Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Prix de l’immobilier neuf stable en Bretagne, mais recul des ventes

projet immobilier neuf Rennes
Malgré des prix stables, le manque d'offre semble pénaliser le marché du logement neuf en Bretagne au deuxième trimestre 2018. © Stocklib

Tags : Immobilier neuf Bretagne, immobilier neuf Rennes, FPI


Malgré des prix de l’immobilier neuf stables, les acheteurs sont moins nombreux sur le marché du logement neuf breton au deuxième trimestre 2018. Tour d’horizon de l’immobilier neuf en Bretagne.

Bonne nouvelle sur le marché du logement neuf en Bretagne avec des prix de l’immobilier neuf qui restent stables au deuxième trimestre 2018. En effet, selon les chiffres fournis par la FPI, Fédération des Promoteurs Immobiliers, il faut en moyenne 3 356 €/m² pour acquérir un logement neuf en Bretagne, - 0.1 % comparé au deuxième trimestre 2017.
La région reste donc plus abordable qu’ailleurs en métropole, hors Ile-de-France, où il faut compter en moyenne 3 861 €/m². Toutefois des disparités locales perdurent de 2 826 €/m² à Brest Métropole, 3 199€/m² à Lorient, 3 225 €/m² à Quimper, 3 307 €/m² à Vannes, 3 503 €/m² à Rennes Métropole jusqu’à 4 066 €/m² Saint-Malo.

Les accédants à la propriété beaucoup moins nombreux


Malgré ces prix stabilisés, les acquéreurs et notamment les accédants à la propriété sont beaucoup moins présents sur le marché breton.
Alors que jusqu'ici le marché du neuf en Bretagne était toujours jugé comme équilibré, au deuxième trimestre 2018, les réservations nettes enregistrent une baisse de - 9 % par rapport à la même période en 2017 sur l’ensemble de la région, avec 1 276 logements neufs vendus.
Les ventes à investisseurs continuent de légèrement progresser : + 1 %. Leur part dans les ventes au détail passe de 54 % au deuxième trimestre 2017 à 59 % à fin juin 2018, car dans le même temps, les ventes à occupants baissent également sensiblement : 529 unités au 2ème trimestre 2018, soit - 18 % par rapport au deuxième trimestre 2017 et - 8 % depuis le début de l’année par rapport au premier semestre 2017.

Peu de renouvellement de l’offre de logements neufs


Si les prix restent stables, c’est peut-être le manque de logements neufs qui pénalise le marché breton. En effet, les mises en ventes sont en diminution de - 29 % comparé au deuxième trimestre 2017 avec 1 258 lancements commerciaux en trois mois. Depuis le début de l’année, elles restent aussi en baisse de 8 % par rapport au premier semestre 2017.
L’offre commerciale est également en baisse : avec 4 700 logements disponibles à fin juin 2018, soit - 9 % en un an, cette offre représente l’équivalent de 10,7 mois de commercialisation, quand le marché est jugé équilibré à 12 mois de stock théorique de vente. A noter que Rennes Métropole concentre plus de la moitié de cette offre commerciale.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2018

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2018

Simulation gratuite PTZ
bot