Recherche d'articles

 
 
Dossiers du neuf Edition du

L’immobilier neuf en Provence peine à redécoller, faute d’offres !

immobilier neuf Marseille
L'immobilier neuf à Marseille et en Provence reste à la peine, malgré des prix du neuf plutôt stables. © S Guillermain / Ville de Marseille

Tags : Immobilier neuf Marseille, immobilier neuf Provence, FPI


Après une année 2015 exceptionnelle, l’immobilier neuf en Provence, de Marseille à Aix-en-Provence, est plus à la peine en 2016, en raison d’une pénurie de nouvelles opérations de logements neufs, analyse la FPI de Provence. Explications.

L’immobilier neuf à Marseille et sur l’ensemble de la Provence paraît bien compliqué, d’après les dernières données de l’OIP, Observatoire Immobilier de Provence. Si l’année 2015 avait été exceptionnelle, effet de rattrapage, la reprise ne se confirme pas en 2016, selon les chiffres détaillés par la FPI de Provence.
Lien de cause à effet, les promoteurs pensent que le manque d’offres explique le recul des ventes. C’est ainsi que la baisse des nouveaux logements mis en vente qui atteint - 14 %, entrainerait le recul de 7 % des réservations.
L’offre commerciale à fin décembre 2016 reste proche de son niveau de 2015, avec 7 718 logements en commercialisation, soit - 2 %. 26 % de l’offre commerciale à l’unité, n’est pas encore mise en chantier, contre un tiers fin 2015 et 64 % est en cours de construction contre 52 % l’année précédente. Ainsi, l’offre commerciale disponible « clés en main » a diminué à 10 % en un an.
La demande reste forte pour les logements neufs offrant une TVA réduite : les réservations en TVA réduite passant tout de même de 641 à 688 unités. En revanche, les ventes en bloc, aux bailleurs sociaux notamment, diminuent
immobilier neuf Var
En 2016, l'immobilier neuf varois a été plus fort qu'en 2014; mais moins dynamique qu'en 2015.
de moitié !
Malgré la pression sur l’offre, le prix moyen de l’immobilier neuf sur le secteur de l’OIP reste quasi stable : + 1 % à 3 028 €/m², hors parking.

Des ventes stables dans les Bouches-du-Rhône, en baisse à Marseille


Reste que dans le détail, le marché du neuf en Provence est parfois très contrasté. Si les ventes restent stables sur l’ensemble du département des Bouches-du-Rhône : - 1 % comparé à 2015, malgré un recul des mises en vente de 9 % ; les ventes dans l’immobilier neuf à Marseille intra-muros recule de 11 %, avec des commercialisations en forte baisse : - 19 % en un an. Le prix de l’immobilier neuf à Marseille reste stable à 3 779 €/m².
Direction Aix-en-Provence, où malgré de bons résultats observés en fin d’année, la conjoncture commerciale enregistrée sur l’ensemble de l’année 2016 est en ralentissement. Si l’offre nouvelle est identique à l’année 2015, les réservations diminuent de 14 %. Dans un contexte où l’offre commerciale se redresse fortement à fin décembre 2016 : + 42 %, le prix de l’immobilier neuf à Aix-en-Provence est en forte diminution : - 6 % en un an, à 4 619 €/ m², hors parking.

Morosité aussi pour l’immobilier neuf dans le Var


Le Var avait été très positivement marqué par l’année 2015, l’offre nouvelle et les réservations avaient presque doublé, due à la mise sur le marché de logements vendus en bloc en grande quantité (884 unités). L’année 2016, plus modérée en bloc (261 unités commercialisées) repart sur des niveaux plus hauts que 2014, mais régresse comparé à 2015. L’offre commerciale recensée en fin d’année, avec 2 416 logements disponibles enregistre une baisse de 8 % en un an. Le prix moyen des logements neufs dans le Var augmente de + 2 % à 4 529 €/m² en 2016.
A l’inverse, d’autres grandes métropoles, comme Lyon par exemple, Marseille et le territoire de Provence n’est donc pas encore entrée dans la même dynamique d’attractivité pour le marché du neuf.

Reprise confirmée pour la maison neuve en Provence

Selon l’indicateur Markemétron, fourni par la LCA-FFB, comme sur le plan national, les ventes de maisons individuelles, dans la région provençale, progressent de + 20 % en 2016, après + 2 % en 2015. Mais, il s’agit d’être prudent car cette accélération est plutpot un rattrapage après les années noires de 2010 où, pour cause de foncier trop cher notamment, les ventes avaient été divisées par deux.  En effet, le rapport entre le prix moyen des terrains constructibles et le revenu moyen des ménages est en Provence le plus défavorable de France.
Malgré la relance offerte par le PTZ, 27 % seulement des acquéreurs de maisons individuelles dans le département ont acheté une maison à moins de 128 000 €, hors foncier hors branchements, contre 45 % en 2010, quand 37 % des acquéreurs, proportion stable, ont acheté une maison entre 128 000 et 165 000 €. Si cela montre une relative stabilisation de l’accession en moyen de gamme, l’entrée de gamme baisse, elle, fortement. « C’est donc bien de là qu’est venu l’essentiel de la forte baisse du marché en 6 ans », conclut la LCA-FFB des Bouches-du-Rhône.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2017

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2017

Simulation gratuite PTZ
bot