Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

Post-confinement : quels sont encore les risques pour l’immobilier neuf ?

chantier programme neuf Nantes
Malgré la reprise progressive des chantiers de logements neufs, comme ici à Saint-Herblain, les difficultés perdurent pour la promotion immobilière. © My Park / Saint-Herblain / ADI Promotion

Tags : Immobilier neuf, coronavirus, covid-19, FPI, promoteur immobilier


Malgré la reprise progressive des chantiers, les défis perdurent pour la promotion immobilière en marge de la crise sanitaire et économique en lien avec le Covid-19.

Oui, les chantiers de logements neufs reprennent après l’arrêt brutal mi-mars en raison du coronavirus ; mais les difficultés persistent et persisteront pour l’immobilier neuf. De nombreux défis sont encore relever pour les promoteurs immobiliers. 


Premier défi pour l’immobilier neuf : les chantiers


Selon la Fédération des Promoteurs Immobiliers, FPI, si les promoteurs privés ont pu assurer la reprise de la quasi-totalité de leurs chantiers, après plusieurs semaines d’arrêt, « c’est en prenant en charge une part significative des surcoûts des entreprises liés à la pandémie ». 


La FPI estime que la construction privée, qui représente 30 % du chiffre d’affaires du bâtiment, est ainsi le segment de marché qui a repris le plus rapidement et le plus complètement.

Logement neuf : qui paie les surcoûts liés au Covid-19 ?


La question du partage des surcoûts s’est largement résolue d’elle-même, par le dialogue au cas par cas, chantier par chantier, contrat par contrat. Les promoteurs assument leurs propres surcoûts, jusqu’à 8 % du prix de revient d’une opération : agios, missions de référent Covid, dédommagements de clients… tout en participant à ceux liés à la construction : coût des masques et des désinfections, extension et nettoyage des bases vie… pour un coût moyen de l’ordre de 5 000 à 10 000 €/mois/chantier. Selon la FPI, il s’agit de trouver un équilibre chantier par chantier. « Quand chacun joue la survie de son entreprise, des solutions émergent. Le dialogue entre entrepreneurs responsables et pragmatiques a permis la relance des chantiers privés, dans des conditions de sécurité optimales pour les salariés », détaille Alexandra François-Cuxac, présidente de la FPI France.

Rattraper les retards de livraison des programmes neufs


Si pour la promotion immobilière, le premier défi était de relancer les chantiers, il s’agit maintenant de rattraper le retard de livraison, « qui pénalise les acquéreurs actuels et les ventes à venir ». Un rattrapage qui nécessite le « soutien de l’Etat, qui doit continuer d’adapter les exigences sanitaires à la réalité du terrain et notamment, fixer la fin de validité des mesures exceptionnelles en fonction de l’évolution de l’épidémie » ; mais aussi l’accord des collectivités locales qui peuvent décider de la reprise ou non des chantiers.

Autre défi : la délivrance des permis de construire


Autre défi pour la promotion immobilière pour sortir de la crise : l’octroi des permis de construire. Là encore Etat et collectivités sont en première ligne pour les chantiers futurs et la reprise d’activité à moyen terme. Or, rappelle la FPI, « dans beaucoup de métropoles se conjuguent les effets du confinement, des élections municipales et des doutes sur la ville post-épidémie, pour ralentir très fortement la délivrance des permis de construire ». La Fédération rapporte que sur le seul premier trimestre, les mises en vente ont reculé de 75 % pour l’immobilier neuf en Ile-de-France

Un plan de relance pour l'immobilier neuf


Pour Alexandra François-Cuxac : « Si la reprise de la construction est aujourd’hui ralentie par les surcoûts de chantier, elle pourrait être anéantie demain par un excès de contraintes sur l’offre. Les projets risquent de nous faire encore plus défaut que les clients : il faut donc un plan de relance de l’offre autant que de la demande », réclame la présidente de la FPI.
Lire aussi - Coronavirus : vers un plan Marshall pour l'immobilier neuf ?
Par Céline Coletto

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2020

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2020

Simulation gratuite PTZ
bot