Recherche d'articles

 
 
Chiffres clés Edition du

La pression sur les prix du neuf à Lyon ne se dément pas !

prix appartement neuf Lyon
La hausse des prix de l'immobilier neuf à Lyon se confirme une nouvelle fois. © Trouver-un-logement-neuf.com

Tags : Immobilier neuf Lyon, immobilier neuf Grand Lyon, Trouver-un-logement-neuf.com


Trouver-un-logement-neuf.com, site spécialisé dans l’immobilier neuf, présente en ce mois d’avril un baromètre dédié aux prix du neuf dans le Grand Lyon. Parmi les villes les plus dynamiques en matière de promotion immobilière, la tendance est clairement à la hausse des prix sur les 6 derniers mois. Tour d’horizon au cœur de la Métropole de Lyon.

Confirmant l’analyse d’Hervé Simon, président de la FPI lyonnaise, « l’attractivité de Lyon n’est plus à démontrer » et face au manque d’offres (le stock théorique de vente étant actuellement de seulement 8 mois), les prix de l’immobilier neuf dans le Grand Lyon continuent de grimper. Si les prix du neuf intra-muros sont clairement orientés à la hausse sur quasi toutes les surfaces, la plupart des villes dynamiques de la métropole lyonnaise en matière d’immobilier neuf suivent cette tendance haussière.

Plus de 300 000 € pour un trois-pièces à Lyon


De Confluence à Gerland, en passant par Vaise, les grues sont partout dans Lyon pour plus de 90 programmes neufs en commercialisation actuellement. En ce mois d’avril, la hausse des prix du neuf dans Lyon se confirme. Une tendance engagée depuis de nombreuses années désormais et qui s’accentue encore sur les 6 derniers mois.
Ainsi, le prix d’un trois-pièces a encore augmenté de + 3.4 % depuis novembre 2016, passant le cap des 300 000 €, pour s’établir à 306 000 €. La dynamique est la même pour les autres
prix immobilier neuf Grand Lyon
L'attractivité lyonnaise entraîne toute la métropole dans son sillage avec une pression à la hausse sur les prix dans presque toute l'agglomération. © Trouver-un-logement-neuf.com
surfaces : + 11 % pour les studios, + 3.8 % pour les deux-pièces, + 2.3 % pour les quatre-pièces. Seuls les logements de cinq-pièces et plus reculent sur 6 mois.

Lyon, vers un rééquilibrage entre arrondissement ?


Paradoxalement, ce sont dans les arrondissements excentrés que les prix du neuf augmentent le plus. Même si le 9ème arrondissement, et son quartier Vaise notamment, reste le moins onéreux de la ville de Lyon, à 210 100 € pour un trois-pièces, les prix y progressent de plus de 2.5 % en 6 mois.
Les 7ème et 8ème arrondissement, avec les quartiers de Gerland ou de Monplaisir, en très fort développement, enregistrent les plus fortes augmentations sur le prix d’un T3,  respectivement : + 7.6 % et + 6.2 %. Le prix d’un trois-pièces a par exemple augmenté de presque 20 000 € en 6 mois dans le 7ème arrondissement à 277 800 € désormais.
A l’inverse, le 2ème arrondissement, le plus cher de Lyon dans ce palmarès, 387 800 € pour un trois-pièces, accuse la plus forte baisse : - 5.5 %. Même si les écarts restent encore très importants, quasi du simple au double entre le 9ème et le 2ème arrondissement, cela se resserre.

Le prix du neuf à Villeurbanne se rapproche de Lyon


La frontière entre Lyon et Villeurbanne est physiquement quasi-veine aujourd’hui et cela se voit dans les prix du neuf. Villeurbanne enregistre la plus forte hausse des 6 derniers mois : + 9.05 %. Il faut désormais compter en moyenne 256 600 € pour y acquérir un trois-pièces dans la quarantaine de programmes neufs en commercialisation. Là aussi, les écarts se resserrent.

Caluire-et-Cuire, ville dynamique la plus chère de la métropole


Parmi les villes où l’on construit le plus actuellement, Caluire-et-Cuire, commune limitrophe au nord de Lyon, reste la plus chère avec un prix moyen du trois-pièces à 278 000 €, en hausse de 8.7 % en 6 mois. Deuxième plus forte hausse de ce baromètre. Tassin-la-Demi-Lune, plus forte baisse de ce baromètre, - 3.7 %, reste tout de même l’une des communes les plus chères : 260 300 € pour un trois-pièces.
A l’inverse, parmi la douzaine de villes très actives pour l’immobilier neuf dans la Métropole de Lyon, Vénissieux est la plus abordable : 171 000 €, + 1 %, pour un T3. Idem à Vaulx-en-Velin, + 5.45 %, à 172 100 € pour un trois-pièces. Des villes bien desservies qui profitent du dynamisme démographique de la métropole en accueillant une partie des 15 000 nouveaux habitants qui s’y installent chaque année. A noter que les baisses de prix se font, elles, assez rares : 3 pour 9 hausses sur le dernier semestre.
Méthodologie : une méthode de calcul en temps réel
Le prix moyen actuel de l’immobilier neuf dans les villes de la Métropole de Lyon a été calculé le vendredi 7 avril 2017 par type de surface, selon les prix indiqués chaque jour par les annonceurs du site Trouver-un-logement-neuf.com : sur une base minimale de 3 programmes immobiliers neufs différents pour chaque localité, soit plusieurs centaines de prix de logements neufs, comparés à 6 mois en arrière.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2017

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2017

Simulation gratuite PTZ
bot