Recherche d'articles

 
 
Conseils pratiques Edition du

A quoi va ressembler l’immobilier neuf en 2018 ?

logement neuf 2018
Le passage au 1er janvier 2018 apporte son lot de changements pour l'immobilier neuf, après l'adoption de la loi de finances pour 2018.

Tags : Immobilier neuf 2018, PTZ, dispositif Pinel, APL Accession, loi de finances 2018


La loi de finances pour 2018 a été définitivement adoptée et en découle de nombreux changements pour l’immobilier neuf comme le recentrage des dispositifs Pinel et PTZ et la suppression de l’APL Accession. Tour d'horizon des changements de 2018 pour le logement neuf.

Recentrage progressif des dispositifs Pinel et PTZ, suppression de l’APL Accession, création de l’IFI... l’adoption par les parlementaires de la loi de finances 2018 ce jeudi 21 décembre permet d’en savoir plus sur ce que sera l’immobilier neuf en 2018.
En effet, après la présentation de la stratégie logement du gouvernement fin septembre et en attendant la future loi logement, baptisée loi Elan, au cours du premier trimestre 2018, la loi de finances 2018 a déjà permis de dessiner de nouveaux contours pour le marché du logement neuf.

Dispositif Pinel prorogé mais recentré


Comme attendu, la loi Pinel a donc été prorogée pour quatre années, soit jusqu’au 31 décembre 2021. Ce dispositif de soutien à l’investissement locatif sera en revanche recentré sur les zones les plus tendues : zones A, Abis et B1 du zonage Pinel, soit les grandes métropoles, la Côte d’Azur ou encore le Genevois français…
En effet, les zones détendues, B2 et C, seront progressivement exclues du dispositif. Les villes éligibles jusqu’ici dans ces deux zones ne pourront le rester que si les programmes neufs sont déjà en cours de montage, c’est-à-dire si le permis de construire a été déposé avant le 31 décembre 2017 et si la vente est actée avant le 31 décembre 2018.

Pour en savoir plus : Loi Pinel 2018, ce qui va changer pour investir dans l’immobilier neuf

Changements aussi pour le Prêt à Taux Zéro 2018


L’article 40 de la loi de finances apporte aussi des changements pour le Prêt à Taux Zéro, dispositif de soutien à l’accession à la propriété. Si le PTZ est prolongé également pour quatre ans dans les zones tendues, sa quotité dans les zones détendues, B2 et C, est abaissée de 40 à 20 % pour les deux années à venir dans le logement neuf.
Afin d’évaluer sa pertinence, le gouvernement devra remettre au Parlement un rapport d’évaluation d’ici le 1er septembre 2019.
A noter que la trentaine de villes concernées par un contrat de redynamisation de site de défense, c’est-à-dire des villes ayant subi la fermeture d’un site militaire resteront éligibles au PTZ avec une quotité de 40 % jusqu’en 2022 c’est-à-dire comme à Laval, Cambrai, Arras, Châlons-en-Champagne, Metz, Caen, Dijon, Briançon, Limoges, Reims…

Suppression de l’APL Accession


Malgré une forte mobilisation des professionnels et notamment de LCA-FFB sur les réseaux sociaux, le gouvernement est parvenu à supprimer l’APL Accession dans le neuf qui aidait jusqu’ici 50 000 ménages modestes à devenir propriétaire. C’est dans l’article 52 relatif à la réforme des aides au logement que cette suppression a été actée pour l’immobilier neuf, alors que cela sera maintenu pour deux ans dans l’immobilier ancien et dans certaines zones détendues définies ultérieurement. Un arrêté ministériel précisera par la suite les communes éligibles.
Nombreux ont été les professionnels à alerter sur cette réforme jugée de court terme pour le budget de l’Etat. En effet, selon les calculs du Crédit Foncier, un ménage de 35/40 ans, sous conditions de ressources, touche 260 € par mois d’aides en tant que locataire, contre 155 € par mois s’il devient propriétaire et bénéficie alors des APL Accession, soit un écart de près de 120 000 € sur 20 ans… Le monde de la construction espère maintenant que le projet de loi sur le logement, la loi Elan, revienne sur cette décision.

Lire aussi l’interview de Jean-Philippe Ruggieri, Nexity : « dire que le logement coûte de l’argent à l’Etat est un scandale »

Enfin, la loi de finances pour 2018 confirme aussi la création de l’IFI, Impôt sur la Fortune Immobilière, en remplacement de l’ISF, Impôt de Solidarité sur la Fortune. Il concernera donc encore moins de contribuables, mais sera concentré sur leur patrimoine immobilier d’une valeur supérieure à 1,3 million d’euros.
Le budget 2018 confirme aussi la prolongation pour une année du dispositif Censi-Bouvard pour soutenir l’investissement locatif dans les résidences étudiantes et les résidences pour seniors. Est également créée une disposition spécifique pour libérer du foncier constructible avec un abattement sur les plus-values immobilières allant de 70 à 100 % quand il s’agit d’y construire du logement neuf.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2018

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2018

Simulation gratuite PTZ
bot