Recherche d'articles

 
 

Le spécialiste pour trouver un logement neuf

Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Chiffres clés Edition du

Pause pour l’immobilier neuf à Orléans

immobilier neuf Orléans
Alors que les ventes progressent dans le reste de la région Centre, l'immobilier neuf à Orléans enregistre une forte baisse des ventes en 2018. © Stocklib

Tags : Immobilier neuf Centre Val de Loire, immobilier neuf Tours, immobilier neuf Orléans, immobilier neuf Chartres, Ocelor


Le marché du logement neuf à Orléans termine l’année 2018 par un recul de ses ventes et mises en vente, tandis que le reste de la région continue sur une belle dynamique.

Alors que l’immobilier neuf à Tours enregistre 2018 sur une stabilité, le marché du neuf à Orléans confirme le retrait engagé au cours de l’année dernière. D’après l’observatoire Ocelor, avec 210 logements vendus au dernier trimestre, le volume cumulé dans la région orléanaise ressort à 810 ventes, soit un recul de 15 %, comparé à 2017, année exceptionnelle où le marché orléanais avait frôlé le millier de ventes.
Une baisse plus forte dans Orléans : - 41 % avec 232 ventes, que dans sa périphérie où les ventes restent stables avec 543 logements vendus.


Rééquilibrage entre investisseurs et accédants à la propriété


2018 se termine avec un ratio investisseurs/occupants à 60/40 légèrement plus resserré que l’année dernière où l’on comptait 62 % d’investisseurs, soit une baisse de 20 % en volume, pour - 11 % pour les ventes en accession à la propriété.
« Malheureusement, cette baisse de volume de vente ne fait pas remonter l’offre commerciale. Bien au contraire celle-ci plonge à 10 mois », détaille Olivier Henry, président d’Ocelor. En effet, les mises en vente sont en net repli : - 29 % et en dessous de la moyenne des dix dernières années. Là encore, la dynamique est stable dans l’agglomération orléanaise mais chute dans Orléans : - 61 % et « seulement » 181 mises en vente. Après 39 programmes neufs lancés en 2017, ce sont 33 nouvelles opérations qui ont démarré l’an dernier sur le marché orléanais. Des programmes allant de 5 à 65 logements neufs, pour une moyenne de 23 logements neufs par opération.
« Est-ce un lien de cause à effet mais le prix moyen des ventes prend presque 100 € hors parking ce trimestre à 3 148 €/m² contre une moyenne de 3 058 €/m² sur les trois trimestres précédents », s’interroge le président de l’observatoire, qui voit poindre le risque de pénurie et la pression sur les prix de l'immobilier neuf que cela pourrait engendrer.
A noter que sur le périmètre d'Orléans Métropole, avec 775 ventes, le marché du neuf a reculé de 16 %, toujours pénalisé par Orléans intra-muros.
Par Céline Coletto

L’immobilier neuf en région Centre en hausse


A noter qu’au niveau régional, l’immobilier neuf en région Centre Val de Loire enregistre une progression de 3 % à plus de 2 400 logements neufs vendus, quand, au niveau national, les ventes reculent de plus de 10 % en 2018. Le marché du neuf en région Centre profite d’une hausse de 5 % des mises en vente, avec plus de 2 700 logements neufs commercialisés sur les douze derniers mois.
Parmi les trois secteurs clés régionaux, le marché du logement neuf à Tours Métropole progresse de 4 % pour atteindre les 1 100 ventes, tandis que l’immobilier neuf à Chartres Métropole double presque avec 454 ventes, en progression de 93 % ! Deux marchés principalement soutenus par l’accession à la propriété l’an dernier.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2019

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2019

Simulation gratuite PTZ
bot