Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

Taux d'intérêt crédit immobilier : un record et pourtant !

taux intérêt emprunt immobilier
Malgré des conditions très favorables, il est conseillé de faire évaluer sa capacité d'emprunt avant de se lancer dans une recherche immobilière. © Shutterstock

Tags : Crédit immobilier, taux d'intérêt, Crédit Logement


Malgré des taux de crédit immobilier qui atteignent à nouveau leur plus bas niveau historique en mars, le marché du prêt immobilier ne redécolle pas au premier trimestre 2021. Découvrez quelles sont les actuelles conditions d’octroi des crédits immobiliers.



Du jamais vu ou presque : les taux d’intérêt ont de nouveau atteint leur plus bas niveau historique comme fin 2019. Reste que malgré des conditions d’octroi qui s’améliorent, le marché du crédit immobilier est toujours en recul au terme du premier trimestre 2021. Voici comment emprunter en ce printemps de l’immobilier 2021.

 

Prêt immobilier : des taux d’intérêt historiquement bas

 

D’après les chiffres de l’observatoire Crédit Logement, le taux moyen en mars 2021 était de 1,11 %, dernier taux record et cela devrait même encore baisser en avril puisque le taux moyen est en milieu de mois à 1,07 %, rapporte l’expert Michel Mouillart. Depuis décembre, la baisse est de 5 points de base et même de 12 points de base sur les prêts sur 25 ans. 

Sur l’ensemble du premier trimestre 2021, le taux moyen de l’ensemble du marché descend toujours plus bas, à 1,13 %, contre 1,19 % au quatrième trimestre 2020. En dépit du renforcement de la crise économique et sociale, et de la montée des risques de défaut d’une partie des emprunteurs, les banques ont donc choisi d’améliorer les conditions des crédits octroyés, afin de relancer la demande de crédits immobiliers des particuliers.

Un soutien sans précédent puisque cela concerne toutes les durées de prêt et toutes les catégories de clientèle ; mais qui est malheureusement gommé par l’allongement de la durée de prêt. 

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Autre record : la durée des emprunts immobiliers

 

Autre record : celui de la durée des prêts délivrés. En mars, la durée moyenne des crédits immobiliers a grimpé à 236 mois, soit 19,7 ans. Avec cette baisse des taux d’intérêt et cet allongement des durées, on voit que « les banques ont cherché par tous les moyens à améliorer la capacité de recours au crédit immobilier de toutes les clientèles », détaille Michel Mouillart.

Pour preuve, ce sont les ménages gagnant moins de trois SMIC qui ont bénéficié le plus de cet allongement des durées. Une conséquence de la transformation du marché pour absorber la hausse des prix immobiliers et la prise en compte des recommandations des autorités financières, le HCSF, Haut Conseil de Stabilité Financière. Les prêts immobiliers d’une durée entre 20 et 25 représentent désormais plus de la moitié des crédits accordés, c’est deux fois plus qu’en 2012. Tout est fait pour « faciliter l’accès au marché des emprunteurs les plus modestes », indique l’observatoire Crédit Logement.

 

Toujours besoin de plus d’apport personnel 

 

Même si l’accès au crédit immobilier est soutenu par les établissements bancaires pour boucler le financement des emprunteurs, la part de l’apport personnel n’a jamais été aussi élevée. Elle augmente encore de 11,1 % au premier trimestre 2021. Depuis fin 2019, elle a grimpé de 25 %. « Moins d’apport, c’est plus de difficultés », résume Michel Mouillart. Cela se traduit par une réduction de la taille du marché du crédit immobilier.

Alors que le nombre de prêts accordés a diminué de 18 % en 2020, cela se dégrade encore début 2021 : - 2 % encore. « Sur 15 mois, depuis les nouvelles recommandations du HCSF, le marché du crédit immobilier a reculé de 18,4 %, surtout dans l’immobilier neuf », précise l’expert de l’observatoire Crédit Logement, qui note tout de même un rebond en mars dans l’ancien avec le début du printemps de l’immobilier, période toujours propice à l’achat immobilier.

Lire aussi - Comment profiter du printemps de l'immobilier 2021 ?

 

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier

Qui peut emprunter pour financer un achat immobilier ?

 

Les recommandations des autorités financières, la crise du Covid… tout cela transforme la clientèle qui a accès au crédit immobilier. En 2020, la part des emprunteurs gagnant moins de trois SMIC a chuté de 24 %, quand le recul était de « seulement » 8 % pour ceux gagnant cinq SMIC et plus. Au premier trimestre, la chute s’accentue encore pour les moins de trois SMIC : - 3 %, tandis que cela repart pour la clientèle plus aisée : + 5 % au-delà de cinq SMIC de revenus. Comme on pouvait s'en douter, « il y a plus de contraintes pour les clientèles modestes qui souhaitent emprunter », condense Michel Mouillart.

Mais paradoxalement, bonne nouvelle : les jeunes s’en sortent mieux. Si les dispositifs gouvernementaux de soutien à l’accession jouent moins leur rôle, suppression de l’APL Accession par exemple, grâce au soutien familial, la part des moins de 35 ans se stabilise au premier trimestre 2021. 

Autre paradoxe relevé par Michel Mouillart, « alors que les conditions d’octroi des crédits immobiliers n’ont jamais été aussi bonnes, elles le sont seulement pour ceux qui peuvent rester sur le marché ». Une part grandissante de candidats à l’achat immobilier semble désormais exclue du marché. D'où le conseil de faire évaluer sa capacité d'emprunt auprès d'un courtier en crédit immobilier avant de se lancer dans une recherche immobilière illusoire. 

Par Céline Coletto

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2021

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2021

Simulation gratuite PTZ
bot