200 Pass Propriété à saisir !

Recherche d'articles

 
 
Interviews Edition du

Thomas Lierman, Nacarat : « l’encadrement des loyers à Lille a peu d’impact sur l’immobilier neuf »

Thomas Lierman, DG Nacarat
Thomas Lierman, nouveau directeur général de Nacarat, promoteur immobilier originaire du Nord, qui se développe jusqu'à Marseille désormais.

Tags : Immobilier neuf, promoteur immobilier, Nacarat


Nouveau directeur général du promoteur immobilier nordiste, Nacarat, Thomas Lierman, évoque la stratégie d’ouverture du groupe vers de nouvelles grandes métropoles, tandis que Lille permet toujours d’asseoir son savoir-faire de grand ensemblier programmatique. Explications.

- Quel est votre ressenti sur le début d’année chez Nacarat ? Même tendance que 2016 ? 

« Après une excellente fin d’année 2016, le début d’année montre un net ralentissement assez habituel pour la vente de logements neufs, dans une activité qui semble de plus en plus saisonnière ; mais cela commence à se réveiller. S’il n’y a rien de spectaculaire en termes de volume de réservations en ce début 2017, c’est aussi chez Nacarat comme ailleurs dans la promotion immobilière, parce que l’offre commerciale est faible en volume. Il nous faut de plus en plus de temps pour mettre du logement neuf sur le marché. On le voit au niveau national où le taux d’écoulement est en baisse dans toutes les régions. 
Chez Nacarat, nous restons tout de même sur une très bonne année 2016 avec une hausse significative des réservations de 20 %, comparé à 2015 avec plus de 1 600 lots vendus. Si le record en volume de 2011 n’est pas battu, c’était aussi à ce moment-là une production différente avec plusieurs résidences étudiantes importantes. Pour 2017, notre objectif est d’atteindre 1 800 / 1850 réservations. »

- Un mot sur la région nord d’où est originaire le groupe Nacarat : comment ressentez-vous le marché ? Quid de l’encadrement des loyers à Lille ?

« Lille et les Hauts de France suivent la même tendance nationale. L’immobilier neuf progresse de 22 % en termes de réservations ; une tendance similaire à ce que nous enregistrons chez Nacarat où nous avons vendu 600 logements neufs l’an dernier, ce qui représente une part de marché significative sur la région. A savoir que la métropole lilloise représente 95 % de l’activité des Hauts-de-France ; où Lille tient une part très importante au sein de cette métropole et Nacarat a notamment eu la chance de lancer plusieurs programmes neufs à Lille en 2016 sur Euratechnologies, Wazemmes… 
Pour ce qui concerne l’encadrement des loyers, nous n’avons pas ressenti d’impact suite à l’annonce des plafonds de loyers car l’immobilier neuf est très peu impacté par le niveau de ces plafonds. Cet encadrement à Lille vise surtout les petites typologies dans l’ancien et sa mise en place n’a pas eu de répercussions. Même sur les investisseurs car nous avons affaire à un marché très régional avec des investisseurs originaires de la région. Nous ne sommes pas ici en concurrence avec d’autres grandes métropoles comme Toulouse. Lille n’est pas encore sur ce terrain de jeu-là ! »

- Quel est le portrait-type du client Nacarat ? Quelle est la répartition entre investisseurs et occupants ? Comment se répartit l’activité de Nacarat entre les différentes régions ?

« En 2016, nous avons comptabilisé 60 % d’investisseurs, 24 % d’acquéreurs en résidence principale et le reste des ventes en bloc, principalement à des bailleurs sociaux. La particularité de l’année écoulée est que si la vente de T2 reste majoritaire, nous avons vendu davantage de plus grandes typologies et notamment des T3 avec un ticket moyen au-delà des 200 000 €. Nous avons affaire à des primo-investisseurs, pas impactés par le plafond des niches fiscales, conseillés par des gestionnaires de patrimoine et des réseaux bancaires, via Nacarimmo. Ce site plateforme qui réunit toute l’offre commerciale disponible de
logement neuf Lille
Swam à Lille est l'une des opérations emblématiques du promoteur Nacarat qui développe des opérations à forte mixité.
Nacarat pour les conseillers et gestionnaires de patrimoine et les prescripteurs bancaires pour commercialiser l’offre de Nacarat est un véritable succès.
Au-delà de Lille, 2017 devrait nous permettre d’atteindre la maturité de nos agences dans le sud et le sud-ouest avec des programmes neufs significatifs lancés à Toulouse, Bordeaux, Marseille. Exemple à Bordeaux, nous lancerons en mars un premier gros programme sur Euratlantique de 180 logements neufs. Dans le 10ème arrondissement de Marseille, Dédicace est une opération de 500 logements neufs et enfin sur Toulouse, 6 programmes neufs pour un total de 600 logements neufs verront le jour en 2017. Nous sommes ravis chez Nacarat d’accompagner les marchés les plus dynamiques de France. En sachant que notre activité dans les Hauts-de-France, notre région d’origine, représente un tiers de notre activité, il y a une réelle montée en puissance des autres régions. »

- Qu’est-ce qui fait aujourd’hui votre atout sur le marché du neuf ? Vous êtes très en pointe sur l’écoconception par exemple.

« Grâce à un outil interne, qui se traduit par « aussi durable que possible », lancé il y a 5 ans maintenant et testé sur environ 350 opérations, tous nos programmes neufs sont conçus en pensant au développement durable. Une conception dans de nombreuses thématiques que ce soit des partenariats sur la biodiversité avec la Ligue de Protection des Oiseaux ou sur de l’action économique et sociale. Notre production est extrêmement responsable, ce qui est très cher à nos actionnaires, mais qui plaît aussi aux décideurs, notamment dans le sud de la France. Nous sommes un promoteur de taille intermédiaire avec cette fort caractéristique durable et c’est un savoir-faire reconnu. 
Notre autre atout, c’est d’être au plus près des besoins et des demandes du client. Dès le premier coup de crayon autour d’un terrain, il y a une intégration des directions commerciale et marketing pour associer la vision du client de façon très précoce. Ce n’était pas forcément le cas auparavant et c’est une certaine révolution dans la conception des opérations, face à des marchés qui évoluent très vite. La forte progression des ventes de logements neufs de trois-pièces en 2016 n’aurait pu s’imaginer il y a deux ans en arrière par exemple. Les succès que l’on enregistre dans le sud de la France sont en partie dus à cette réponse à 100 % à ces marchés spécifiques. Il y a de fortes différences entre Toulouse et Lyon en termes de surface et de typologie des logements par exemple. »

- Quelle est la stratégie du groupe, ses objectifs en termes de production de logements neufs, de nouvelles régions où le groupe souhaite se développer ?

« Il s’agit d’abord de consolider notre actuel maillage régional, atteindre la maturité et y devenir un acteur de référence, comme à Nantes, Bordeaux, Toulouse, Marseille… Nous souhaitons asseoir notre image de vrai ensemblier et de promoteur généraliste en développant des opérations complexes et mixtes, comme l’opération Swam à Lille, qui incarne bien cette notion de programmation extrêmement mixte et qui est la plus grosse opération actuellement dans la Métropole de Lille.
Dans le même genre, nous travaillons au démarrage à Nice d’une opération située face à l’aéroport, au pied de la gare multimodale, avec un hôtel Intercontinental de 250 chambres et 9 000 m² de bureaux. »

- Justement, quelles sont les opérations emblématiques du moment chez Nacarat ? Vous êtes aussi présent à La Défense.

«
logement neuf Nanterre
Près de l'Arche de La Défense, Altana dans le croissant de Nanterre est la plus importante opération de logements neufs de Nacarat en Ile-de-France.
Nous venons en effet de signer avec l’Epadesa l’achat d’un terrain au Croissant de Nanterre pour construire 180 logements neufs. C’est un vrai pari que d’aller porter une offre résidentielle dans ce quartier tertiaire, tout près de la Grande Arche de La Défense. Grâce à un outil de réalité augmentée, nous réalisons une bonne pré-commercialisation et cela sera la plus importante opération de Nacarat en Ile-de-France cette année. Nous travaillons aussi à développer d’autres projets pour 2017 et 2018 en Ile-de-France, où il est indispensable d’être présent. C’est le plus important marché pour l’immobilier neuf, il y a beaucoup de commandes publiques et des appels à projet de type Réinventer Paris ou Inventons la métropole du Grand Paris permettent de pousser le curseur dans notre manière de construire du logement neuf. On y trouve beaucoup d’innovations dans la manière de monter nos opérations.
Parmi les autres opérations du moment, il y a donc Horizon sur Euratlantique à Bordeaux ; mais l’opération la plus symbolique de notre ambition multi-activité est en train d’être livrée : City Zen à Lille, porte de Valenciennes, sur le périmètre d’Euralille. C’était un véritable pari sur la mixité avec des commerces, des bureaux et des maisons sur le toit à 350 000 € au-dessus de l’immeuble tertiaire. L’inauguration prochaine de cette opération va montrer tout notre savoir-faire et notre ambition architecturale et programmatique, sans compromis tant dans la qualité des logements que celle des commerces et bureaux qui se sont très bien commercialisés. »

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2017

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2017

Simulation gratuite PTZ
bot