Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Premiers revers pour l’immobilier neuf à Lyon

projet immobilier neuf Lyon
Le marché de l'immobilier neuf lyonnais enregistre son premier fort recul des ventes, notamment aux investisseurs en 2017.

Tags : Immobilier neuf Lyon, immobilier neuf Grand Lyon, prix immobilier neuf, FPI


Alors que les prix sont restés stables, le marché de l’immobilier neuf lyonnais enregistre son premier recul des ventes depuis de longs mois au terme du troisième trimestre 2017. Les mises en vente sont à l’arrêt. Qu’attendre alors pour 2018 ?

Même si le marché du logement neuf à Lyon reste un marché équilibré entre investisseurs et accédants à la propriété, signe d’un marché sain et équilibré, le Grand Lyon accuse un premier revers en 2017. En effet, selon les chiffres fournis par la FPI, Fédération des Promoteurs Immobiliers, les ventes sont en recul au terme du troisième trimestre.
Fin septembre, il s’était vendu près de 4 500 logements neufs sur l’aire urbaine de Lyon en neuf mois. Si l’on observe uniquement les réservations aux particuliers, hors ventes en bloc aux bailleurs sociaux, ce sont 3 804 logements neufs qui ont été réservés sur les 9 premiers mois de 2017, soit une baisse de ‐ 11 % par rapport à la même période 2016.
Le recul est surtout marqué pour les ventes aux investisseurs : - 14 % depuis le début de l’année, ils représentent 45 % des ventes, soit un peu plus de 2 000 ventes.
Soutenues par le Plan 3A, les ventes aux propriétaires occupants reculent moins fortement : - 6 %, soit 1 900 ventes environ. Les accédants à la propriété représentent 42 % des acquéreurs depuis janvier. Dans le même temps, les ventes en bloc ont reculé de 45 % à 554 réservations, après le boom de 2016 liée à une opération d’ampleur sur la ZAC des Girondins l’an dernier.

Effondrement des commercialisations de logements neufs


Est-ce le recul des ventes qui a freiné les promoteurs ? Ou le manque d’offre qui a entraîné le recul des ventes ? Difficile à dire mais l’immobilier neuf lyonnais semble manquer de logements neufs à vendre. Pour les 9 premiers mois de 2017, le renouvellement de l’offre disponible a été largement insuffisant avec 3 706 logements mis en vente en collectif, soit une baisse de presque 1 200 logements par rapport à la même période de 2016. Le nombre de logements neufs commercialisés s’est effondré notamment au second et troisième trimestre 2017.
A fin septembre 2017, 4 800 logements collectifs neufs sont disponibles à la vente sur l’aire urbaine de Lyon soit une baisse de ‐ 12 % en un an. Le stock théorique de vente n’est plus que de 8 mois, quand le stock devrait se situer autour de douze mois pour être équilibré.
Les logements qui n’ont pas été commercialisés ces derniers mois dans le Grand Lyon, seront encore moins vendus dans les prochains mois… Difficile alors d’envisager une reprise des ventes en 2018.
Une bonne nouvelle tout de même pour les acquéreurs : la stabilité affichée des prix des logements neufs. Après avoir très fortement augmenté ces dernières années, le prix de l’immobilier neuf à Lyon et son agglomération, comme au niveau national, enregistre une quasi-stabilité, au-delà tout de même des 4 095 €/m² à fin septembre 2017.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2017

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2017

Simulation gratuite PTZ
bot