Recherche d'articles

 
 
Interviews Edition du

Christophe Glock, Pierres et Territoires de France : « nous construisons dans toute l'Alsace »

Christophe Glock, président de Pierres et Territoires de France Alsace
Christophe Glock, président de Pierres et Territoires de France Alsace, qui croit à la géothermie et autre construction bois dans le logement neuf.

Tags : Immobilier neuf Strasbourg, immobilier neuf Alsace, promoteur immobilier, Pierres et Territoires de France Alsace


Président de Pierres et Territoires de France Alsace, du groupe Procivis, Christophe Glock évoque le marché du neuf alsacien et notamment strasbourgeois, mais aussi l’intérêt de son entreprise pour les énergies renouvelables et la construction bois.

- Quel est votre ressenti à propos du marché du neuf dans le Grand Est et notamment en Alsace ?

« L’Alsace offre un marché du neuf dynamique, malgré la stagnation enregistrée en 2017. On y ressent toujours l’impact du zonage administratif et l’attrait de l’eurométropole de Strasbourg. Les prix continuent d’augmenter aux alentours de 3 600 €/m² dans la métropole strasbourgeoise, mais cela la place à la 10ème position des grandes métropoles. Cette évolution des prix est maîtrisée et régulière, sans grande fluctuation et cela reste un atout. Les prix restent tout de même élevés et il faudra donc continuer à être vigilant sur ce point.
D’autant que le marché offrait des éléments favorables en 2017 : des taux d’intérêt bas, un PTZ et une loi Pinel applicables presque partout. A compter de 2018, l’Alsace sera impactée par le recadrage de ces deux dispositifs puisque la plupart des communes alsaciennes sont en zone B2 et C. Si pour le dispositif Pinel, il y aura encore une certaine inertie pour la zone B2 pour les opérations dont le permis a été déposé avant 2018, l’impact sera plus fort sur l’accession à la propriété où la quotité du PTZ a été diminuée par deux depuis le 1er janvier. Il va donc falloir être vigilant pour éviter des disparités trop fortes entre les zones B1 et B2, d’autant que l’Alsace profite d’une bonne répartition de l’emploi sur tout le territoire, il ne faudrait pas que le logement ne se concentre que dans quelques zones. »

- Comment vous portez-vous plus précisément à Pierres et Territoires de France Alsace ?

« Notre particularité est justement d’avoir une couverture très large de toute l’Alsace, de l’extrême nord jusqu’à Saint-Louis au sud. Nous ne sommes pas uniquement sur l’eurométropole de Strasbourg comme la plupart de nos confrères, donc cela permet de répondre véritablement aux besoins des acquéreurs. D’autant que nous avons une offre très large : de l’accession sociale pour engager le parcours résidentiel au haut de gamme comme sur les opérations de Saint-Urbain et Saint-Maurice à Strasbourg avec des prix dans le haut de la fourchette.
Notre activité est progressive depuis plusieurs années. Nous avons enregistré une année 2017 relativement stable mais c’est le propre de notre entreprise qui couvre toute l’Alsace et qui subit moins les retournements ou envolées du marché. A noter que nous avons actuellement 18 programmes neufs en commercialisation, ce qui est un nombre très important pour nous et pour notre territoire. Cela permet de proposer une offre correspondant à la demande pour une clientèle majoritairement de propriétaires occupants. Nous étions à 80 % d’acquéreurs en résidence principale en 2016 et toujours largement au-dessus des 50 % en 2017. Un atout auprès des investisseurs qui savent qu’il y aura une répartition équilibrée entre occupants et locataires dans la future copropriété. »

- Comment parvenez-vous à attirer cette clientèle d’accédants à la propriété ?

«
appartement neuf Strasbourg
Escape, une tour bleutée de 17 étages, voilà le plus haut projet du moment chez Pierres et Territoires de France Alsace. © Escape / Strasbourg / PTDF Alsace
D’abord par un travail sur la typologie des logements, avec davantage de grands logements : plus de trois ou quatre-pièces dans nos opérations mais aussi des logements avec des surfaces élevées par typologie. Nos deux-pièces mesurent plutôt 48 m², que 42 ; nos trois-pièces 66 m² plutôt que 60 m²… cela permet d’améliorer la qualité d’usage de nos logements avec une surface confortable pour y vivre. Nous proposons aussi des annexes de type cellier, cave… même si cela a un coût. Il y a bien sûr la localisation de nos opérations mais aussi tout un dispositif d’accompagnement de nos acquéreurs pour aider au montage des dossiers de financement avec le PTZ, l’accession sociale… avec une personne référente que ce soit dans le Haut comme dans le Bas-Rhin.

- Vous avez livré une opération en géothermie profonde sur la ZAC Etoile de Strasbourg, pourquoi cet intérêt pour ce procédé ? Allez-vous la dupliquer ailleurs ?

« Nous faisions déjà de la géothermie classique depuis une dizaine d’années, on en trouvera aussi sur l’opération Saint-Maurice. Nous avons participé à un réseau de chaleur à Cronenbourg, nous montons notre propre réseau de chaleur pour une opération de 100 logements neufs à la Porte des Romains. Nous avions donc une appétence technique pour expérimenter cela. Il s’agit de trouver des solutions pour promouvoir les énergies renouvelables qui permettront de faire des économies, tout en étant bénéfiques pour la qualité de l’air. La particularité de cette opération est que l’innovation est intégrée dans les pieux des fondations. Les premiers retours sont bons, la technique est bonne. Nous avons installé des instruments de mesures dans une vingtaine d’appartements et nous aurons les premiers retours chiffrés au printemps. Pour ce qui est de dupliquer le procédé, il faut dire que cela nécessite des fondations profondes d’au moins 10 mètres et des caractéristiques géotechniques particulières, donc cela n’est pas duplicable partout. Mais pourquoi pas car la technique est maîtrisée désormais.

Lire aussi - La géothermie, solution d'avenir pour chauffer les logements neufs

Notre activité de syndic nous permet de suivre l’appropriation de ces logements neufs par leurs occupants et de tels dispositifs nécessitent une évolution des comportements des habitants. Quand l’énergie coûte moins chère, est-ce que les ménages ne vont pas avoir tendance à chauffer davantage, à vouloir une température plus élevée dans leur logement ?
En tout cas, il faut dire que nous proposons des bâtiments passifs, à base d’énergies renouvelables et qu’il sera difficile d’aller au-delà techniquement. Il n’y a plus vraiment de gains à obtenir sur ce créneau, les évolutions techniques seront trop chères par rapport à leur coût. Il va donc falloir faire davantage de pédagogie. Nous organisons déjà une première réunion d’informations auprès des futurs occupants avant la livraison, mais il faudra peut-être les poursuivre dans le temps, un ou deux ans après
appartement neuf Illkirch
Le promoteur alsacien lance une opération dans l'écoquartier Les Prairies du Canal à Illkirch, avec une terrasse partagée au dernier étage. © Côté Prairie / Illkirch / PTDF Alsace
l’emménagement. »

- Quelles sont les opérations emblématiques du moment et à venir chez Pierres et Territoires de France Alsace ?


« Pour 2018, nous allons poursuivre ce qui est engagé en continuant de couvrir toute l’Alsace comme à Haguenau dans le nord ; mais aussi dans Strasbourg avec Escape Saint-Urbain, ou encore dans le Haut-Rhin dans le secteur colmarien comme à Ingersheim avec des livraisons rapprochées d’ici 2018/2019 ou encore avec une opération bientôt dans Colmar.
Nous croyons également beaucoup au potentiel de Mulhouse, en zone B1, qui offre de l’habitat dans des gammes de prix abordables tout en étant qualitatif. Nous lancerons dans quelques jours un des derniers programmes neufs de la ZAC Nouveau Bassin qui est en cours d’achèvement : « Allure et Elégance ».
Pour ce qui est de l’eurométropole, nous sommes par exemple présents à Illkirch dans l'écoquartier « Les Prairies du Canal » avec l’opération « Côté Prairie ». Au printemps, nous lancerons 90 logements neufs à proximité de la clinique Rhéna, dans le secteur des Deux Rives, avec des bâtiments en ossature bois de 7 et 8 étages. Nous avons remporté deux des quatre lots de ce futur îlot bois de Strasbourg, qui doit permettre de faire la promotion de toute cette filière. »

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2018

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2018

Simulation gratuite PTZ
bot