Recherche d'articles

 
 

Le spécialiste pour trouver un logement neuf

Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Interviews Edition du

Julien Pemezec, Woodeum : « un logement neuf en bois, c'est un achat responsable »

Julien Pemezec, président Woodeum Résidentiel
Julien Pemezec, président de Woodeum Résidentiel revient sur le succès et les atouts de l'écoconstruction bois.

Tags : écohabitat, construction bois, Woodeum, label BBCA, logement neuf écologique, logement neuf bas carbone


Président de Woodeum Résidentiel, Julien Pemezec évoque l’essor de la construction bois en France, qui séduit tant les collectivités que les acquéreurs motivés par un achat responsable.

- Qu’est-ce que Woodeum ? Comment est née cette jeune entreprise ?

« Woodeum existe depuis 5 ans désormais. La société a été fondée par Guillaume Poitrinal et Philippe Zivkovic. Leader d’une nouvelle génération de promoteurs qui utilisent le bois massif, Woodeum imagine, développe et commercialise des immeubles de nouvelle génération pour bâtir sans nuisance une ville plus naturelle, plus belle et plus agréable à vivre. Spécialiste des technologies de construction bas carbone et membre fondateur de l’association pour le Bâtiment Bas Carbone, Woodeum est né de la conviction que la réduction de l’empreinte carbone des bâtiments et la recherche d’un cadre de vie et de travail plus naturel vont révolutionner la manière de concevoir et de bâtir la ville. Pour cela, il s’agit de substituer le béton par du bois. Nous avons ainsi déjà livré 250 logements neufs en structure en bois, 300 sont en chantier, quand 1700 sont maîtrisés et à lancer prochainement en Ile-de-France et principalement le secteur du Grand Paris, auxquels s’ajoute un portefeuille de 2 000 logements en développement. Sur les 1 700 logements en préparation, 800 seront lancés dès cette année en 2019. Nos objectifs fixés il y a 5 ans sont donc largement atteints. A noter que nous avons deux projets d’immeubles de belle hauteur à notre actif, l’un à Bordeaux en travaux (R+17) et l’autre en conception à Lyon (R+16). »

- Qu’est-ce que la construction en bois massif CLT ? 

« La singularité de Woodeum est en effet de construire des bâtiments neufs en  structure bois massif CLT. Le bois massif CLT, qui signifie cross-laminated timber ou bois lamellé contrecroisé, est une invention française dérivée du lamellé collé qui consiste à réaliser en atelier de grands pans de mur ou de plancher de 16 mètres de long pour 3 mètres de large. Si les sous-sols, les cages d’escalier ou d’ascenseurs, parfois les rez-de-chaussée… restent en béton, tout le reste de la structure est en bois. Du bois issu de forêts gérées durablement et labellisées. Nous nous engageons aussi à planter un arbre pour 10 m² de logements neufs réalisés. Toutes nos opérations sont labellisées BBCA, Bâtiment Bas Carbone, témoignage de la réduction de l’empreinte carbone de nos constructions. »

- Quels sont les atouts de l’écoconstruction bois ?

« Bien sûr, premier atout, l’aspect stockeur de carbone du bois, matériau bio-sourcé, qui contrairement aux autres matériaux de construction, n’émet pas de carbone.  Pendant sa croissance l’arbre absorbe le CO2, stocke le carbone et libère l’oxygène. Coupé à maturité et utilisé comme matériau de construction, le bois continue de stocker le carbone pendant plusieurs centaines d’années. A la place de l’arbre récolté, on a pris soin de replanter un jeune arbre qui recommence à son tour à pomper le CO₂. Une ressource renouvelable, qui vient contribuer à limiter le réchauffement climatique. 
Autre atout : la qualité acoustique élevée sur nos opérations livrées. Les tests montrent des résultats excellents, grâce à des solutions techniques spécifiques avec pose de chape acoustiques par-dessus le bois massif structurel. 
Il y a également la performance thermique du bois, 10 à 15 fois plus isolant que le béton et qui permet donc de réaliser des économies de charges importantes pour les futurs occupants. 
Il faut noter que toutes nos opérations sont conçues en BIM, une maquette numérique de haute technologie, dès la phase de conception. Tout est préfabriqué en atelier, découpé au
immobilier neuf Issy-les-Moulineaux
Chantier de construction d'un immeuble neuf à Issy-les-Moulineaux, qui a été livré sans réserve. © Woodeum
millimètre et acheminé par camions. De quoi accélérer la mise en œuvre des chantiers : 6 mois de gagnés environ par rapport à un chantier classique utilisant du béton. C’est un point très intéressant pour les acquéreurs face au temps long de la VEFA traditionnelle. Cette réduction du temps de chantier permet d’attirer une clientèle nouvelle qui ne se serait pas intéressée à l’immobilier neuf. 
La rapidité d’exécution permet aussi moins de nuisances sur le chantier avec entre 6 et 8 fois moins de rotations de camions que sur un chantier classique en béton. 
Nous réalisons également un travail important sur l’esthétique tant extérieure qu’intérieure. De grandes signatures architecturales dessinent nos opérations : Jean-Michel Wilmotte, Jean-Paul Viguier ou encore Nicolas Laisné… De quoi créer une rupture par rapport à ce qui a pu être fait et inscrire ainsi le bois dans la modernité. Le bois de structure devient aussi un élément décoratif avec un pan de mur laissé en bois dans un salon ou une chambre. Une touche de bois qui permet de rappeler la naturalité de l’ensemble. »

- Il y a aussi le sentiment de bien-être qu’apporte le bois ?

« Effectivement, c’est le sentiment qui ressort en parlant avec les premiers occupants de nos opérations. Ce sentiment de bien-être pourrait avoir deux origines : le bois est un régulateur naturel d’humidité et il n’y a pas de réverbération avec le bois ce qui apporte une sensation de calme dans les lieux. »  

- Nexity veut doubler sa production de logements neufs en bois d’ici 2020, d’autres grands noms de la promotion signent même des immeubles en bois de grande hauteur comme dans Euratlantique à Bordeaux, c’est véritablement l’avenir ou c’est un mode constructif qui restera quand même minoritaire, selon vous ?

« Nous avons la conviction chez Woodeum que ce n’est pas un effet de mode. Ce mode constructif est en train de s’ancrer véritablement auprès des collectivités et des aménageurs car plus naturel et avec moins de nuisances pour les villes. L’écoconstruction bois va s’inscrire dans le temps. » 

- Vis-à-vis des acquéreurs des logements, quels sont les retours ? D’abord au moment de l’acquisition ? Puis après la livraison et la possession des lieux ?

« Pour les acquéreurs, s’orienter vers un bâtiment plus sain, avec des matériaux bio-sourcés, c’est un acte responsable. L’élément déclencheur pour l’acquisition, c’est un projet de vie et c’est faire le choix d’habiter dans un lieu qu’on aime ; la construction bois est un élément différenciant et cela se voit sur la commercialisation de nos opérations. 
Parmi les 200 foyers qui occupent déjà nos premières résidences, les premiers retours font état bien sûr des économies réelles sur les charges ; mais aussi de ce confort acoustique ressenti et ce bien-être impalpable. Nos acquéreurs sont très fiers d’avoir fait ce choix écologique !
Pour les investisseurs, le premier mouvement s’est fait auprès des investisseurs institutionnels qui cherchaient des investissements RSE, c’est-à-dire s’inscrivant dans une démarche responsable, sociale et écologique. Puis, même sentiment auprès des investisseurs particuliers, qui réalisent ainsi un placement Pinel qui a du sens, un achat immobilier responsable. »

- Qu’est-ce qui vous surprend encore dans la construction bois plusieurs années après le lancement de Woodeum ?

« D’abord, la réalisation : la précision de la préfabrication qui se retrouve dans l’exécution avec des murs et des angles qui s’emboitent parfaitement. Un niveau de qualité très élevé qui se retrouve
logement neuf bas carbone Lyon
Basé en Ile-de-France, Woodeum a pourtant été choisi pour construire un îlot mixte et bas carbone, dont une tour de 17 étages à Lyon Confluence. © Woodeum
à la livraison avec moins de réserves dès nos deux premières opérations. A Issy-les-Moulineaux, nous avons même eu zéro réserve. 
Je constate aussi que les architectes se passionnent pour ce matériau. Avec sa technicité différente, il permet de réinventer les bâtiments. 
La construction bois permet aussi des bâtiments avec moins de murs porteurs à l’intérieur des logements. Les murs porteurs sont situés plutôt en façades et dans les couloirs. Cela permet une évolutivité du logement dans le temps, plus facile que face à des murs porteurs en béton. Cela simplifie la vie dans son propre appartement. »

- Woodeum a été désigné lauréat de plusieurs concours et appels à projet, où en sont les projets pour lesquels vous avez été choisis ?

« Nous avons remporté un lot de l’appel à projet urbain Inventons la Métropole du Grand Paris, Porte de Brancion pour une résidence pour jeunes apprentis surplombant le périphérique parisien. Le permis de construire devrait être déposé cet été pour un début des travaux l’année prochaine. La préfabrication en atelier démarrera pendant la phase de préparation des sous-sols. 


Nous avons aussi été choisis pour un îlot bas carbone à Lyon Confluence, soit 15 000 m² dont une tour en R+17. Le dépôt du permis de construire est prévu à l’automne. »

- En attendant, quelles sont les opérations emblématiques du moment ?

« A Rueil-Malmaison, dans l’écoquartier de l’Arsenal, nous démarrons les travaux de l’opération « Petraea ». Tous nos programmes neufs portant le nom d’un arbre. Deux opérations sont lancées à Vélizy-Villacoublay, imaginées par l’architecte Nicolas Laisné, dont l’une propose des balcons aux formes arrondies. A Bry-sur-Marne, l’architecte Jean-Paul Viguier signe une opération « Abélia » de 90 logements neufs, qui est la première à recevoir le label BBCA niveau excellent, grâce à un travail sur la conception et une production d’énergie couplant électricité et pompe à chaleur pour l’eau chaude sanitaire. De quoi atteindre un niveau de charges très bas. Livraison prévue fin 2020 ».
Par Céline Coletto
A retenir

- Julien Pemezec, président de Woodeum résidentiel, entreprise de promotion dédiée à l'écoconstruction bois, évoque les atouts du bois dans la construction neuve : matériau bio-sourcé, qui n'émet pas de carbone, 15 fois plus isolant que le béton...

- Woodeum a déjà livré 211 logements neufs, dont une opération à Issy-les-Moulineaux sans réserve. 292 logements sont en chantier ; 2 000 logements neufs sont en développement, principalement en Ile-de-France. 

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2019

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2019

Simulation gratuite PTZ
bot