Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Conseils pratiques Edition du

A quoi va ressembler ce printemps de l'immobilier 2021 ?

printemps immobilier 2021
Pourquoi ne faut-il pas attendre plus longtemps pour acheter un logement dans l'immobilier neuf ? © Shutterstock

Tags : Immobilier neuf, printemps de l'immobilier


C’est le premier et traditionnel temps fort de l’année pour l’immobilier : le printemps de l’immobilier est un rendez-vous incontournable pour ceux ayant un projet d’acquisition d’un logement neuf et cette année 2021, malgré le contexte actuel, ne déroge pas à la règle. Voici pourquoi !



Après deux années exceptionnelles en 2016 et 2017, une année 2018 en retrait, 2019 stable, une année 2020 hors-norme en raison de la pandémie, 2021 porte des attentes fortes en matière d’immobilier neuf. Même si des inquiétudes demeurent au niveau de l'offre, de nombreux voyants restent au vert comme des taux d’intérêt historiquement bas, de quoi rendre ce printemps de l’immobilier 2021 très intéressant pour tous ceux qui ont un projet d’achat. En effet, les atouts ne manquent pas et la donne pourrait changer dans le futur, alors pourquoi tergiverser plus longtemps ?

 

Profiter des salons digitaux de l’immobilier neuf

 

En raison de la pandémie, les salons de l’immobilier neuf du printemps n’auront vraisemblablement pas lieu en ce premier semestre 2021. S’ils permettent d’habitude aux porteurs de projet de rencontrer dans un même lieu l’ensemble des interlocuteurs pour finaliser leur achat dans le neuf : promoteurs, mais aussi courtiers, constructeurs de maisons, notaires… d’autres solutions existent. Certains salons sont transformés en des rendez-vous entièrement digitaux. Pas besoin de se déplacer, pas d’horaires à respecter pour l’accès aux conférences qui se fait à distance. Des webinaires sur l’immobilier neuf, la TVA réduite, la loi Pinel… seront proposés. L’internaute pourra se rendre en ligne sur chaque stand, prendre rendez-vous auprès des exposants… 

Lire aussi - Achat sur plan : la signature électronique devient-elle la norme ?

 

Depuis le confinement strict de mars, avec le couvre-feu et autres confinements localisés le weekend désormais, les promoteurs immobiliers se sont aussi réinventés pour rester en contact avec ceux qui veulent acheter pour habiter ou investir. Rendez-vous en visioconférence, signature électronique à distance pour le contrat de réservation… une large gamme de services digitaux sont proposés par les constructeurs et promoteurs.  

Lire aussi - Confinement et achat VEFA : le retour des visites virtuelles

 

Printemps immobilier 2021 : les avantages de l’achat d’un logement neuf

 

Comme les années précédentes, l’immobilier neuf est soutenu par deux dispositifs très incitatifs, tant pour les accédants à la propriété que pour les investisseurs. En effet, le PTZ 2021, Prêt à Taux Zéro, permet toujours de resolvabiliser de très nombreux ménages primo-accédants, souhaitant devenir propriétaire pour la première fois.

Exemple : à Villeurbanne, en zone A, une famille de 4 personnes peut obtenir un prêt complémentaire jusqu’à 120 000 € gratuitement, sans intérêt. A cela, s’ajoute des différés de remboursement incitatifs. De quoi aussi acheter plus grand ou mieux placé.

loi pinel 2021
Avant des modifications en 2023, la loi Pinel 2021 permet toujours de défiscaliser tout en se constituant un patrimoine immobilier. © DR
Pour les investisseurs dans les zones tendues, la loi Pinel 2021 permet, elle, une importante défiscalisation, tout en se constituant un patrimoine pour l’avenir et/ou en logeant ses propres enfants ou parents.

Exemple : pour l’achat d’un studio d’une valeur de 100 000 €, financé par un crédit de 90 000 €, soit une mensualité de 463 € sur 20 ans (taux 1.55 %), ce qui représente l’équivalent du prix d’un loyer dans une grande ville de la zone B1 comme Strasbourg ou Toulouse.

Autre atout qui profite au marché immobilier actuellement : les taux d’intérêt restent historiquement bas. Si le record a été atteint en novembre 2019, en ce printemps de l’immobilier 2021, les courtiers annoncent des taux très avantageux pour les meilleurs profils ou profils à potentiel : 0,58 % sur 15 ans et 0,72 % sur 20 ans pour les taux les plus bas en ce mois de mars. Même pour les taux moyens, on peut emprunter à 0,95 % sur 15 ans, 1,10 % sur 20 ans, - 1,35 % sur 25 ans, selon les derniers barèmes du courtier Empruntis.

Lire aussi - Crédit immobilier : les taux de nouveau proches des records

 

Achat immobilier : pourquoi agir dès maintenant ?

 

Un an après le début de la pandémie de Covid en France, après le report des élections municipales et l’arrivée de nouvelles équipes à la tête des certaines grandes villes, ce qui a bloqué ou retardé de nombreux projets, l’offre reste toujours au plus bas en France : en recul de 14 % en un an. Les mises en vente de nouvelles opérations immobilières ont fortement chuté partout dans l’hexagone : - 33 % en un an, notamment dans certaines villes des métropoles, créant un manque de renouvellement de l’offre. 

Pour l’heure, le manque d’offre est compensé par le recul des ventes : - 23 % en 2021, chiffres FPI. Mais si les ventes devaient repartir à la hausse, grâce à l’épargne thésaurisée durant les périodes de confinement par exemple, la pénurie pourrait être proche. 

Qui dit pénurie, dit aussi pression sur les prix des logements neufs, qui sont restés stables au niveau national en 2020 mais qui ont quand même augmenté fortement dans certaines métropoles et notamment des villes moyennes et vertes très recherchées depuis le confinement : + 7,1 % au Mans ; + 5,3 % à Nantes Métropole, + 4,7 % à Rennes et Angers Métropole.

 

Profiter de la baisse des prix du neuf en Ile-de-France

 

RE 2020
La future réglementation environnementale, prévue pour 2022, pourrait entraîner une nouvelle hausse des prix du neuf © DR
A l’inverse, le prix de l’immobilier neuf en Ile-de-France a reculé de 6,9 % à 4 962 €/m², hors parking et en TVA pleine. Autant en profiter si vous avez un projet immobilier en région parisienne et un financement à boucler. Faute d’offre renouvelée, la hausse des prix pourrait rapidement reprendre partout en France.

 

Anticiper une reprise de la hausse des prix

 

Autre intérêt à agir dès cette année, outre des taux d’intérêt toujours très attractifs : la stabilité des dispositifs de soutien à l’accession et à l’investissement locatif : PTZ et loi Pinel sont reconduits pour les mois à venir ; mais un recentrage du dispositif Pinel est d’ores et déjà prévu pour 2023 et 2024. 

On sait aussi que l’entrée en vigueur de la RE 2020, nouvelle réglementation environnementale, à compter du 1er janvier 2022, va entraîner une hausse du coût de la construction en raison d’impératifs nouveaux et élevés en matière de construction durable. Réglementation environnementale qui va pousser les prix à la hausse également, notamment dans la construction de maisons neuves, secteur qui sera le premier à devoir appliquer les nouveaux seuils. Autant anticiper dès maintenant.

Par Céline Coletto

Conclusion : malgré le manque d’offre, si vous trouvez la perle rare, il ne faut pas laisser passer cette période propice à l’achat immobilier où les taux d’intérêt sont très attrayants, surtout avec l’appui du PTZ pour devenir propriétaire de sa résidence principale ou grâce au dispositif Pinel pour investir dans l’immobilier neuf.


NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2021

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2021

Simulation gratuite PTZ
bot