Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Chiffres clés Edition du

Covid 1 an après : quelle évolution du pouvoir d'achat dans l'immobilier neuf ?


En partenariat avec Empruntis, spécialiste du courtage en crédit, Trouver-un-logement-neuf.com publie son baromètre du pouvoir d'achat immobilier neuf dans 10 grandes villes de France. Découvrez comment a évolué votre pouvoir d'achat pour acheter un logement neuf depuis le Covid-19.





Diaporama

évolution taux intérêt crédit immobilier
En mars 2021 et dans les 10 grandes villes étudiées, les taux restent attractifs et baissent même de 0.13 point comparé à la période de mars 2020. © Shutterstock

Tags : Immobilier neuf, pouvoir achat immobilier, Empruntis, Trouver-un-logement-neuf.com


Empruntis, spécialiste en crédit immobilier et Trouver-un-logement-neuf.com dévoilent une photographie en temps réel du pouvoir d'achat dans l'immobilier neuf. Il s'agit d'une analyse de l’évolution des taux immobiliers et des prix dans le neuf, dans le but d’évaluer le pouvoir d’achat des Français sur ce marché spécifique du logement neuf.

 

Immobilier neuf : des conditions de financement plus hétérogènes

 

Déjà bas au printemps 2020, les taux de crédit immobilier le sont encore plus un an plus tard. On note un recul de 0.13 point dans 9 cas sur 10. Les planchers historiques ont même été atteints. La crise sanitaire n’a donc pas eu pour conséquence une envolée des taux de crédit immobilier et les banques continuent de vouloir financer des projets d’achat immobilier, y compris dans le neuf. Cependant, les conditions de financement ne sont pas les mêmes pour tous. Certains secteurs d’activités plus touchés que d’autres ont moins de facilité à accéder à ces taux bas et même au crédit immobilier. « Aujourd’hui, un an après le début de la crise sanitaire, les taux bas ne suffisent plus et l’enjeu est ailleurs. Il s’agit désormais de montrer patte blanche pour pouvoir accéder au crédit surtout que le marché du neuf concentre plus de demandes de jeunes primo-accédants : 18% des millénials primo-accédants achètent un bien neuf en ce début d’année vs 13% chez les non millénials. Une population pour laquelle l’apport et surtout la durée de financement sont sensibles », spécifie Cécile Roquelaure porte-parole d’Empruntis. 

D’ailleurs, après avoir resserré les critères d’octroi et limité les durées des emprunts à 25 ans, le HSCF assouplit ses recommandations et permet désormais d’emprunter sur 27 ans maximum, soit deux années supplémentaires qui correspondent aux délais de livraison en cas de VEFA. « Cet allongement de la durée permet aux acquéreurs de biens dans le neuf d’avoir une enveloppe de prêt plus conséquente et donc un pouvoir d’achat dans le neuf plus important puisque mécaniquement cela augmente la mensualité de 7 % », complète Cécile Roquelaure, porte-parole d’Empruntis.

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Prix de l’immobilier neuf : globalement en hausse 

 

évolution prix immobilier neuf grandes villes
A l’inverse, sur un an, la tendance des prix reste haussière dans 8 de ces grandes villes sur 10, à l’exception de Paris et Lille.
Si en Ile-de-France, les prix de vente se sont stabilisés en 2020, ce n’est pas le cas en régions et notamment dans les grandes métropoles régionales (Sources FPI). Confirmation avec les prix directs des promoteurs issus du baromètre exclusif des prix du neuf de Trouver-un-logement-neuf.com : depuis un an et le début de la crise sanitaire, la hausse se poursuit dans 8 grandes villes sur 10... Les raisons ? Le manque de foncier, le manque de permis de construire et donc le manque d’offre, face à une demande toujours présente. Symbolique de cette situation : Lyon où le prix d’un trois-pièces neuf a grimpé de presque 13 % en un an ! 

« Cette augmentation des prix devrait même perdurer, malgré la crise économique, puisque les nouveaux programmes font clairement défaut. Les nouvelles opérations dans les très grandes villes n’ont pas de difficultés à se vendre, nous disent les promoteurs. Le problème est donc bien le manque d’offre nouvelle et l’actuelle frilosité des élus ne va pas permettre de relancer la délivrance des permis de construire », indique Céline Coletto, porte-parole de Trouver-un-logement-neuf.com.

A noter l’exception qui confirme la règle : le volatile micromarché parisien où la tendance est à l’accalmie en raison de programmes neufs qui se déplacent de plus en plus vers les arrondissements périphériques, donc moins chers. 

 

Perte du pouvoir d’achat immobilier neuf dans 7 grandes villes de France

 

Lyon, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Marseille, et Toulouse sont les 7 grandes villes de France où la hausse des prix entraîne une baisse du pouvoir d’achat des Français.

C’est à Lyon que nous notons la plus forte progression du budget mensuel dédié au prêt immobilier : +11%. Cela se traduit par une mensualité à 1766 € contre 1583 € il y a un an, soit +182 €. Suivent Marseille avec +4,48% et un crédit remboursé 1217 € par mois, Nantes qui enregistre +4,33% et 1430 € mensuels consacré au crédit immobilier et Strasbourg qui affiche +4,13% et 1302 € mensuels. À Montpellier, Nice et Toulouse les mensualités de crédit augmentent respectivement de 1,80%, 1,62% et 1,24% pour un T3 dans le neuf. 

 

Dans quelle ville gagne-t-on du pouvoir d'achat dans l'immobilier neuf ?

 

A Paris, Lille et Bordeaux, le pouvoir d’achat immobilier neuf augmente. Dans ces trois villes, la mensualité de prêt est en baisse. Ainsi, alors qu’ils déboursaient 3932 € par mois pour s’offrir un 3 pièces avant la crise de la Covid, les Parisiens ne dépensent plus que 3515€. A Lille, toujours pour acquérir un T3 dans le neuf la mensualité baisse de 3,61%. A Bordeaux, la baisse est très faible soit seulement -0,21%.

 

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier

Pouvoir d'achat immobilier neuf : quelles perspectives  ?

 

« Si les taux restent bas, avec la crise sanitaire, les banques évaluent d’autant plus les risques de défaut de paiement. Un conseil : préparer son projet bien en amont avec de l’apport et un dossier irréprochable », conseille Cécile Roquelaure, porte-parole d’Empruntis.

« Ceux qui souhaitent devenir propriétaire ou investir dans l’immobilier neuf ont tout intérêt à se lancer dès maintenant dans leurs recherches car il faut du temps pour trouver la perle rare et les prix vont continuer de monter », conclut Céline Coletto de Trouver-un-logement-neuf.com.

Par Rédaction

Méthodologie : Simulations réalisées sur la base de taux (hors assurances) relevés le 15 mars 2021 et du prix moyen d’un trois-pièces relevé le 15 mars 2021 sur le site Trouver-un-logement-neuf.com. 


NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2021

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2021

Simulation gratuite PTZ
bot