Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

Quelles solutions face aux ondes de choc subies par le BTP ?

vente maisons neuves
La FFB s'interroge : est-ce que la chute des ventes des maisons individuelles neuves ne sera que passagère ? © Shutterstock

Alors que la maison individuelle décroche ces dernières semaines, que les prix des matériaux et le coût de la construction s’envolent, le bâtiment tente de trouver des solutions pour faire face.



« Effondrement » des ventes de maisons individuelles depuis décembre, chahut sur le marché des matériaux, promotion immobilière qui n’a toujours pas rattrapé son retard depuis 2020… La Fédération Française du Bâtiment a présenté sa traditionnelle note de conjoncture au terme du premier trimestre 2022, en parlant d’un avenir plus qu’incertain.

 

L’entrée en vigueur de la RE 2020 perturbe le marché de la maison neuve

 

Rien que l’entrée en vigueur de la RE 2020, nouvelle réglementation environnementale, a encore perturbé l’activité. En effet, en anticipation, on a noté un afflux des dépôts de permis de construire avant le 1er janvier 2022.

Lire aussi - Effet booster de la RE 2020 sur les permis de construire


Du coup, en glissement bisannuel sur trois mois à fin février 2022, la situation reste bien orientée côté autorisations : + 6,8 %, grâce à l’individuel : + 28,9 % ; mais dans le même temps, la FFB rapporte un effondrement des ventes de près de 15 % en cumul de décembre 2021 à février 2022 par rapport à la même période deux ans auparavant. Toutes les régions, hormis l’Ile-de-France et les Pays de la Loire, affichent une baisse de leurs ventes au cours des trois derniers mois.

Cette inflexion pourrait s’avérer être la conséquence de la fin des anticipations de la RE 2020 et de la mise en place de la règlementation du HCSF, qui limite l'accès au crédit des primo-accédants et ménages modestes. « Les prochains mois permettront de l’affirmer ou pas », patiente Olivier Salleron, président de la FFB. Sur un an, le marché de la maison neuve ressort toutefois particulièrement dynamique en 2021. Les ventes des constructeurs de maisons individuelles restent largement positives : + 21,7 % sur un an et même de 11,4 % sur deux ans.

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

La promotion immobilière toujours pénalisée

 

Dans le même temps, compte tenu de la forte chute de 2020 : - 22,6 % du fait des confinements du printemps et de l’automne, les ventes des promoteurs immobiliers s’envolent de 15 % en 2021, pour atteindre 116 700 unités, soit 17 500 unités au-dessus de leur moyenne observée depuis 1995. Reste qu’elles ressortent très en dessous de leur niveau d’avant-crise, à - 11 %. Si l’on se limite au seul quatrième trimestre 2021, la baisse s’accentue même encore, à - 18,3 % par rapport au dernier trimestre 2019.

Lire aussi - Encore un mauvais cru pour la promotion immobilière

La FFB observe d’ailleurs d’importantes disparités régionales en 2021 par rapport à 2019, une moitié s’affichant en baisse, l’autre en hausse. Exemple : - 31,4 % en deux ans pour l’immobilier neuf en Ile-de-France, - 12,6 % en Occitanie contre + 4,8 % pour l’immobilier neuf en Pays de Loire, + 4,3 % en PACA.  

 

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier

Un vrai ministère du logement et de la construction durable

 

Car le logement, premier poste de dépense des Français, doit être un outil en faveur du pouvoir d’achat des ménages ; car la construction doit être un acteur de lutte contre le réchauffement climatique ; car l’ensemble de la filière crée plusieurs dizaines de milliers d’emplois non délocalisables sur tous les territoires, la Fédération Française du Bâtiment réclame, à nouveau, un grand ministère dédié à « la construction durable et l’aménagement du territoire » dès le prochain quinquennat.

Face aux problèmes de pénurie, aux prix des matériaux, dû en partie à la guerre en Ukraine, la FFB s’est félicitée de l’appel « historique » du gouvernement en faveur de la renégociation des marchés publics déjà contractualisés. Les pouvoirs publics ont en effet incité les maîtres d'ouvrage à renégocier les prix en vertu de la théorie de l'imprévision. Une clause qui stipule qu'un contrat peut être remanié si des évènements imprévisibles perturbent son application. Une sorte de partage des risques en quelque sorte. A voir si cela pourrait s’appliquer dans le privé.

En tout cas, l’heure est à la patience du côté du BTP où l’on attend beaucoup du verdict des urnes et du nouveau gouvernement ; mais aussi des suites de la guerre en Ukraine.

Par Céline Coletto

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2022

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2022

Simulation gratuite PTZ
bot