Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

L’immobilier neuf touristique sur la côte languedocienne cherche un second souffle

logement neuf La Grande Motte
La Grande-Motte, symbole de la transformation du littoral languedocien depuis le début des années 60.

Tags : Immobilier neuf de tourisme, immobilier neuf La Grande-Motte, immobilier neuf Cap d'Agde, Kaufman & Broad, Crédit Foncier


Construites pour retenir les touristes qui partaient vers l’Espagne, les stations du littoral languedocien cherchent comme un second souffle après les succès du 20ème siècle.

La France compte 3,4 millions de résidences secondaires ou logements occasionnels, soit près de 10 % du parc total de logements qui est de presque 35 millions de logements. Au cours des 30 dernières années, le parc des résidences secondaires a progressé de 28 % et notamment sur le littoral languedocien où un vaste plan d’aménagement a créé de toutes pièces plusieurs stations balnéaires.

Une montée en puissance depuis les années 60


Du Gard aux Pyrénées-Orientales en passant par le littoral de l’Hérault et de l’Aude, ces départements concentrent de nombreuses stations balnéaires qui ont lancé le tourisme de masse en France. A la faveur de l’instauration de la troisième semaine de congés payés en 1956, puis de la quatrième en 1965, les Français prennent peu à peu l’habitude de partir en vacances et les dirigeants politiques vont promouvoir le tourisme sur le littoral du Languedoc-Roussillon, alors constitué de landes sablonneuses et de marécages, rappelle le Crédit Foncier dans sa saga de l’été.
C’est ainsi qu’est créée en 1963 la Mission Racine, du nom du conseiller d’État, Pierre Racine, pour aménager le littoral afin de désengorger la Côte d’Azur et retenir les milliers de touristes qui traversent la région pour rejoindre les plages espagnoles, en édifiant des ensembles proposant des équipements de loisirs sportifs et ludiques, cours de tennis, mini-golf, discothèques...
Comme pour l’assainissement des Landes sur le littoral atlantique un siècle plus tôt, la Mission Racine qui durera 20 ans permet sur plus de 25 000 hectares de terrains, d’assécher les marécages, reboiser les massifs et mettre en place un réseau d’assainissement des eaux. Chaque unité touristique s’est dotée de toutes les infrastructures nécessaires,
logement neuf Cap d'Agde
Le projet Iconic au Cap d'Agde doit permettre d'accompagner la première station balnéaire d'Europe dans l'avenir. © Iconic / Cap d'Agde / Kaufman & Broad
voirie, réseau d’égouts, adduction d’eau... ainsi que des ports de pêche et de plaisance.
Vont alors émerger le long des côtes languedociennes six unités touristiques, composées d’une ou plusieurs stations balnéaires que sont d’est en ouest : La Grande Motte, le Bassin de Thau, Gruissan, le Cap d’Agde, Port Leucate-Port Barcarès et Saint-Cyprien. Port-Camargue dans le Gard devient même le premier port de plaisance d’Europe. Cela représente au total la création de 500 000 lits touristiques et 180 km de littoral aménagé.

La très symbolique station de La Grande-Motte


La plus symbolique architecturalement parlant reste bien sûr la station de La Grande-Motte dans l’Hérault. L’architecte Jean Balladur y casse les codes créant par exemple des immeubles perpendiculaires au littoral afin de doubler le nombre d’appartements ayant vue sur la mer. Finis les boulevards réservés aux voitures le long du bord de mer, les piétons et cyclistes y trouvent désormais de vastes bandes réservées. Pour justifier ses choix d’aménagement, Jean Balladur dira : « j’estimais que mon devoir était de bien loger des hommes, des femmes et des enfants plutôt que des voitures ».
Particularité du littoral languedocien, on y trouve différents types d’hébergements adaptés à toutes les bourses.
« Ainsi, dans certains secteurs, il est possible d’acquérir un pied-à-terre, à proximité de la mer, pour un budget somme toute raisonnable », rappelle Christine Fumagalli, présidente du réseau ORPI. Mais les programmes neufs restent finalement assez rares, voire inexistants dans les stations de l’Aude par exemple.
Le promoteur Kaufman & Broad est lui bien présent autour de la Grande-Motte et du Grau-du-Roi avec des deux-pièces à moins de 200 000 € au Grau-du-Roi, des trois-pièces à moins de 300 000 € à La Grande-Motte. Plus abordable, le Cap d’Agde avec un prix moyen de 218 700 € pour un trois-pièces ou encore Saint-Cyprien dans les Pyrénées-Orientales à 205 000 € le T3 en moyenne, selon le baromètre des prix du neuf de Trouver-un-logement-neuf.com.

Un vaste projet immobilier neuf au Cap d’Agde


Mais après la période faste du 20ème siècle, ces stations se cherchent de nouvelles ambitions pour l’avenir comme au Cap d’Agde où l’architecte Jean-Michel Wilmotte signe actuellement, toujours pour Kaufman & Broad, un vaste projet de réaménagement d’une partie du centre-ville avec l’opération « Iconic ». Objectif : « redessiner l’entrée de la ville d’Agde et accompagner ainsi la première station balnéaire de France et d’Europe dans sa mutation urbaine ».


Car depuis leur création, ces stations balnéaires ont finalement peu changé, sans forcément s’adapter aux nouvelles demandes de la clientèle. D’où ce projet au Cap d’Agde de 4 bâtiments circulaires, tout en rondeurs, qui réunira 230 logements neufs d’exception, une résidence de tourisme, une résidence senior nouvelle génération, mais aussi 3 000 m² de nouvelles boutiques. A voir maintenant si les autres stations balnéaires du littoral languedocien prendront sa suite.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2018

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2018

Simulation gratuite PTZ
bot