Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Qu’est-ce qui bloque les Français dans leur projet immobilier ?

intention achat immobilier
Pourquoi les intentions d'achat immobilier sont en recul chez les Français? Quelles attentes ont les Français envers le gouvernement ?

Tags : Immobilier, achat immobilier, crédit immobilier, Cafpi


Malgré un regain d’optimisme, les Français sont plus attentistes en cette fin d’année pour porter un projet immobilier. Explications.

C’est une enquête IFOP pour le courtier en crédit immobilier, Cafpi, qui le montre, même si les Français sont plus optimistes à propos de la situation économique dans l’hexagone, ils sont moins nombreux à vouloir se lancer dans un projet immobilier.
En effet, les Français ne sont plus « que » 48 % à considérer que la France est encore en pleine crise économique. Une part qui décroît ces derniers mois, ils étaient encore 65 % en juin 2016. En revanche, cet optimisme qui touche davantage de Français ne se répercute pas dans leur intention d’achat immobilier.
Toujours selon ce sondage, ils ne sont qu’un tiers à estimer qu’il est actuellement facile d’acquérir un logement, contre 40 % il y a six mois. Du coup, les intentions d’achat chutent de 32 à 28 % pour une résidence principale, mais restent inchangées pour l’investissement locatif et la résidence secondaire.
Parmi les freins à l’achat, l’IFOP note que les « frais de notaire » et autres dépenses liées à l’acquisition restent en tête pour deux-tiers des sondés. Les personnes interrogées souhaiteraient également une meilleure réactivité des banques pour obtenir plus rapidement une réponse des établissements bancaires. Des taux d’intérêt attractifs n’arrivent qu’en troisième position, même si le ressenti des Français à propos de leur pouvoir d’achat immobilier se détériore. Ils ne sont plus que 39 %, contre 45 % précédemment, à penser avoir les moyens de passer à l’achat. En cause, la hausse des taux et des prix immobiliers.

Quid d'un ministre du Logement méconnu ?


En parallèle, les Français ne semblent pas rassurés par la politique gouvernementale. Déjà ils ne sont que 16 % à connaître le nom du ministre du Logement ; mais surtout, ils sont 47 % à juger que les premières mesures annoncées par le gouvernement auront un impact négatif sur l’immobilier.

Lire aussi - Jacques Mézard, nouveau ministre du Logement


Principale mesure attendue par les sondés : une facilité d’accès au crédit immobilier pour les CDD, personnes en intérim ou travailleurs non-salariés. Une priorité évoquée par 31 % des personnes interrogées. Preuve selon Cafpi « du décalage entre l’action gouvernementale et les attentes des Français ».

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2017

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2017

Simulation gratuite PTZ
bot