Recherche d'articles

 
 
Interviews Edition du

Alain Taravella, Altarea Cogedim : « faire vivre la ville »

Alain Taravella, président d'Altarea Cogedim
Alain Taravella, président d'Altarea Cogedim, était l'un des grands témoins du 47ème Congrès de la Fédération des Promoteurs Immobiliers.

Tags : Immobilier neuf, promoteur immobilier, Altarea Cogedim


Grand témoin du 47ème Congrès de la Fédération des Promoteurs Immobiliers, Alain Taravella, président d’Altarea Cogedim, évoque le logement mais surtout la morceau de ville de demain car c’est à cette échelle désormais que les promoteurs travaillent, selon lui. Rencontre

Selon vous, l'une des nouvelles missions des promoteurs est de construire sur le long terme pour imaginer comment cela va évoluer dans le temps, alors justement comment sera la ville de demain ? Et notamment le logement du futur ?

« Nous construisons déjà des morceaux de ville agglomérés qui forment une grande métropole. On y trouvera des emplois, des commerces, de l’offre hôtelière, des logements, ce seront des villages urbains intenses, avec plus de hauteur et où les personnes auront tout à proximité.
Si le commerce est en train de changer en raison d’internet, si les bureaux évoluent avec le télétravail, le logement lui existera toujours demain. Si on pourra peut-être se passer de voiture, il faudra toujours loger les familles. Quelle que soit la forme de cette cellule familiale : recomposée ou différente du modèle traditionnel, le logement résistera, même s’il devra s’adapter aux nouvelles mœurs.
Moi, j’imagine un logement près des villes pour en finir avec l’étalement urbain ; même si du coup, on assiste à une diminution du nombre de mètre carré par logement. Cette baisse de la surface sera compensée par des innovations digitales et par davantage d’espaces communs.
Oui, aujourd’hui, les logements ont tous une cuisine, une salle de bain, mais ce n’était pas le cas il a seulement 50 ans en arrière. Le logement devrait donc encore évoluer selon les modes de vie.
Mais plus que le logement, il faut plutôt penser au niveau des quartiers de demain. On n’a pas de quoi être fier des quartiers construits dans les années 50/60/70 ; alors qu’aujourd’hui, les gares du Grand Paris offrent à leur quartier un lien direct avec les transports, créent l’animation autour…
Alors vaut-il mieux habiter une tour de 15 ou 20 étages intra-muros ou résider à 50 km de Paris ? Oui, pour habiter loin du centre, si tous les services sont autour. Je privilégie plutôt l’intensité que l’étalement. Mais, de toute façon, il faudra penser innovations, nouveaux modes de vie, digital, développement durable pour combiner la ville du futur et la qualité de vie ».

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2017

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2017

Simulation gratuite PTZ
bot