Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

Le promoteur haut-savoyard Priams investit l'immobilier neuf d'IDF et de PACA

Antoine et Thomas Machado, Priams
Gérée en famille, l'entreprise de promotion immobilière d'Antoine et Thomas Machado, Priams va étendre son développement en IDF et PACA.

Tags : Immobilier neuf, promoteur immobilier, Priams


Grâce à une émission obligataire réussie de 40 millions d’euros, le promoteur indépendant de Haute-Savoie, Priams, souhaite étendre son modèle de développement en Ile-de-France et en PACA. Retour sur une sucess-story familiale. 



Promoteur et aménageur immobilier indépendant, basé historiquement à Annecy, en Haute-Savoie, Priams annonce le succès de son émission obligataire d’un montant de 40 M€, d’une durée de 5 ans, avec un taux d’intérêt fixe annuel de 4,90 %. Un succès qui va permettre au promoteur immobilier haut-savoyard de se développer dans deux autres régions dynamiques en matière d’immobilier neuf : l’Ile-de-France et PACA.

 

Priams, promoteur immobilier leader dans les Alpes

 

Leader régional en Savoie, Haute-Savoie et dans le Franco-Genevois, le groupe familial indépendant a entrepris cette levée obligataire afin d’accélérer son développement en région Auvergne Rhône-Alpes mais aussi de porter son modèle dans l’immobilier neuf d’Ile-de-France et de PACA. En effet, le promoteur se dit « convaincu de sa pertinence pour répondre aux enjeux actuels autour du logement : construire en concertation des programmes de haute qualité, parfaitement intégrés à leur environnement social et urbain ».

D’ailleurs, les investisseurs ne s’y sont pas trompés : l’emprunt obligataire a bénéficié d’un accueil extrêmement positif, l’émission ayant été sursouscrite environ deux fois. Autre signe de la confiance des investisseurs, convaincus par la solidité financière de Priams et ses perspectives de développement : le taux d’emprunt annuel franchit à la baisse la barre symbolique des 5 %, pour s’établir à 4,90 %.

appartement neuf Alpe d'Huez
Succès de Priams : son activité récente dans l'immobilier neuf en montagne comme avec un nouveau programme neuf à l'Alpe d'Huez. © Phoenix III / Alpe d'Huez / Priams
« Priams franchit une nouvelle étape de son histoire entrepreneuriale familiale en conservant sa totale indépendance. Nous remercions les investisseurs pour leur confiance renouvelée. L’accueil qui a été réservé à notre émission obligataire sursouscrite bien au-delà de notre objectif initial, est une remarquable reconnaissance de la pertinence de notre modèle économique, tout particulièrement dans le contexte de la crise sanitaire que nous traversons », a indiqué Antoine Machado, président fondateur de Priams, en marge de cette levée d'obligations.

 

Plus de 600 logements neufs par an chez Priams

 

Les atouts financiers du promoteur haut-savoyard sont en effet nombreux. Priams signe une hausse de son chiffre d’affaires de 10 % à fin mars pour atteindre 145,4 M€. Dans un contexte marqué par l’impact économique de la crise sanitaire, l’entreprise haut-savoyarde annonce démontrer la stabilité de son modèle avec : 

- un développement rentable au profit de la hausse des fond propres (x 4 en 10 ans),

- un endettement maîtrisé de la holding à 45 M€, composé essentiellement de la nouvelle émission obligataire,

- un solide track record dans la construction d’ensembles immobiliers et d’écoquartiers résidentiels avec plus de 600 logements construits par an. L’objectif pour 2025 s’établit à 1 500 logements par an pour un chiffre d’affaires de 300 M€. Pour l’exercice 2021, Priams vise un chiffre d’affaires supérieur à 200 M€, le pipeline d’opérations maitrisées représentant 4 500 lots et 1,4 Md d’euros de chiffre d’affaires.

programme neuf Cran Gevrier
Projet phare de Priams : l'écoquartier des Passerelles à Cran-Gevrier : un projet privé sur 6 hectares de friches avec 600 logements neufs construits. © Ecoquartier des Passerelles / Cran-Gevrier / Priams
Autre atout : la tenue des engagements pris, comme l’atteste la réussite de l’activité dans l’immobilier neuf de montagne, qui représente aujourd’hui environ un quart des activités du groupe, 4 ans seulement après son lancement. Exemple avec le récent programme neuf Phoenix III à l'Alpe d'Huez.

 

Cap vers le logement neuf en Ile-de-France et en PACA pour Priams

 

Après l’ouverture de l’agence de Lyon en 2019, cette opération obligataire va asseoir le développement de la société rhônalpine avec l’ouverture de deux agences à Paris et Marseille. « Nous donnons du sens à notre croissance. Nous avons bâti un modèle pionnier, qui a intégré dès sa création les transitions actuelles : écologiques, digitales et urbaine. Nos capacités techniques, qui vont au-delà des normes et des labels, notre exigence sur la qualité et notre grande flexibilité, nous permettent aujourd’hui de proposer tous types d’opérations, à tous les prix, pour répondre aux besoins spécifiques des collectivités et des aménageurs », conclut Thomas Machado, directeur général de Priams.

Par Céline Coletto

Priams ou le succès de l’écoquartier des Passerelles à Cran-Gevrier

 

Pour rappel, Priams est à l’origine de l’emblématique écoquartier des Passerelles de Cran-Gevrier, ville du Grand Annecy, en Haute-Savoie. 600 logements neufs construits sur un vaste foncier privé. Lancé commercialement en 2012, le promoteur avait anticipé il y a près de 10 ans maintenant une nouvelle approche de l’habitat durable avec des services partagés et mutualisés que l'on trouve ailleurs désormais : salle de réception commune sur réservation, solarium au dernier étage des immeubles, 1 200 m² de garages à vélo, des parkings en sous-sol pour laisser la place en surface aux déplacements doux, des cœurs d’îlots créés comme des jardins privatifs, éclairage naturel des parties communes…

Autre atout innovant de l’écoquartier à son lancement, outre la charte de chantier à faible nuisance, avec 90 % des déchets des travaux revalorisés, l’ensemble de l’opération a un bilan énergétique passif. Une centrale hydroélectrique a également été réhabilitée pour produire les besoins en électricité de l’équivalent de 500 logements. Une production qui est associée à un réseau urbain de chaleur par chaufferie bois, pour obtenir un bilan énergétique nul.


NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2021

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2021

Simulation gratuite PTZ
bot