Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Chiffres clés Edition du

Immobilier neuf : confirmation d'un attrait pour les villes secondaires

immobilier neuf Clermont-Ferrand
Des villes comme Clermont-Ferrand, mais aussi Villefranche-sur-Saône font partie de ces marchés secondaires du neuf en forte progression en 2021. © Fotolia

Le cabinet Adéquation a passé au crible les chiffres du marché du logement neuf en collectif et parmi les particularités des derniers mois : ce nouvel attrait pour les villes secondaires qui se confirme. Explications.



Le désamour pour l’Ile-de-France et dans une moindre mesure pour les grandes métropoles se confirment dans les derniers chiffres de l’immobilier neuf. Des chiffres fournis et analysés par le cabinet Adéquation. 

 

Reprise des ventes de neuf, mais recul de l’offre

 

Malgré une reprise des ventes en comparaison de 2020 : : + 18 % sur les ventes totales en un an, reprise parfois forte sur certaines métropoles, cela n’empêche que le marché du neuf reste en retrait de ses meilleures années, notamment en matière d’offre disponible.

Avec 87 000 logements en commercialisation à fin 2021, cela représente un nouveau recul du stock disponible de 4 % en un an. « 2021 n’est finalement pas une si mauvaise année comme on aurait pu le craindre en matière de ventes au détail avec 106 000 logements neufs vendus aux particuliers », précise Yann Gérard, directeur régional Aura/Nord-Est d’Adéquation ; mais le manque d'offre reste problématique et les dynamiques sont contrastées .

Une année marquée par un fort recul des ventes en Ile-de-France : - 8 % ; mais aussi dans la métropole de Nantes : - 8 % également et même de 15 % dans la métropole Aix-Marseille, quand, à l’inverse, certaines métropoles enregistrent de fortes envolées : + 47 %, après une année 2020 moribonde, dans le Genevois Français par exemple. 

Mais ce qui marque cette année 2021, c’est bien la reprise plus forte sur les marchés secondaires, avec un fort gain de parts de marché. L’Ile-de-France a perdu 20 000 lots vendus en deux ans, les 13 principales métropoles françaises : 10 000, quand le marché du neuf, hors métropoles, reste étal mais avec désormais plus de 40 % des ventes. L’immobilier neuf en Ile-de-France a perdu presque 10 points de parts de marché. Adéquation de conclure : les marchés secondaires, qui étaient déjà plutôt bien structurés, rebondissent plus vite qu’ailleurs.

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Ces marchés secondaires qui rebondissent plus vite qu’ailleurs

 

Cela se voit aussi plus précisément à l’échelle de chaque région. Exemples pris par Adéquation en Auvergne Rhône-Alpes où Clermont-Ferrand, Villefranche-sur-Saône… gagnent des parts de marché sur l’activité de la principale métropole régionale, Lyon. Bien que les ventes aient rebondi de 12 % dans la métropole de Lyon en un an, après une année atone, pour s’approcher des 3 300 ventes, les marchés secondaires comme celui de l'immobilier neuf à Clermont-Ferrand réalise un record historique. Plus de 1 100 ventes ont été conclues en 2021. Record aussi à Villefranche-sur-Saône, au nord de Lyon avec près de 420 ventes. 

A souligner aussi la bonne tenue de l’immobilier neuf à Grenoble, qui après des années difficiles, montre de premiers signaux positifs, se rapprochant des 1 200 ventes. Particularité du marché du neuf grenoblois : la ville centre ne représente qu’un quart des ventes de la métropole. 

En revanche, l’immobilier neuf à Annecy et Aix-les-Bains enregistre une nouvelle dégringolade des mises en vente, respectivement - 42 % et - 37 %, ce qui inquiètent toujours autant le cabinet Adéquation, face à une demande qui y reste forte. Une demande qui sera d’ailleurs soutenue par le nouveau zonage tant en immobilier de montagne qu’autour des lacs Léman et d’Annecy.

Lire aussi - Un nouveau zonage Pinel en montagne


Près d’une cinquantaine de communes des Pays de Savoie profitent dès à présent de cette revalorisation des plafonds de revenus du fait du changement de zones, tant pour les locataires Pinel que pour les dispositifs d’accession à la propriété. A voir si ce changement de zonage, mais aussi la demande qui reste forte, les taux d’intérêt toujours attractifs, les marchés secondaires dynamiques, permettront de continuer à porter le marché du neuf en Auvergne Rhône-Alpes et ailleurs.

Par Céline Coletto

Une nouvelle structure du marché du neuf en France


A noter que le marché du neuf en 2021 a aussi été marqué par une reprise de la vente en détail mais ces ventes aux particuliers ne représentent plus « que » 57 % du marché, contre deux-tiers des ventes totales entre 2017 et 2019. La structure du marché évolue : les ventes en bloc gagnent bien sûr des parts de marché, mais les ventes en résidence gérée prennent aussi de l’ampleur pour représenter 9 % des ventes. A savoir tout de même que même si elles résistent les ventes au détail ont perdu 25 000 unités depuis les dernières années records de 2017.


NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2022

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2022

Simulation gratuite PTZ
bot