Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Chiffres clés Edition du

Construction neuve : la nécessaire double lecture des derniers chiffres

chiffres construction neuve France TM3
A fin septembre 2020, la construction neuve reste dans le rouge, malgré le rebond post-confinement.

Tags : Construction neuve, permis de construire, mise en chantier, ministère de la Transition écologique, FPI


Pour la première fois en plus de dix ans, le nombre de mises en chantier dans le collectif dépasse le nombre de permis de construire délivrés. Le rebond post-confinement ne suffira pas à relancer l’offre de logements neufs. Analyse des derniers chiffres de la construction neuve en France.

Oui, ça s’améliore depuis le déconfinement mais les chiffres de la construction des logements neufs restent pourtant mauvais et cela n’est pas seulement lié aux conséquences de la crise sanitaire et au report des élections municipales. Selon les professionnels, FPI en tête, il est primordial d’avoir du recul vis-à-vis de l’évolution récente des permis de construire et des mises en chantier de logements neufs en France. Explications.

Construction neuve : en recul depuis 2017


Les courbes le montrent visuellement : ce n’est pas seulement le confinement et la crise sanitaire qui ont fait baisser l’évolution des permis de construire et des mises en chantier de logements neufs. Cela a seulement accentué le recul entamé il y a trois ans désormais, indique la Fédération des Promoteurs Immobiliers à la suite de la diffusion des derniers chiffres de la construction neuve, à fin septembre 2020, par le ministère. 
La FPI rappelle que mi-2017, sur un an, 500 000 logements étaient autorisés, dont 300 000 appartements neufs. Mi-2020, sur 12 mois, il n’y a plus que 400 000 logements autorisés, dont 240 000 dans le collectif. « En trois ans, nous avons donc perdu 100 000 permis de construire par an, dont 60 000 dans le collectif », précisent les promoteurs.
« A court terme, les élections municipales et l’épidémie ont contribué à cette forte baisse. Elles n’ont toutefois qu’aggravé des tendances de fond, tenant en particulier à la remise en cause du besoin de logements neufs et à la mise en avant de la rénovation et de la lutte contre l’artificialisation des sols »,
permis de construire et mise en chantier
Le coronavirus et le report des élections municipales ne sont pas les seules explications au recul du logement neuf en France. © Ministère de la Transition écologique
analyse la FPI. 

Logement neuf débuté : une progression en trompe l’œil 


Cela se confirme avec la reprise post-confinement qui n’en est pas vraiment une. Quand le ministère de la Transition écologique en charge du logement parle « qu’après un rebond très marqué en mai et juin, les mises en chantier de logements sont estimées à un niveau inhabituellement élevé au troisième trimestre 2020 » : + 11 % comparé à celui des trois mois précédant le confinement en données corrigées pour les logements collectifs et - 3 % pour les logements individuels, la FPI est moins optimiste : « Les statistiques à fin septembre montrent un fort rebond des mises en chantier : + 42 % par rapport au deuxième trimestre ; mais qui n’est qu’apparent, tant l’activité s’était arrêtée brutalement au T2 ». 

Une inquiétante inversion des courbes entre permis de construire et mises en chantier


La tendance est même encore plus inquiétante à propos des permis de construire. Au troisième trimestre, le nombre de logements neufs autorisés est encore en recul de 22 % en comparaison des trois mois précédents le confinement. Cela atteint même un retrait de 30 % pour ce qui du logement neuf en collectif. 
D’un trimestre à l’autre, l’évolution des permis de construire délivrés au TM3 rebondit de + 43,6 % par rapport au trimestre précédent, mais il ne ramène l’activité qu’au niveau de septembre 2019. « Il n’y a donc pas d’effet de rattrapage, malgré le déconfinement et l’achèvement du cycle électoral », précise la Fédération des Promoteurs Immobiliers.
D’autant qu’il y a désormais plus de logements collectifs mis en chantier qu’il n’y en a d’autorisés. Cette inversion des courbes, inédite depuis plus de dix ans, montre que le secteur vit sur les autorisations passées, rappelle la FPI : « les mises en chantier sont donc appelées à plonger dans les prochains mois : la forte baisse de l’activité du BTP paraît inéluctable
politique logement neuf France
Les professionnels, promoteurs en tête, appellent à une mobilisation générale pour le logement neuf.
».

Mobilisation générale pour le logement neuf ?


Alors qu’un logement neuf construit implique 1,6 emploi, face au besoin de bien se loger des Français alors qu’un second confinement débute…, Alexandra François-Cuxac, la présidente de la FPI, martèle « qu’en matière de logement neuf, l’heure n’est plus aux remises en cause des aides (Pinel et PTZ) ni à la complexification de l’acte de construire. Il faut une mobilisation générale de l’Etat, des collectivités locales et des opérateurs, pour faire de la construction un levier de la relance. Il nous faut plus de PC, plus de digitalisation et moins de normes ». A voir maintenant si le gouvernement aura pris la mesure économique et sociétale de la nécessité de construire du logement neuf en France.
Par Céline Coletto

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2020

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2020

Simulation gratuite PTZ
bot