Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Chiffres clés Edition du

Permis de construire appartement neuf : un record trompeur

permis de construire appartement neuf
Un record d'autorisations a été battu dans le logement collectif au mois de juillet ; mais il pourrait s'avérer trompeur. © Shutterstock

Avec plus de 35 000 logements neufs autorisés en collectif au cours du mois de juillet, c’est un record depuis le début des statistiques ; mais attention à l’effet trompeur qui se cache derrière ce chiffre. 



Après le rebond créé par l’anticipation de l’entrée en vigueur de la RE 2020, nouvelle réglementation environnementale, les permis de construire reculent encore à fin juillet pour le deuxième mois consécutif, sauf dans le collectif qui bat un incroyable record sur le dernier mois. Mais attention au retour de flammes. 

 

Plus de 35 000 appartements neufs autorisés en un mois

 

35 200 logements neufs en collectif et en résidence services ont été autorisés en données brutes rien que sur le mois de juillet. Du jamais vu depuis le début des statistiques en 2000. Les deux précédents records de juillet 2017 et décembre 2005, avec 32 800 appartements neufs autorisés, sont battus. 
Même si le logement collectif a battu ce record historique et reste donc encore dans le vert : + 22 % par rapport à la moyenne d’avant-crise sanitaire, les autorisations à construire enregistrent un nouveau recul global à fin juillet, selon les chiffres du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires. 
De mai à juillet 2022, les logements autorisés sont en net repli de presque 12 % par rapport aux trois mois précédents, où ils avaient connu une très forte augmentation de plus de 20 %, en données corrigées. Le nombre de logements autorisés au cours des trois derniers mois reste cependant bien supérieur d’environ 9 % à la moyenne des douze mois précédant la crise sanitaire. L’effet du nombre exceptionnel de demandes de permis déposées en décembre 2021 est dépassé depuis fin mars pour les logements individuels purs, s’estompe progressivement pour les logements individuels groupés mais reste donc très élevé pour les logements collectifs ou en résidence.

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi
Veuillez renseigner votre adresse email dans ce champ pour télécharger notre guide.

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Un délai d’instruction plus long pour les appartements neufs

 

VIDEO - Comment obtenir un permis de construire ? © Trouver-un-logement-neuf.com
En effet, le niveau exceptionnel des demandes de permis déposés de la fin 2021 était sans peu de doute un effet d’anticipation de l’entrée en vigueur de la réglementation environnementale 2020 au 1ᵉʳ janvier 2022. Un phénomène similaire s’était produit en 2013 au moment de l’application de la RT 2012. Pour les logements individuels purs, l’effet de ces demandes s’est concentré sur le premier trimestre, car leur délai d’instruction est généralement inférieur à trois mois. Depuis, le nombre de logements individuels purs autorisés s’est fortement replié, de façon similaire quoiqu’un peu plus mesurée qu’en 2013.
Compte tenu de leur délai d’instruction plus long, les autorisations de logements collectifs ou en résidence et de logements individuels groupés étaient encore en partie déterminées en juillet par les demandes de décembre 2021. Cependant, l’effet de ce phénomène s’est quasiment estompé pour les logements individuels groupés, qui sont presque revenus au niveau de leur moyenne de 2021 : + 4 %. En revanche, le nombre d’autorisations de logements collectifs et résidences a atteint un niveau très élevé en juillet : 31 % au-dessus de sa moyenne de 2021. Si pour le moment, les autorisations dans le collectif compensent en partie le recul entamé dans la maison individuelle, quid quand les effets booster de la RE 2020 vont s'amoindrir dans le collectif également ? 


Pas encore de conséquences sur les mises en chantier
 

En revanche, ce record historique dans le collectif ne se traduit pas encore dans les mises en chantier. Au cours des trois derniers mois, les logements commencés ont diminué de 2,1 %, de manière similaire aux trois mois précédents en données corrigées. Au cours de ces trois mois, on estime d’ailleurs que les ouvertures de chantier de logements neufs restent inférieures de presque 3 % à leur moyenne des douze mois précédant le premier confinement.

 

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier

Plus de 500 000 logements neufs autorisés

 

Reste que grâce à l’effet d’anticipation de la RE 2020, d'août 2021 à juillet 2022, 507 000 logements ont été autorisés à la construction, soit 53 400 de plus qu’au cours des douze mois précédents. Dans le même temps, on estime que 385 200 logements ont été mis en chantier, soit 1 400 de plus que d’août 2020 à juillet 2021. Si on compare à l’avant-crise sanitaire, les nombres de logements autorisés et commencés au cours des douze derniers mois sont supérieurs de respectivement 10,3 % et 0,5 %. 

Par Vincent Durand