200 Pass Propriété à saisir !

Recherche d'articles

 
 
Dossiers du neuf Edition du

Qu’est-ce qui pourrait freiner l’immobilier neuf à Rennes et en Bretagne ?

appartement neuf Rennes
Vient d'avoir lieu la pose de la première pierre du programme neuf Le Panorama, symbole du dynamisme de l'immobilier neuf à Rennes. © Le Panorama / Réalités

Tags : Immobilier neuf Rennes, immobilier neuf Bretagne, FPI


L’immobilier neuf en Bretagne et plus précisément sur la métropole de Rennes ne cesse de progresser. Après une année 2016 exceptionnelle, le début 2017 profite d’une nouvelle hausse des ventes de logements neufs. Tour d’horizon du marché du logement neuf breton.

Après avoir augmenté de + 82 % en deux ans, après avoir retrouvé le niveau historique de 2010, les ventes de logements neufs continuent de progresser en Bretagne et notamment sur Rennes Métropole au premier trimestre 2017. Pourtant, rien ou presque ne semble pouvoir freiner l’immobilier neuf breton.
En effet, sur les trois premiers mois de 2017, les réservations ont augmenté de 15 % de Brest, à Vannes, en passant par Lannion, Lorient, Quimper, Rennes, Saint-Brieuc et Saint‐Malo, les territoires examinés par l’observatoire Oreal. Ce sont ainsi plus de 1 200 logements neufs qui ont été vendus en un trimestre.

Les investisseurs de plus en plus présents sur le marché du neuf breton


Cette nouvelle progression des ventes s’explique par la forte présence des investisseurs. Avec 725 ventes à investisseurs, cela représente une augmentation de 29 % comparé au premier trimestre 2017 et même + 31 % sur Rennes Métropole. Leur part dans les ventes aux particuliers passe ainsi en un an de 54 % à 60 % au premier trimestre 2017. L’effet TGV, rapprochant encore davantage la capitale de la Bretagne à Paris, en est certainement une des raisons.
En revanche, les acheteurs en accession à la propriété sont eux moins nombreux en ce début 2017. Ils représentent 479 ventes, soit - 1 % sur le marché du neuf breton, mais - 5 % sur Rennes Métropole au premier trimestre 2017.

Vers un manque de logements neufs commercialisés ?


Autre sujet d’inquiétude pour le logement neuf breton : le manque d’offre. Au premier trimestre 2017, on comptabilise 1 387 logements neufs mis en ventes, soit ‐ 6 % par rapport au premier trimestre 2016 ; mais ce qui pourrait poser problème dans le futur, c’est surtout le recul enregistré sur Rennes Métropole : ‐ 46 % en un an.
Du coup, l’offre commerciale recule sensiblement avec 4 722 logements disponibles à fin mars 2017, soit ‐ 4 % en 12 mois, cette offre représentant 10,4 mois de commercialisation. Rennes Métropole concentre 53 % de cette offre commerciale : l’agglomération de Vannes : 12 %, celle de Lorient : 9 %, Brest : 8 % et 4 % à Saint-Malo.

Stabilité des prix de l’immobilier neuf à Rennes Métropole


Paradoxalement, malgré cette pression sur l’offre de logements neufs disponibles, les prix de vente restent plutôt stables en Bretagne : - 0.2 % à moins de 3 300 €/m².
La métropole de Rennes reste elle sous la barre des 3 500 €/m² au terme du premier trimestre 2017, à 3 468 €/m², en recul de - 1.2 % en un an. Baisse également à Lorient : - 4.6 % à 3 282 €/m², - 1.6 % à Brest à 2 836 €/m².
En revanche, le prix de l'immobilier neuf à Vannes grimpe : + 3 % à 3 155 €/m² et même + 6 % à Saint-Malo, à 3 374 €/m². Une quasi-stabilité des prix qui devrait encore permettre de séduire les investisseurs dans les prochains mois.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2017

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2017

Simulation gratuite PTZ
bot