Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Interviews Edition du

Sabine Mouillefarine : « Il est possible d'acheter un logement neuf chez Réalités pendant ce confinement »

Sabine Mouillefarine, Réalités
Sabine Mouillefarine, directrice générale maîtrise d'ouvrage chez Réalités, évoque l'agilité du promoteur nantais face au coronavirus. © Réalités

Tags : Immobilier neuf, Réalités, coronavirus


Directrice générale maîtrise d’ouvrage de Réalités, groupe de développement territorial, basé à Nantes, Sabine Mouillefarine évoque l’agilité du groupe face à l’épidémie de coronavirus, qui parvient à continuer son activité, malgré le confinement. Pour preuve : ses réservations sont stables en mars !


- Dès le 5 mars, à Réalités, vous communiquiez sur la finalisation de votre Plan de Continuité d’Activité, vous aviez anticipé très tôt les conséquences sanitaires de cette pandémie sur la France. Que prévoyait ce plan pour vos 380 collaborateurs ?

« C’est vrai que nous avions beaucoup anticipé en partant du principe d’un confinement alterné au départ. La moitié de la société devant être mise en confinement et en télétravail alternativement d’une semaine sur l’autre, de façon à nous entraîner pour le télétravail, vérifier que nous étions capables de le faire. Les quelques jours, semaines qui ont précédé l’annonce du confinement, nous avons beaucoup travaillé avec l’informatique pour vérifier que nos équipes aient les outils, les accès et que cela fonctionnait à distance. Il s’agissait dans notre Plan de Continuité d’Activité de se préparer au mieux au télétravail, tout en protégeant nos collaborateurs si l’un d’eux était touché. »

- Depuis la mise en place du confinement, comment ça s’est traduit concrètement pour les équipes ?

« La chance, chez Réalités, est que nous sommes bien équipés et très habitués à la visio puisque nous sommes un groupe avec plusieurs implantations régionales. Le télétravail, c’est beaucoup de visioconférences et un accès à distance aux serveurs. L’activité, en dehors des chantiers, a donc été maintenue. En équipes resserrées, les services ont continué à travailler leurs dossiers pour préparer les prochains permis de construire, pour démarcher des propriétaires pour la recherche foncière, pour monter de nouvelles opérations… Tout ce qui peut se faire à distance se poursuit. 
En revanche, deux arrêts un peu brutaux : les chantiers et la signature des actes notariés. Sur les chantiers, par mesure de précaution et jusqu’à ce que l’on sache dans quelles conditions nous pouvions mettre en œuvre des chantiers, nous avons préféré les arrêter. La signature des actes de vente chez les notaires s’est aussi arrêtée à l’annonce du confinement. En dehors de cela, le reste de l’activité a été maintenue quasiment normalement, avec un effectif un peu restreint ; mais à un rythme assez soutenu malgré le contexte. »

- Justement, quid de l’avancée des chantiers pour informer ceux qui ont déjà acheté un logement neuf ? Est-ce que certains de vos chantiers ont pu redémarrer ?

« Nous avons une quinzaine de chantiers qui ont redémarré ce lundi 6 avril sur 45 en activité. Après une dizaine de jours un peu difficile à propos du travail sur les chantiers où cela tergiversait au niveau national entre préservation des salariés et préservation de l’activité économique, cela reprend doucement, si les entreprises sont volontaires pour le faire. Cela redémarre donc à effectif réduit, avec une, deux ou trois entreprises sur place seulement. Cela permettra aussi d’être prêt à la sortie du confinement, afin que cela s’enclenche plus rapidement. L’idée est également de préserver économiquement ces entreprises du BTP, pour qu’elles soient en forme à la sortie du confinement. Un tiers de nos chantiers a donc redémarré, même si c’est à plus petite vitesse. »

- Quelles conséquences sur la livraison des programmes neufs ?

«
programme neuf Ponts de Cé
Malgré le confinement, le promoteur Réalités poursuit ses lancements commerciaux comme ce programme de 38 logements neufs près d'Angers. © Novela / Ponts-de-Cé / Réalités
C’est difficile de savoir car personne ne connaît la durée totale du confinement et nous débutons tout juste le redémarrage des travaux. Quoi qu’il en soit, nous avions un certain nombre de chantiers en avance, donc, si le confinement ne dure pas au-delà de trois mois, nous serons capables de les livrer en temps et en heure. Pour les autres, il y aura sans doute des conséquences ; mais que nous essayons de limiter grâce à ce que nous avons mis en place et en redémarrant les travaux. »

- Autre point à l’arrêt : la signature des actes de vente. Une bonne nouvelle est tombée ce weekend : la signature notariale à distance est autorisée. Etes-vous prêt à redémarrer également ?

« C’est effectivement une très bonne nouvelle. Nous avions anticipé également de notre côté en faisant le tour de tous nos partenaires notaires pour connaître ceux qui étaient équipés pour la signature à distance. La plupart sont équipés, donc, nous allons pouvoir très vite passer à l’acte de vente dématérialisé. Il reste encore quelques questions sur l’accès aux registres d’état-civil qui pourraient être des freins ; mais nos notaires ont anticipé certains points. Nous sommes en train de mettre cela en place. Pour les notaires qui ne sont pas équipés, la chambre des notaires recommande la solidarité entre les études. Nous allons donc faire appel à ceux qui le sont pour permettre des procurations afin que les clients des opérations dont les notaires ne sont pas équipés puissent quand même passer leurs actes. Là, on croit vraiment qu’il va y avoir un démarrage fort et c’est important car nous avons un gros volume d’actes en attente. »

- Avant la signature des actes et les chantiers, il y a bien sûr l’activité commerciale. Comment se déroule la réservation des logements neufs actuellement chez Réalités ?

« Nous sommes très surpris, c’est même incroyable mais notre activité commerciale est équivalente en mars à celle de mars 2019. Cela nous a fait faire un bond dans la dématérialisation, c’est-à-dire les contrats de réservation dématérialisés dont on parlait depuis longtemps. Là aussi, dans le cas de notre Plan de Continuité d’Activité, nous avions mis cela en place et du coup, les acheteurs signent les contrats de réservation à distance. Cela se passe très bien et nous n’avons donc pas constaté de baisse d’activité pour le moment. Il y a une activité en termes de demande qui est presque la même. Nous constatons également que les options qui sont prises sont plus qualitatives. La plupart des options se transforment en réservations. Les potentiels acheteurs qui viennent vers nous sont des gens dont le projet immobilier est mûr et qui confirment leur réservation. Nous nous attendons à ce que cela baisse ; mais nous n’avions pas anticipé un tel maintien jusqu’à maintenant. »

- En clair, il est possible aujourd’hui d’acheter un logement neuf chez Réalités. Comment rassurer les acquéreurs, les investisseurs par exemple ?

« Le discours est assez simple : il y avait une offre disponible qui n’était pas suffisante avant le Covid-19 et qui va diminuer avec le Covid-19, les taux d’intérêt restent très bas avec des conditions d’achat idéales, nous ne voyons pas de signe de ralentissement de l’activité immobilière. Nous ne croyons pas à une baisse des prix, d’abord car les promoteurs travaillent
programme neuf Châtelaillon-Plage 17
Après un programme neuf à Châtelaillon-Plage en Charente-Maritime, Réalités commercialise en avril deux opérations à Saint-Malo et Saint-Brieuc. © Les voiles d'Eugénie / Châtelaillon-Plage / Réalités
avec des marges assez basses, donc structurellement, cela parait difficile et ensuite, car on a une pénurie d’offre. »

- Votre PDG lors de la présentation des résultats 2019 au début du confinement évoquait seulement un « décalage comptable » de quelques mois de l’activité. Vous êtes donc toujours sur cette dynamique ? 

« Complètement. D’autant que certaines analyses économiques qui nous parviennent sont un peu moins pessimistes que ce que l’on a pu entendre. Nous visons donc un équilibre sur l’année 2020 et un rebond en 2021. Preuve de cette confiance, nous continuons de lancer des opérations commercialement. Deux récemment : le programme neuf Novela à Ponts-de-Cé de 38 logements neufs près d’Angers et le programme neuf Les Voiles d’Eugénie à Châtelaillon-Plage en Charente-Maritime avec 44 appartements neufs.
Notre raisonnement est simple : toute réservation qui peut se prendre est bonne à prendre. Il y a une activité sur le web qui est particulièrement soutenue et notre politique est donc de maintenir nos lancements commerciaux : deux à venir en avril avec un programme neuf à Saint-Malo, une opération neuve à Saint-Brieuc… » 

- Pour conclure, on voit bien que l’immobilier reste une valeur sûre en cette période de crise.

« On sait bien qu’en cas de crise, face aux marchés financiers, l’immobilier est une valeur refuge et on le prouve avec nos réservations qui ne baissent pas. Il y a un attachement à l’immobilier plus fort que jamais. Les chantiers et les actes étant plus lents, les appels de fonds réglementés de la VEFA seront plus lents également, cela va donc nécessairement entraîner un ralentissement de notre chiffre mais pas de notre activité commerciale et des réservations pour le moment. »
Par Céline Coletto
En bref

- Grâce à l'anticipation de son plan de continuité d'activité et au télétravail, le promoteur nantais, Réalités, est parvenu à poursuivre son activité commerciale malgré le confinement, avec des réservations stables en mars 2020. Cela a entraîne un bond de la dématérialisation des contrats de réservation.

- Déjà un tiers des chantiers du groupe a redémarré, à vitesse réduite, au 6 avril 2020, grâce à de nombreuses précautions sanitaires prises et en s'appuyant sur les entreprises du BTP volontaires.

- Le maintien de la demande prouve, selon Sabine Mouillefarine, une nouvelle fois la valeur refuge qu'est l'immobilier en cette période de crise et face aux fluctuations des marchés financiers.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2020

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2020

Simulation gratuite PTZ
bot