200 Pass Propriété à saisir !

Recherche d'articles

 
 
Dossiers du neuf Edition du

L’immobilier neuf à Tours dynamise tout le Centre Val-de-Loire

immobilier neuf Tours Métropole
Après une année record en 2016, l'immobilier neuf à Tours continue sur sa lancée début 2017. De quoi distancer les autres villes de la région Centre. © Ville de Tours / S Chevinon

Tags : Immobilier neuf Tours, immobilier neuf Orléans, FPI


Après une excellente année 2016, l’immobilier neuf en Centre Val-de-Loire se stabilise au premier trimestre 2017, malgré le dynamisme des ventes sur l’agglomération de Tours. Tour d’horizon du marché du neuf en région Centre.

Les ventes de logements neufs sont en léger recul au premier trimestre 2017 sur la région Centre Val-de-Loire, selon les chiffres de l’observatoire Ocelor. Reste que l’année 2016 avait été plutôt bonne et que certaines agglomérations continuent de rester dynamiques.
En effet, sur le plan régional, les réservations reculent de 4 %, soit 586 ventes en trois mois. Les ventes aux investisseurs sont en baisse de 4 % et représentent 63 % des acquisitions, tandis que les ventes aux occupants diminuent de 8 % en ce premier trimestre 2017.

Le logement neuf à Tours prend l’ascendant


Le marché du neuf à Tours et son agglomération lui, en revanche, continue sa belle dynamique et prend même l’ascendant sur les autres grands pôles de la région Centre. Après avoir enregistré une progression des ventes de 33 % en 2016 pour atteindre un niveau comparable à 2011, les ventes de logements neufs sont encore légèrement supérieures au premier trimestre 2016 : + 9 %, soit 259 ventes.
Si la Métropole de Tours profite de l’attrait des investisseurs : + 8 %, elle bénéficie également de la politique locale de soutien à l’accession à la propriété : + 11 % au premier trimestre 2017. En effet, l’agglomération tourangelle double le Prêt à Taux Zéro de l’Etat. La répartition investisseur/accédant se calque sur le premier trimestre 2016 avec un rapport de 63%-37%. A noter que les mises en vente progressent de 74 % pour atteindre 380 logements. Ceci impacte naturellement l’offre commerciale qui gagne 2 mois de commercialisation par rapport à la fin 2016 avec 1035 lots soit 11 mois de stock théorique.
En revanche, les
immobilier neuf Orléans
Le manque d'offre pourrait freiner le dynamisme de l'immobilier neuf à Orléans Métropole. © OT Orléans
prix de l’immobilier neuf à Tours et sa métropole augmentent au terme du premier trimestre : + 3 %, soit 105 €/m² supplémentaire pour atteindre 3 230 €/m². Comptez 4 400 €/m² dans le quartier Paul-Bert, 4 000 €/m² à Velpeau, 3 600 €/m² à Lakanal-Strasbourg et Rabelais, 3 400 €/m² à Saint-Symphorien, 3 100 €/m² à Europe et 3 000 €/m² aux Deux-Lions, le quartier le moins cher de Tours. Il faut prévoir 110 000 € pour acquérir un studio, 150 000 € pour un deux-pièces, 210 000 € pour un trois-pièces et 290 000 € pour un quatre-pièces dans le neuf à Tours.

L’immobilier neuf à Orléans augmente légèrement


Le marché du neuf orléanais enregistre lui un faible renouvellement de son offre de logements alors que ses ventes augmentent légèrement par rapport au premier trimestre 2016.
La région se comporte comme celle de Tours en ce qui concerne les réservations nettes : + 5 % mais seulement 178 logements neufs vendus au premier trimestre. Un marché soutenu par les ventes aux investisseurs qui représentent toujours deux tiers des acquéreurs : + 13 % au premier trimestre, tandis que les ventes aux occupants reculent de 24 %.

Lire aussi - Deux programmes neufs d'Orléans Métropole récompensés

Contrairement à Tours Métropole, l’offre commerciale ne cesse de chuter avec 669 lots en commercialisation contre 897 au premier trimestre 2016 et 792 en fin d’année 2016. Cela fait passer cette offre à moins de 10 mois de commercialisation. En fait, les mises en ventes sont au plus bas ce trimestre depuis plus d’un an et diminuées de moitié par rapport au premier trimestre 2016. Comptez 3 322 €/m², parking inclus, pour acquérir un logement neuf sur Orléans Métropole.

Ralentissement pour le logement neuf à Chartres


Dans la région de Chartres, troisième grand pôle pour l’immobilier neuf dans la région Centre, la situation est plus tendue avec seulement 42 réservations au cours du premier trimestre, en fort recul comparé au même trimestre en 2016, mais stable par rapport au quatrième trimestre. Les ventes aux investisseurs reculent de 21 %, les ventes aux occupants de 28 %.
Les ventes aux investisseurs deviennent du coup inférieures à celles à occupants, 45 % contre 55 %, ce qui est une première depuis plus d’un an. Prévoir 3 422 €/m², stationnement inclus, pour acheter un appartement neuf à Chartres. Pour l’observatoire Ocelor, il faudra prudemment attendre la fin du premier semestre pour une tendance plus véridique pour l'immobilier neuf à Chartres. Une prudence valable dans toute la région Centre.

Près de 4 logements neufs sur 5 à Tours Métropole sont des T2 et T3

A noter qu’en matière de typologie des logements neufs sur le territoire de Tours Métropole, on compte seulement 3 % de studios, 78 % de T2 et T3, 17 % de T4, et 2 % de cinq-pièces. Une programmation qui se retrouve dans les dernières opérations lancées : 400 logements neufs à Chambray-lès-Tours, un peu moins de 200 à Saint-Cyr-sur-Loire. Dans le quartier Rabelais, à Tours, Icade commercialise 68 logements neufs, à Saint-Symphorien, Tours Promotion construit 50 logements neufs. A noter que le nombre de logements par opération est passée de 20 à 35 lots en quelques mois.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2017

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2017

Simulation gratuite PTZ
bot