Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Ralentissement et vigilance pour l’immobilier neuf normand

projet immobilier neuf Rouen
A l'inverse de la tendance régionale et nationale, le marché du logement neuf à Rouen a été soutenu par une hausse des mises en vente l'an dernier. © Ville de Rouen

Tags : Immobilier neuf Normandie, immobilier neuf Caen, immobilier neuf Le Havre, immobilier neuf Rouen


Quasi stabilité à Caen et Rouen, forte baisse au Havre, l’immobilier neuf en Normandie a ralenti en 2018 ; les promoteurs immobiliers sont donc plus que vigilants pour 2019. Tour d’horizon du logement neuf en Normandie.

- 1 % pour l’immobilier neuf à Rouen et Caen, mais - 25 % pour le logement neuf au Havre, les chiffres de l’Observatoire du logement neuf en Normandie pour l’année 2018 en matière de production neuve de logements sur les principaux territoires actifs en Normandie montrent un ralentissement certain de l’activité.

3 000 logements neufs vendus en Normandie


De Caen au Havre, en passant par Rouen, Deauville, Vernon…, les promoteurs s’attendaient à un renversement du marché encore plus marqué. En effet, les premiers mois de l’année laissaient pressentir un dynamisme très en deçà de l’année 2017 et finalement, l’activité du quatrième trimestre 2018 a permis de presque maintenir le rythme. La région normande accuse tout de même une baisse de ventes de 6 % par rapport à l’année 2017 avec un peu moins de 3 000 ventes de logements neufs.
Comme au niveau national, l’accession reste stable, tandis que l’investissement fléchit : - 30 % en volume au Havre, - 7 % à Caen, - 3
projet immobilier neuf Caen
Malgré un léger recul des ventes, l'immobilier neuf à Caen reste le plus important en volume avec plus de 1000 logements neufs vendus en 2018. © Ville de Caen / A. Leloup
% à Rouen. On compte tout de même toujours 70 % d’investisseurs à Caen, 67 % à Rouen, 54 % au Havre. Le marché de l’immobilier neuf à Caen et Rouen reste similaire à un peu plus de 1 000 logements neufs vendus. En revanche, avec « seulement » 253 ventes, l’immobilier neuf au Havre décroche l’an dernier.
« Si quelques incertitudes, en particulier pour les investisseurs, ont pu ralentir l’activité, les signaux restent positifs : la faiblesse historique des taux d’intérêt a continué de stimuler les ventes et la promotion du logement abordable a maintenu le dynamisme du marché », analyse l’observatoire Olonn.
Reste que l’année 2018 a été marquée par un recul global des mises en vente : 3 628 logements neufs commercialisés en recul de 11 % sur un an, dont - 8 % à Caen, + 2 % à Rouen ; mais surtout - 26 % au Havre.

Besoin de signaux positifs pour les investisseurs


Plus que jamais, les promoteurs normands estiment nécessaire de stabiliser les dispositifs et envoyer des signaux positifs aux acquéreurs. « La demande des investisseurs est notamment perturbée par les messages des pouvoirs publics peu rassurants au sujet de la fiscalité », précisent-ils.
D’autant que la perspective des élections
projet immobilier neuf Le Havre
Malgré une forte présence des accédants à la propriété, 46 %, l'immobilier neuf au Havre enregistre une importante baisse des ventes en 2018. © Trouver-un-logement-neuf.com
municipales de 2020 ou encore l’adoption en cours des PLU intercommunaux ont tendance à freiner de nombreux projets : le risque majeur étant une nouvelle tension des prix. En effet, les prix de l’immobilier neuf à Caen ont ainsi augmenté de 7.1 % en un an à 3 379 €/m², hors parking ; + 2.1 % à Rouen à 3 187 €/m² ; + 0.1 % à 3 229 €/m² au Havre.
Pour Bruno FUSCO, président d’Olonn, « Plus que la demande, reste la problématique de l’offre : les mises en chantier étant en baisse constante, l’offre commerciale peine à trouver son équilibre et trop peu de logements et de terrains arrivent sur le marché malgré une demande toujours soutenue. Nous devons rester vigilants quant au volume et la forme de biens produits afin de conserver l’équilibre nécessaire à un marché sain », conclut-il.
Par Céline Coletto

Des ventes de terrains à bâtir grippées en Normandie !


Du Calvados à Eure, à la Seine-Maritime, le marché des terrains à bâtir en Normandie a lui connu une réelle baisse d’activité en 2018 : - 10 % dans le Calvados, - 29 % en Seine-Maritime, - 39 % dans l’Eure, avec un peu plus de 1 600 parcelles constructibles vendues. Pourtant, les prix continuent de grimper : + 4 % à 75 600 € en Seine-Maritime, + 7 % à 72 000 € dans le Calvados, + 7 % à 63 900 € dans l’Eure.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2019

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2019

Simulation gratuite PTZ
bot