du <strong>projet immobilier de Nexity</strong> sera réduite grâce à un pilotage énergétique intelligent associé à la production d’électricité photovoltaïque en toiture à hauteur d’environ 20 % des besoins générés par le quartier. En complément, une innovation sur le bâtiment tertiaire du quartier permettra de limiter les émissions de CO2 par l’intégration des batteries des véhicules comme source d’électricité pour lisser les pointes de consommation. 

Saint-Ouen - La consommation d’énergie du projet immobilier de Nexity sera réduite grâce à un pilotage énergétique intelligent associé à la production d’électricité photovoltaïque en toiture à hauteur d’environ 20 % des besoins générés par le quartier. En complément, une innovation sur le bâtiment tertiaire du quartier permettra de limiter les émissions de CO2 par l’intégration des batteries des véhicules comme source d’électricité pour lisser les pointes de consommation. 

<strong>Saint-Ouen</strong> - La conception de ce futur programme neuf de Saint-Ouen laisse également une grande place à la végétalisation et à la désartificialisation des sols : biodiversité augmentée, pour <strong>lutter activement contre les îlots de chaleur</strong> urbains et anticiper les évolutions climatiques, avec 20 % de pleine terre plantée et des essences locales intégrées du sol aux toitures, et déclinées en plusieurs ambiances et strates : des plantes messicoles, une pépinière de plantes sauvages, un grand jardin partagé à l’image des jardins maraîchers traditionnels de Saint-Ouen mais aussi un paysage vertical sur de larges balcons et des terrasses végétalisées.

Saint-Ouen - La conception de ce futur programme neuf de Saint-Ouen laisse également une grande place à la végétalisation et à la désartificialisation des sols : biodiversité augmentée, pour lutter activement contre les îlots de chaleur urbains et anticiper les évolutions climatiques, avec 20 % de pleine terre plantée et des essences locales intégrées du sol aux toitures, et déclinées en plusieurs ambiances et strates : des plantes messicoles, une pépinière de plantes sauvages, un grand jardin partagé à l’image des jardins maraîchers traditionnels de Saint-Ouen mais aussi un paysage vertical sur de larges balcons et des terrasses végétalisées.

<strong>Saint-Ouen</strong> - Parmi les spécificités environnementales du <strong>projet de Nexity et Eiffage Immobilier</strong>, en matière de construction bas carbone, on peut citer :<br>- Une structure des bâtiments intégrant du béton bas carbone ou mixte bois-béton<br>- L’intégration de matériaux issus du réemploi à hauteur de 10 % minimum pour 4 éléments d’aménagement intérieur et 3 en aménagement extérieur<br>- Une réduction de l’empreinte carbone de 5 % avec des matériaux réemployés et recyclés par rapport à une solution équivalente<br>- Le réemploi d’environ 75% de matériaux mis en œuvre pour les JO lors de la phase de réversibilité<br>- L’usage de matériaux biosourcés et recyclés<br>- Le pilotage énergétique innovant du bâtiment tertiaire E3 en associant solaire photovoltaïque, stockage d’électricité et utilisation des batteries des véhicules électriques comme sources d’énergie.

Saint-Ouen - Parmi les spécificités environnementales du projet de Nexity et Eiffage Immobilier, en matière de construction bas carbone, on peut citer :
- Une structure des bâtiments intégrant du béton bas carbone ou mixte bois-béton
- L’intégration de matériaux issus du réemploi à hauteur de 10 % minimum pour 4 éléments d’aménagement intérieur et 3 en aménagement extérieur
- Une réduction de l’empreinte carbone de 5 % avec des matériaux réemployés et recyclés par rapport à une solution équivalente
- Le réemploi d’environ 75% de matériaux mis en œuvre pour les JO lors de la phase de réversibilité
- L’usage de matériaux biosourcés et recyclés
- Le pilotage énergétique innovant du bâtiment tertiaire E3 en associant solaire photovoltaïque, stockage d’électricité et utilisation des batteries des véhicules électriques comme sources d’énergie.

<strong>Saint-Ouen</strong> - Parmi les spécificités du projet immobilier de <strong>Nexity, sur le secteur E du village olympique</strong>, on peut citer en matière d’aménagements extérieurs :<br>- La création d’îlots de fraîcheur dans le cadre de la stratégie locale de gestion des épisodes caniculaires<br>- L’intégration au bâti de nichoirs et gîtes pour la faune locale<br>- La gestion de la pluie décennale de manière gravitaire à ciel ouvert, de par la création de noues paysagères<br>- La création d’espaces plantés sur les toitures terrasses.<br>Pour assurer une meilleure gestion des terres :<br>- Dépollution des terres polluées<br>- Evacuation de 80 % des terres non polluées par voie fluviale.<br><strong>Le programme neuf de Nexity et Eiffage Immobilier va inclure au moins 80 % du bois structurel d’origine France métropolitaine</strong>, avec un engagement à 90 % du bois certifié FSC ou PEFC, gestion durable. Le groupement prévoit la traçabilité de certains matériaux de construction garantie par « <em>l’étiquette</em> » créée par Eiffage, en coordination avec un organisme indépendant expert en traçabilité, qui permet une transparence sur l’origine géographique des matériaux et des lieux de transformation.

Saint-Ouen - Parmi les spécificités du projet immobilier de Nexity, sur le secteur E du village olympique, on peut citer en matière d’aménagements extérieurs :
- La création d’îlots de fraîcheur dans le cadre de la stratégie locale de gestion des épisodes caniculaires
- L’intégration au bâti de nichoirs et gîtes pour la faune locale
- La gestion de la pluie décennale de manière gravitaire à ciel ouvert, de par la création de noues paysagères
- La création d’espaces plantés sur les toitures terrasses.
Pour assurer une meilleure gestion des terres :
- Dépollution des terres polluées
- Evacuation de 80 % des terres non polluées par voie fluviale.
Le programme neuf de Nexity et Eiffage Immobilier va inclure au moins 80 % du bois structurel d’origine France métropolitaine, avec un engagement à 90 % du bois certifié FSC ou PEFC, gestion durable. Le groupement prévoit la traçabilité de certains matériaux de construction garantie par « l’étiquette » créée par Eiffage, en coordination avec un organisme indépendant expert en traçabilité, qui permet une transparence sur l’origine géographique des matériaux et des lieux de transformation.

<strong>Saint-Denis</strong> - En partenariat avec la SOLIDEO, Paris 2024, la Ville de Saint-Denis et Plaine Commune, <strong>Vinci Immobilier lance lui en travaux le programme neuf Universeine à Saint-Denis</strong>, au cœur du futur village des athlètes, à proximité immédiate de la Cité du Cinéma et du futur hub de Pleyel à Saint-Denis. Il s’agit de requalifier une ancienne friche industrielle de 6,4 hectares en un quartier de vie fondé sur la réversibilité, la mixité et l’inclusion, le tout avec une démarche environnementale ambitieuse. Pour garantir un héritage durable des Jeux, Vinci Immobilier a conçu ce projet pour offrir deux vies au quartier. En 2024, il proposera 6 000 lits et 33 000 m² d’espaces de services et de travail pour les athlètes et leurs accompagnants. Dès la fin de l’événement sportif, les bâtiments seront reconvertis en un quartier mixte composé de 78 600 m² de logements : libres, sociaux, étudiants, 63 000 m² de bureaux et 4 300 m² de commerces et locaux d’activités.

Saint-Denis - En partenariat avec la SOLIDEO, Paris 2024, la Ville de Saint-Denis et Plaine Commune, Vinci Immobilier lance lui en travaux le programme neuf Universeine à Saint-Denis, au cœur du futur village des athlètes, à proximité immédiate de la Cité du Cinéma et du futur hub de Pleyel à Saint-Denis. Il s’agit de requalifier une ancienne friche industrielle de 6,4 hectares en un quartier de vie fondé sur la réversibilité, la mixité et l’inclusion, le tout avec une démarche environnementale ambitieuse. Pour garantir un héritage durable des Jeux, Vinci Immobilier a conçu ce projet pour offrir deux vies au quartier. En 2024, il proposera 6 000 lits et 33 000 m² d’espaces de services et de travail pour les athlètes et leurs accompagnants. Dès la fin de l’événement sportif, les bâtiments seront reconvertis en un quartier mixte composé de 78 600 m² de logements : libres, sociaux, étudiants, 63 000 m² de bureaux et 4 300 m² de commerces et locaux d’activités.

<strong>Saint-Denis</strong> - En matière de préservation de la biodiversité, dans le prolongement des espaces publics, les bâtiments et leurs jardins en pleine terre constitueront des « <em>corridors écologiques</em> », permettant la reconstitution d’habitats propices à la faune et à la flore des bords de Seine et une continuité des biotopes en milieu urbain. Ils contribueront efficacement à lutter contre les îlots de chaleur en créant une oasis urbaine sur cet ancien site industriel. Universeine vise la labellisation BiodiverCity, premier label international à prendre en compte la biodiversité dans les projets immobiliers de construction.<br><strong>Vinci Immobilier a imaginé des bâtiments bas-carbone et bioclimatiques.</strong><br>Conçus selon des principes bioclimatiques, les bâtiments visent un bilan carbone inférieur de 40 % à celui de bâtiments conventionnels, six ans avant l’échéance 2030 définie par l’Accord de Paris. Pour les structures et les façades, le promoteur a opté pour des matériaux à faible empreinte carbone : bois, béton bas carbone et ultra bas carbone, lequel sera utilisé pour la première fois à l’échelle d’un bâtiment. Le projet Universeine vise la labellisation E+C-. La conception architecturale tend à optimiser la sobriété énergétique des bâtiments en privilégiant l’éclairage naturel et l’ensoleillement. Tous les bâtiments seront raccordés à un réseau urbain de chaud et de froid alimenté par géothermie. Des panneaux photovoltaïques seront posés sur les toitures en complément des surfaces végétalisées.

Saint-Denis - En matière de préservation de la biodiversité, dans le prolongement des espaces publics, les bâtiments et leurs jardins en pleine terre constitueront des « corridors écologiques », permettant la reconstitution d’habitats propices à la faune et à la flore des bords de Seine et une continuité des biotopes en milieu urbain. Ils contribueront efficacement à lutter contre les îlots de chaleur en créant une oasis urbaine sur cet ancien site industriel. Universeine vise la labellisation BiodiverCity, premier label international à prendre en compte la biodiversité dans les projets immobiliers de construction.
Vinci Immobilier a imaginé des bâtiments bas-carbone et bioclimatiques.
Conçus selon des principes bioclimatiques, les bâtiments visent un bilan carbone inférieur de 40 % à celui de bâtiments conventionnels, six ans avant l’échéance 2030 définie par l’Accord de Paris. Pour les structures et les façades, le promoteur a opté pour des matériaux à faible empreinte carbone : bois, béton bas carbone et ultra bas carbone, lequel sera utilisé pour la première fois à l’échelle d’un bâtiment. Le projet Universeine vise la labellisation E+C-. La conception architecturale tend à optimiser la sobriété énergétique des bâtiments en privilégiant l’éclairage naturel et l’ensoleillement. Tous les bâtiments seront raccordés à un réseau urbain de chaud et de froid alimenté par géothermie. Des panneaux photovoltaïques seront posés sur les toitures en complément des surfaces végétalisées.

<strong>Saint-Denis</strong> - <strong>Autre pilier de ce projet immobilier neuf de Saint-Denis, l’économie circulaire</strong> sera une priorité. Universeine privilégiera l’économie circulaire en favorisant le réemploi de matériaux. Les trois-quarts des matériaux des ouvrages provisoires de la phase Jeux seront démontés et pourront être réemployés ou recyclés prioritairement dans les bâtiments du nouveau quartier. Les travaux d’aménagement du projet Universeine prévoient la réhabilitation de deux bâtiments emblématiques du patrimoine industriel du début du XXème siècle : la Halle Maxwell et le Pavillon Copernic. Ancienne centrale thermique EDF construite en 1907, la Halle Maxwell accueillera durant les Jeux des espaces de fitness, des centres d’information et de services destinés aux athlètes ainsi que des espaces de travail pour les délégations sportives. Élément central du futur quartier en 2025, elle recevra l’ensemble des espaces de services du futur Campus tertiaire : halls, restauration, centre de bien-être… ainsi que des commerces ouverts sur la ville. Le Pavillon Copernic, qui accueillera les médias durant les Jeux, sera réservé dès 2025 à des espaces de réunion et de convivialité.

Saint-Denis - Autre pilier de ce projet immobilier neuf de Saint-Denis, l’économie circulaire sera une priorité. Universeine privilégiera l’économie circulaire en favorisant le réemploi de matériaux. Les trois-quarts des matériaux des ouvrages provisoires de la phase Jeux seront démontés et pourront être réemployés ou recyclés prioritairement dans les bâtiments du nouveau quartier. Les travaux d’aménagement du projet Universeine prévoient la réhabilitation de deux bâtiments emblématiques du patrimoine industriel du début du XXème siècle : la Halle Maxwell et le Pavillon Copernic. Ancienne centrale thermique EDF construite en 1907, la Halle Maxwell accueillera durant les Jeux des espaces de fitness, des centres d’information et de services destinés aux athlètes ainsi que des espaces de travail pour les délégations sportives. Élément central du futur quartier en 2025, elle recevra l’ensemble des espaces de services du futur Campus tertiaire : halls, restauration, centre de bien-être… ainsi que des commerces ouverts sur la ville. Le Pavillon Copernic, qui accueillera les médias durant les Jeux, sera réservé dès 2025 à des espaces de réunion et de convivialité.


Un an et demi après leurs désignations, les groupements de promoteurs immobiliers qui vont piloter la construction des différents secteurs du village des athlètes des prochaines Jeux Olympiques de 2024 annoncent démarrer les travaux de leur projet respectif. 

C’est ainsi que le groupement composé de Nexity, Eiffage Immobilier, CDC Habitat, le groupe EDF et le Groupe Groupama lance le chantier du secteur E du village des athlètes, à Saint-Ouen-sur-Seine, tandis que Vinci Immobilier lance en travaux Universeine à Saint-Denis, au cœur du futur village des athlètes. Visite guidée en images de ce plus grand chantier mono-site de France, réunissant plus de 4 000 travailleurs du bâtiment et répondant au double enjeu de la relance économique et de la performance environnementale ; un défi passionnant pour les acteurs du projet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Céline Coletto

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2021

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2021

Simulation gratuite PTZ
bot