Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Chiffres clés Edition du

Comment débute l’année pour l’immobilier neuf en IDF ?

immobilier neuf Paris 75
A l'inverse de la tendance régionale, l'immobilier neuf à Paris rebondit au premier trimestre 2020, tandis que le prix des logements neufs y baisse.

Tags : Immobilier neuf Ile-de-France, immobilier neuf Paris, immobilier neuf Grand Paris, prix immobilier neuf, ADIL


Avant les effets de la crise liée au Covid-19, le marché du logement neuf en Ile-de-France reculait d’un quart au premier trimestre, d’après l’ADIL de Paris. Retour sur l’immobilier neuf à Paris et sa région début 2020.

6 500 logements neufs ont été vendus en Ile-de-France au premier trimestre, selon les chiffres de l’Observatoire du Logement de l’ADIL de Paris, soit un quart de moins qu’au premier trimestre 2019. Voici comment se porte l'immobilier neuf en Ile-de-France début 2020.
A l’exception de Paris : + 39 %, moins d’acheteurs se sont manifestés dans l’ensemble des départements franciliens en ce début d’année, alors même que la période de confinement ne concernait qu’une quinzaine de jours. L’immobilier neuf en Ile-de-France a ainsi diminué de 26 % en comparaison du dernier trimestre 2019 et de 24 % par rapport au premier trimestre 2019. 


L’immobilier neuf en Seine-Saint-Denis, premier département francilien


En volume, la Seine-Saint-Denis, avec 1 515 logements neufs vendus, demeure le territoire le plus actif de la région, suivie par l’immobilier neuf des Hauts-de-Seine et 1 218 ventes. Le reste des départements franciliens ne dépasse pas le seuil des 1 000 transactions. Les acheteurs ont privilégié l’immobilier neuf dans le Grand Paris qui regroupe 56 % des contrats de vente signés. 

6 000 logements neufs mis en vente en Ile-de-France


Reste le problème du manque de renouvellement de l’offre. Le niveau des commercialisations continue de chuter. Moins de 5 900 logements neufs ont été mis en vente au premier trimestre 2020, soit un nouveau recul de 9 % en un an. 
Certains territoires s’en tirent mieux que d’autres. Ainsi, l’immobilier neuf à Paris enregistre une progression des mises en vente de 60 % mais dans des volumes très faibles. Cela progresse aussi en Seine-Saint-Denis : + 16 % et dans les Yvelines : + 68 %. Avec près de 1 500 unités, une commercialisation sur quatre a vu le jour en Seine-Saint-Denis au premier trimestre 2020. 
A contrario, l’immobilier neuf dans le Val-de-Marne et le Val-d’Oise essuient une baisse respective de 32 % et 37 %. En grande couronne, le logement neuf en Essonne et dans le Val-d’Oise ont enregistré moins de 500 nouvelles commercialisations.

Rebond du stock de logements neufs à Paris


Malgré le recul des ventes, le niveau des mises en vente ne compense pas et c’est l’offre commercialise disponible qui se réduit encore : - 17 % sur un an, - 4 % d’un trimestre à l’autre. Les stocks se réduisent, parfois de façon drastique : - 42 % pour l’immobilier neuf du Val d’Oise,
prix immobilier neuf Hauts-de-Seine
L'immobilier neuf dans les Hauts-de-Seine reste le deuxième le plus cher d'Ile-de-France au terme du premier trimestre 2020.
- 21 % dans les Hauts-de-Seine, - 20 % en Essonne. Paradoxalement, rebond pour le stock de logement neuf à Paris : + 28 % mais dans des volumes, là encore, très faibles : 351 logements neufs en vente, dont un tiers de trois-pièces, fin mars dans la capitale. 


Quel prix pour un logement neuf en Ile-de-France ?


Ce rebond des stocks entraîne une « surprenante » baisse des prix de l’immobilier neuf à Paris : - 2,8 %, tout en restant le département le plus cher de l’Ile-de-France, à 12 625 €/m². Ailleurs, cela continue de grimper entre 4 % et 10,2 % sur un an pour l’immobilier neuf dans les Yvelines. Le prix du neuf dans les Yvelines qui se classe ainsi sur le podium des départements franciliens les plus onéreux, à 5 233 €/m², derrière les Hauts-de-Seine, 7 351 €/m². 
A noter désormais que tous les départements d’Ile-de-France affichent un prix moyen dans l’immobilier neuf supérieur à 4 000 €/m² puisque même l’immobilier neuf en Seine-et-Marne a dépassé ce seuil depuis la fin de l’année 2019 pour atteindre 4 027 €/m² fin mars.
Par Vincent Durand

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2020

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2020

Simulation gratuite PTZ
bot