Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

Présidentielles 2022 : quel programme logement pour E. Macron et M. Le Pen ?

programme logement macron
Deux visions du logement et de la construction vont aussi s'affronter au second tour de l'élection présidentielle entre E. Macron et M. Le Pen.

Emmanuel Macron et Marine Le Pen s’affronteront de nouveau au second tour de l’élection présidentielle le 24 avril 2022, deux candidats et deux projets aux dimensions bien différentes en matière de logement et de construction.



Alors qu’Emmanuel Macron (LREM) et Marine Le Pen (RN) se sont qualifiés pour le second tour des élections présidentielles prévu le dimanche 24 avril 2022, voici ce que les deux candidats ont intégré dans leur programme pour le logement et la construction au sens large. 

 

Les projets logement de Marine Le Pen et Emmanuel Macron

 

Pour leur second affrontement dans la dernière étape des présidentielles, Emmanuel Macron et Marine Le Pen affichent des projets différents : quand l’une veut une priorité nationale pour l’accès au logement, le président sortant « veut construire plus là où sont les besoins ». 

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Priorité nationale pour l’accès au logement pour Marine Le Pen

 

Pour sa troisième campagne électorale aux élections présidentielles, seconde qualification au second tour, la représentante du Rassemblement National, ex-Front National, Marine Le Pen veut appliquer la « priorité nationale » au logement social.

« Tous les Français, qu'ils soient d'origine française ou ayant obtenu la nationalité française, doivent pouvoir bénéficier de la priorité nationale au logement », voilà l’une des déclarations de Marine Le Pen à ce propos. Par exemple, la candidate RN souhaiterait ouvrir une part des logements sociaux à la police, d’afin accompagner les personnels mutés loin de chez eux. 

programme logement le pen
La candidate d'extrême droite Marine Le Pen veut instaurer la priorité nationale pour l'accès au logement social.
En parallèle, la candidate d’extrême droite souhaite construire 100 000 logements sociaux par an, dont 20 000 nouveaux logements étudiants, sur le quinquennat.

 

Un Prêt à Taux Zéro pour les jeunes ménages

 

Outre un plan de réhabilitation de l’habitat ancien grâce à des aides qualifiées d’efficaces, Marine Le Pen propose de créer un Fonds de Garantie des Loyers pour protéger les propriétaires-bailleurs, tout en créant un Prêt à Taux Zéro sur 10 ans de 100 000 € pour les jeunes accédants à la propriété. Un dispositif de PTZ qui existe déjà en partie et dont le coût a été chiffré par l’Institut Montaigne à 12,6 milliards d'euros par an. 

 

Lire aussi - Présidentielles 2022 : combien coûtent les mesures pour le logement des candidats ?

 

A noter que Marine Le Pen veut exonérer de droit de succession les biens immobiliers jusqu'à 300 000 €, ainsi que les donations des parents mais aussi des grands-parents à leurs enfants et petits-enfants jusqu’à 100 000 € par enfant tous les dix ans, dans le but de soutenir les jeunes dans leur projet d’achat immobilier.

 

Renforcement des dispositifs existants et pas de nouvelles normes pour Emmanuel Macron

 

Continuité en matière de rénovation énergétique et de production de logements sociaux par exemple pour Emmanuel Macron. Après le succès de MaPrimeRenov’, le candidat président veut poursuivre dans cette voie tracée au cours de son premier quinquennat. Objectif affiché : rénover 700 000 logements anciens chaque année. Proposition dont le chiffrage par l’Institut Montaigne avoisine les 2,24 milliards d’euros par an.

 

Construire du logement neuf là où c’est nécessaire

 

Tout comme son premier mandat, le candidat de La République En Marche ne souhaite pas afficher un objectif chiffré. « Nous nous fixons depuis trop longtemps de grands objectifs (« 500 000 constructions par an ») sans nous donner les moyens de les atteindre », trouve-t-on sur le site officiel de la candidature d’Emmanuel Macron. D’où un premier objectif de « construire plus de logements là où c’est nécessaire » et pour cela, l’idée est « d’accélérer la construction dans les zones les plus tendues », avec même la définition de « zones où la construction de logements est une priorité absolue ». Des zones où les possibilités de recours contre les permis de construire pourront être limitées par exemple face aux 35 000 ministres du Logement que compte la France, soit les maires qui délivrent ou non les permis de construire, selon Xavier Lépine, monsieur logement de l’équipe de campagne du président sortant. 

 

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier

Suppression confirmée de la taxe d’habitation

 

Autre défi : mieux loger les jeunes et les actifs en mobilité avec l’idée de construire 60 000 logements pour les étudiants et 20 000 logements pour les jeunes actifs, tout en mobilisant les bailleurs sociaux afin qu’ils créent au sein du parc social des « logements jeunes ». Objectif : 30 000 logements dédiés supplémentaires. 

Pour mieux loger les ménages modestes, autre grand objectif du candidat Macron, la loi SRU sera maintenue pour soutenir la production de logements sociaux, tout en exonérant 4 Français sur 5 de taxe d’habitation. Dernier objectif et non des moindres : le programme d’Emmanuel Macron indique que s’il est réélu, il promet de ne pas créer de nouvelles normes de construction durant son deuxième quinquennat. 

Par Céline Coletto

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2022

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2022

Simulation gratuite PTZ
bot