Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Présidentielles 2017 et immobilier neuf : Jean-Luc Mélenchon veut une sécurité sociale du logement

Jean-Luc Mélenchon et logement
Le candidat de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, souhaite créer une sécurité sociale du logement s'il est élu en mai 2017.

Tags : Immobilier neuf, présidentielles 2017, Jean-Luc Mélenchon


Le candidat de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, très critique envers le bilan de François Hollande, souhaite notamment créer une sécurité sociale du logement pour que tous aient accès à un logement en France, s’il est élu en mai 2017. Revue de détails de ses principales mesures pour l’immobilier.

Présidentielles 2017 et immobilier neuf – 
C’est à l’occasion de la présentation du rapport de la fondation Abbé Pierre, fin janvier, que le représentant de la gauche de la gauche a détaillé les principales mesures qu’il prendrait s’il est élu en mai prochain pour le logement au sens large. 

200 000 logements neufs construits chaque année


Alors qu’en 2012, il s’était engagé à construire 500 000 logements neufs par an, le candidat Mélenchon a finalement revu à la baisse son objectif ou plutôt adapté son ambition. Désormais, il souhaite construire « 200 000 logements publics par an pendant la durée du quinquennat, tous aux normes écologiques », tout en rénovant énergétiquement 700 000 logements chaque année.
Mais l’idée principale est surtout de créer une sécurité sociale du logement : c’est-à-dire un mécanisme permettant à l’ensemble de la population d’avoir, tout au long de sa vie, le droit à un logement issu du parc social. Il faut selon Jean-Luc Mélenchon, que tout le monde ait droit à un logement et sans le payer au-delà de 20 % de ses revenus. 
Pour y parvenir, il veut encore augmenter le montant des amendes dues à la non-application de la loi SRU pour les communes qui refuseraient de construire 25 % de logement social sur leur territoire. 
Particularité du candidat Mélenchon, il souhaite pour cela laisser le pouvoir en matière d’urbanisme aux maires et non renforcer celui des intercommunalités en matière de logement comme le propose les autres grands partis traditionnels.
L’ambition serait aussi d’interdire les expulsions locatives sans relogement et pour cela, d’inscrire le droit au logement dans la Constitution.

Un encadrement des loyers élargi


Après Paris, puis récemment Lille début février 2017, le candidat de La France Insoumise souhaite aussi élargir l’application de l’encadrement des loyers, dans le but de faire reculer les loyers médians de 20 %. En parallèle, il souhaite sécuriser les propriétaires-bailleurs en créant un garantie universelle des loyers.
Dans le même temps, il aimerait augmenter largement les aides à la pierre « pour tuer le mécanisme spéculatif de la pénurie de logements », rappelant que selon le FMI lui-même, un euro d’investissement dans le logement entraîne trois euros d’activité.
Mais pour Jean-Luc Mélenchon, le problème principal du mal-logement est le non-partage des richesses, il réclame donc une taxation des plus fortes transactions immobilières, tout en mettant en place la réquisition de logements si nécessaire pour répondre à son objectif de « zéro SDF » ; partant du constat « intenable que quand vous n’avez pas d’adresse, vous n’êtes plus considéré comme un citoyen ».
Découvrez les programmes "logement" des autres candidats à la présidentielle

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2017

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2017

Simulation gratuite PTZ
bot