200 Pass Propriété à saisir !

Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Reprise confirmée pour l’immobilier neuf à Lille

logement neuf Lille
Malgré des prix moins élevés qu'ailleurs, la métropole lilloise est la 7ème métropole de l'hexagone en termes de volume de logements neufs vendus.

Tags : Immobilier neuf Lille, immobilier neuf Hauts-de-France, FPI


Avec une progression de plus de 30 %, les ventes de logements neufs sur l’aire urbaine de Lille confirment une belle reprise en 2016 ; même si en volume, on reste loin des grandes métropoles de l’hexagone.

Sur le périmètre du SCOT de Lille, c’est-à-dire les villes de la Métropole Européenne de Lille et des communautés de communes de Weppes, de la Haute-Deûle et de Pévèle Carembault, les ventes de logements neufs ont progressé de 31 % en 2016. 
Selon les chiffres publiés par la FPI, Fédération des Promoteurs Immobiliers, cela fait un total de 2 640 réservations sur l’ensemble de l’année, quand il s'en vend plus de 3 300 sur la seule ville de Toulouse. Malgré donc la reprise enregistrée l’an dernier, la métropole lilloise reste 7ème en termes de volume comparé aux autres grandes villes hexagonales. 

Lille, 7ème métropole de l’hexagone en logement neuf


Pourtant, la dynamique est bien là. Soutenues par le dispositif Pinel d’aide à l’investissement locatif, les ventes aux investisseurs ont augmenté de 27 % en 2016. Elles représentent près de 7 ventes sur 10 aux particuliers.
Encore mieux pour les ventes aux accédants à la propriété. Grâce notamment au Prêt à Taux Zéro, PTZ, les ventes progressent de 39 % en un an, soit 838 réservations à de futurs occupants. L’ensemble de l’immobilier neuf lillois, comme ailleurs, a aussi profité de taux d’intérêt historiquement bas.
A noter que selon le CECIM, Centre d’études de la conjoncture immobilière, pour la région des Hauts-de-France, les ventes régionales de logements neufs sont désormais concentrées dans le département du Nord et notamment à 89 % dans l’arrondissement de Lille. Un arrondissement de Lille où la demande est tellement forte, par rapport aux mises en vente que le taux d’écoulement est passé de 17 mois fin 2014 à 13 mois fin 2015 et seulement 10 mois fin 2016. En effet, sur le SCOT de Lille, les commercialisations de logements neufs, malgré une progression de 20 % sur l’année, ne sont pas aussi rapides que les ventes, d’où ce recul de l’offre commerciale de 11 %.


Une première pression sur les prix de vente


Le manque d’offre pourrait bien se faire sentir sur les prix de vente de logements neufs en 2017. C’était déjà le cas en 2016 : + 3 % à fin 2016 pour s’établir à 3 314 €/m² sur le SCOT de Lille. Une hausse plus importante que la moyenne nationale à 2.5 %.
Selon les chiffres du Crédit Foncier, le prix moyen d’un appartement neuf à Lille se situe à 3 484 €/m², 3 306 €/m² sur la métropole lilloise et 3 264 €/m² pour la région Hauts-de-France. Des prix plus bas qu’ailleurs dans les grandes villes françaises, qui pourrait profiter dans la quête aux investisseurs. 

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2017

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2017

Simulation gratuite PTZ
bot